Cameroun - Sud

Ebolowa : La recherche vulgarise la multiplication rapide des rejets du bananier plantain.

L’atelier de lancement de la formation portant sur la dissémination des innovations technologiques performantes en vue de la relance de la filière banane plantain au Cameroun s’est tenu du 31 août au 02 septembre 2011 dans la salle de conférences du centre régional de la recherche et de l’innovation du Sud, sous l’égide du Comité National de Développement des Technologies en partenariat avec le centre africain de Recherches sur bananier plantain.

 


En Application aux prescriptions du président de la république lors de son allocution au comice agropastoral d’Ebolowa, il demanda la  valorisation et la vulgarisation des résultats de la recherche. Le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (MINRESI) à travers le comité national de développement des technologies a choisi pour leur première action, le bananier plantain.  On sait à ce jour que les besoins identifiés en matériel végétal du bananier plantain,  dans les zones de production fait état d’une demande  d’au moins 15 à 20 millions de rejets. Or, les techniques traditionnelles de multiplication et quelques-unes améliorées, toutes très  liées au climat, n’ont pas permis de satisfaire à cette demande. Grâce à une nouvelle technique mise au point par le CARBAP à savoir  la technique du PIF (plants issus de fragments de tiges), il est possible de produire en masse et hors du champ du matériel sain en trois ou quatre mois et à n’importe quelle période de l’année.


Pour cet atelier d’Ebolowa, il s’est agi pour la cinquantaine de participants leaders des organisations paysannes  (OP) venus des quatre départements de la région, de s’imprégner à la technique de multiplication horticole in vivo du bananier plantain. Pour le Dr André Dieudonné MBIDA chef de centre CRRI-sud, le renforcement des capacités des OP permet de valoriser ce résultat de cette variété alimentaire et nutritive, susceptible de résorber le problème de la sous alimentation. C’est un réel gage de sécurité alimentaire des populations, ainsi que la garantie du choix de notre produit sur le marché compétitif mondial. La recherche étant au cœur de tout développement, parlant de l’accroissement de la production et de la productivité dans tous les secteurs. Selon Dr NGOU  NGOUPAYOU Jean Daniel DG du CARBAP,  la technique du PIF mise sur pied par sa structure a révolutionné la production  des semences améliorées des bananiers en milieu rural, et son à l’origine de la création d’emploi des pépiniéristes dans le domaine.

ebolowa_cdnt_famille

A cet effet, les participants sont appelés à partager les enseignements reçus, ceci pour le bonheur de la filière. Pour KONHOUET NKOUANDOU Benjamin du  secrétaire permanent du CNDT, les techniques utilisées en milieu rural sont souvent  dépassées et engendrent des rendements inférieurs aux attentes. Par ailleurs dans certains champs paysans, on observe une maturation désordonnée et aléatoire des régimes. Ce qui pose un problème sérieux de planification de la récolte. La technique du PIF vient remédier  à ces insuffisances. D’où la pertinence et le bien fondé de cet atelier dont l’objectif vise à : une amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière à travers la production en masse de matériel végétal de qualité. D’améliorer la production et les revenus des agriculteurs, de maîtriser  l’itinéraire technique. Il faut noter que cet atelier s’est déroulé en une phase théorique et une autre pratique au champ semencier de Ngalan sur la technique de multiplication par le PIF. Une idée louable en somme pour contribuer à l’amélioration de la qualité de la semence. Le souhait pour les participants est que ce genre d’initiative soit perpétré sur d’autres spéculations.

Jacques Pierre SEH à Ebolowa Publié : Vendredi le 02 Septembre 2011 10:32:25 13696 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sud


 Cameroun - Sangmélima - L’hôpital de référence: un serpent de mer
 SUD:La mémoire de l’abbé Jean Marc Ela restaurée à Ebolowa
 SUD: Les paysans étalent leur savoir-faire
 SUD: Bimengué un hôpital dans la forêt du Sud
 SUD: Des conseillers agropastoraux prêts pour emploi
 SUD: Emprisonnés au Gabon depuis 8 mois, ces Camerounais retrouvent leur liberté
 SUD: Robert Nkili à Ebolowa pour justifier la hausse des prix de carburant
 SUD: La dette communale un frein au développement local
 SUD: Croisade contre la vie chère à Ebolowa : une boutique témoin à la délégation du commerce
 SUD: Le nonce apostolique en visite pastorale dans le diocèse d’Ebolowa
 SUD : Boko Haram hante la conférence des sections rdpc Mvila-centre
 SUD: Comment concilier développement et préservation de l’environnement ?
 SUD: Journée mondiale de l’environnement : la montée de la mer est réelle au niveau de Kribi
 SUD: Pour un développement harmoniser de la région
 Mvila: Budget d’investissement public : comment vaincre la mal façon
 SUD: Le Matgénie courtise les communes
 SUD: Créer une entreprise en 72 heures c’est désormais possible à Ebolowa
 SUD: Des motos pour appuyer l’action des communes
 SUD: Un prix aux agriculteurs pour booster la production agricole
 SUD: Robert Nkili annonce la légalise de la surcharge des mototaxis

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Crash/Moscou: une erreur humaine à l'origine de l'accident (Comité d'enquête)
 EI: Moscou prêt à participer à une coalition sous l'égide de l'Onu
 Cameroun - Elevage: Un salon pour accompagner l’interprofession avicole
 Cameroun - Ngoura (EST): Le Sous-Préfet en croisade contre les mauvais résultats scolaires
 Cameroun - Santé: Fin de l’Ebola au Nigeria, le Cameroun toujours prudent
 Cameroun - Extrême-Nord: Regain d’affrontements à la frontière Cameroun-Nigeria
 Le prochain emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun sera rémunéré à 5,5% sur 5 ans
 Cameroun : appel d’offres pour la mise en place d’un système d’informations géologiques et minières
 Cameroun - Succession de malheurs: Du vide autour de Paul Biya - Le Chef de l'Etat de plus en plus seul
 La production cotonnière camerounaise projetée à 235 000 tonnes en 2014-2015, en hausse de 7%
 Lutte contre Boko Haram: Idriss Déby à la manette, Paul Biya en spectateur
 Cameroun : le calme règne à l ' Extrême-Nord, après une attaque de Boko Haram (armée)
 Cameroun : Necotrans dépose son offre pour le terminal polyvalent de Kribi
 Les prix bord champs du cacao au Cameroun atteignent un niveau record, en hausse de 30%
 Rio Tinto explique les raisons de son retrait d’Alucam, le géant de l’aluminium au Cameroun
 L'aviculture dans tous ses états
 Le Cameroun veut accroître sa production porcine
 Le Cameroun perd 25% de sa production agricole après les récoltes, à cause du manque d’infrastructures de conservation
 Vol MH17: Kiev a falsifié certaines informations (BND)
 Terrorisme: Moscou poursuivra son soutien à Bagdad et Damas

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1294 Jours

 

 

Les plus recents


Lutte contre Boko Haram : Cameroun - Extrême-Nord: Regain d’affrontements à la frontière Cameroun-Nigeria

L’armée camerounaise a essuyé de nouvelles vagues d’attaques meurtrières à Limani, Amchide et Fotokol la semaine dernière. Des violences perpétrées par des colonnes de Boko Haram munis d’armes lourdes et...


Cameroun - Economie : Le prochain emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun sera rémunéré à 5,5% sur 5 ans

L’emprunt obligataire de 150 milliards de francs Cfa que l’Etat du Cameroun lancera dans les tout prochains jours à la bourse des valeurs mobilières de Douala (DSX), sera frappé d’un taux d’intérêt annuel...

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter