Crise Anglophone. Condamnation à perpétuité de séparatistes camerounais

cameroun24.net Le 21 aout 1672 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un dirigeant du mouvement séparatiste camerounais, Sisiku Ayuk Tabe, et neuf de ses partisans ont été condamnés à perpétuité par un tribunal militaire de la capitale, Yaoundé.



Ils ont été reconnus coupables de rébellion, entre autres accusations.

Leurs avocats ont accusé le juge de partialité et se sont retirés de toutes les procédures judiciaires.

Les séparatistes anglophones font valoir qu'ils sont marginalisés par la bureaucratie et le système scolaire dans le pays majoritairement francophone.

Les accusés avaient été arrêtés au Nigeria en janvier 2018 et expulsés vers le Cameroun.

La session du tribunal qui a commencé le lundi, s'est poursuivie jusqu'à 05 : 30 (04 : 30 GMT) heure locale mardi matin, rapporte Leocadio Bongben de la BBC.

A ce moment-là, les avocats de la défense s'étaient déjà retirés de la procédure mais ont continué à rester dans la salle d'audience en tant que spectateurs.

L'avocat de la défense Joseph Fru a déclaré qu'il y avait eu des irrégularités dans la procédure mais le tribunal militaire a rejeté ses arguments.

La longue liste d'accusations comprenait les actes de rébellion, complicité de terrorisme, financement du terrorisme, révolte, insurrection, hostilité contre l'État, propagation de fausses nouvelles...

Le tribunal a également condamné les dix hommes à payer une amende de 250 milliards de francs CFA au gouvernement pour les dommages civils et 12 milliards de francs CFA pour les frais judiciaires.

Parmi les 10 personnes condamnées figurait Sisiku Ayuk Tabe, le chef du Conseil de gouvernement d'Ambazonie - le nom que les séparatistes ont donné aux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Les anglophones du Cameroun se disent marginalisés depuis des décennies par le gouvernement central et la majorité francophone.

La crise actuelle a commencé en 2016 lorsque les avocats et les enseignants ont déclenché une grève pour l'utilisation du français dans les tribunaux et les écoles.

En octobre 2017, les militants ont déclaré l'autonomie des deux régions anglophones - une décision rejetée par le président camerounais Paul Biya.

Certains ont pris les armes en 2017 et la crise a forcé plus de 500 000 personnes à quitter leur foyer.

Pourquoi le Cameroun a-t-il des anglophones et des francophones ?

    Le 1er janvier 1960, la colonie française du Cameroun accède à l'indépendance et devient le Cameroun.

    Le 1er octobre 1960, le Nigeria a obtenu son indépendance du Royaume-Uni.

    Le Royaume-Uni contrôlait également l'ancienne colonie allemande du Cameroun.

    A l'indépendance, ses citoyens ont eu le choix entre le Nigeria ou le Cameroun.

    Les Camerounais du Sud ont choisi de s'unir au Cameroun, tandis que les Camerounais du Nord ont rejoint le Nigeria.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Atanga Nji finalement à Sangmelima

    Le ministre de l'Administration territoriale est finalement descendu sur le terrain après les émeutes qui ont secouée cette ville.

  • Pour construire une route reliant le Cameroun au Nigeria, la BAD octroie un crédit de 12 milliards de FCFA

    Le 11 octobre 2019, le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a autorisé le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey, à signer un accord de prêt d’un montant de 17,96 millions d’euros (près de 12...

  • Le mot d’ordre de grève des transporteurs terrestres du Cameroun levé

    « Les transporteurs routiers du Cameroun prennent acte des résolutions (…) et se félicitent du dialogue social qui a prévalu ; par conséquent, décidons de lever le mot d’ordre de grève des 10 et 13...

  • Un chef secteur des Douanes limogé pour une tentative de corruption de 18 millions de FCFA

    Thomas Awono Mbede a été interpellé dans son bureau après une rixe entre agents des douanes et ceux de l'Equipe spéciale d'intervention rapide (Esir). Informé de la situation, le ministre des Finances a décidé...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé