Cameroun - Sud

Ebolowa : La recherche vulgarise la multiplication rapide des rejets du bananier plantain.

L’atelier de lancement de la formation portant sur la dissémination des innovations technologiques performantes en vue de la relance de la filière banane plantain au Cameroun s’est tenu du 31 août au 02 septembre 2011 dans la salle de conférences du centre régional de la recherche et de l’innovation du Sud, sous l’égide du Comité National de Développement des Technologies en partenariat avec le centre africain de Recherches sur bananier plantain.

 


En Application aux prescriptions du président de la république lors de son allocution au comice agropastoral d’Ebolowa, il demanda la  valorisation et la vulgarisation des résultats de la recherche. Le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (MINRESI) à travers le comité national de développement des technologies a choisi pour leur première action, le bananier plantain.  On sait à ce jour que les besoins identifiés en matériel végétal du bananier plantain,  dans les zones de production fait état d’une demande  d’au moins 15 à 20 millions de rejets. Or, les techniques traditionnelles de multiplication et quelques-unes améliorées, toutes très  liées au climat, n’ont pas permis de satisfaire à cette demande. Grâce à une nouvelle technique mise au point par le CARBAP à savoir  la technique du PIF (plants issus de fragments de tiges), il est possible de produire en masse et hors du champ du matériel sain en trois ou quatre mois et à n’importe quelle période de l’année.


Pour cet atelier d’Ebolowa, il s’est agi pour la cinquantaine de participants leaders des organisations paysannes  (OP) venus des quatre départements de la région, de s’imprégner à la technique de multiplication horticole in vivo du bananier plantain. Pour le Dr André Dieudonné MBIDA chef de centre CRRI-sud, le renforcement des capacités des OP permet de valoriser ce résultat de cette variété alimentaire et nutritive, susceptible de résorber le problème de la sous alimentation. C’est un réel gage de sécurité alimentaire des populations, ainsi que la garantie du choix de notre produit sur le marché compétitif mondial. La recherche étant au cœur de tout développement, parlant de l’accroissement de la production et de la productivité dans tous les secteurs. Selon Dr NGOU  NGOUPAYOU Jean Daniel DG du CARBAP,  la technique du PIF mise sur pied par sa structure a révolutionné la production  des semences améliorées des bananiers en milieu rural, et son à l’origine de la création d’emploi des pépiniéristes dans le domaine.

ebolowa_cdnt_famille

A cet effet, les participants sont appelés à partager les enseignements reçus, ceci pour le bonheur de la filière. Pour KONHOUET NKOUANDOU Benjamin du  secrétaire permanent du CNDT, les techniques utilisées en milieu rural sont souvent  dépassées et engendrent des rendements inférieurs aux attentes. Par ailleurs dans certains champs paysans, on observe une maturation désordonnée et aléatoire des régimes. Ce qui pose un problème sérieux de planification de la récolte. La technique du PIF vient remédier  à ces insuffisances. D’où la pertinence et le bien fondé de cet atelier dont l’objectif vise à : une amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière à travers la production en masse de matériel végétal de qualité. D’améliorer la production et les revenus des agriculteurs, de maîtriser  l’itinéraire technique. Il faut noter que cet atelier s’est déroulé en une phase théorique et une autre pratique au champ semencier de Ngalan sur la technique de multiplication par le PIF. Une idée louable en somme pour contribuer à l’amélioration de la qualité de la semence. Le souhait pour les participants est que ce genre d’initiative soit perpétré sur d’autres spéculations.

Jacques Pierre SEH à Ebolowa Publié : Vendredi le 02 Septembre 2011 10:32:25 13818 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sud


 Cameroun - Sangmélima - L’hôpital de référence: un serpent de mer
 SUD:La mémoire de l’abbé Jean Marc Ela restaurée à Ebolowa
 SUD: Les paysans étalent leur savoir-faire
 SUD: Bimengué un hôpital dans la forêt du Sud
 SUD: Des conseillers agropastoraux prêts pour emploi
 SUD: Emprisonnés au Gabon depuis 8 mois, ces Camerounais retrouvent leur liberté
 SUD: Robert Nkili à Ebolowa pour justifier la hausse des prix de carburant
 SUD: La dette communale un frein au développement local
 SUD: Croisade contre la vie chère à Ebolowa : une boutique témoin à la délégation du commerce
 SUD: Le nonce apostolique en visite pastorale dans le diocèse d’Ebolowa
 SUD : Boko Haram hante la conférence des sections rdpc Mvila-centre
 SUD: Comment concilier développement et préservation de l’environnement ?
 SUD: Journée mondiale de l’environnement : la montée de la mer est réelle au niveau de Kribi
 SUD: Pour un développement harmoniser de la région
 Mvila: Budget d’investissement public : comment vaincre la mal façon
 SUD: Le Matgénie courtise les communes
 SUD: Créer une entreprise en 72 heures c’est désormais possible à Ebolowa
 SUD: Des motos pour appuyer l’action des communes
 SUD: Un prix aux agriculteurs pour booster la production agricole
 SUD: Robert Nkili annonce la légalise de la surcharge des mototaxis

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Invitation à la Grande Palabre sur le thème: Institutions démocratiques, libertés et gouvernance économique et sociale: quelles perspectives pour le Cameroun et l’Afrique d’aujourd’hui et de demain?
 Invitation à la Grande Palabre sur le thème: Institutions démocratiques, libertés et gouvernance économique et sociale: quelles perspectives pour le Cameroun et l’Afrique d’aujourd’hui et de demain?
 Cameroun: Trois enfants meurent dans un incendie à Nkoabang
 Cameroun - Restriction: Trois journalistes interdits de quitter le territoire
 Le Cameroun et l’UE signent le 11ème FED, d’un montant de 185 milliards de FCfa
 Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme
 Un soutien européenn de 185 milliards pour les routes, l'agriculture et la gouvernance
 Le trafic aérien en hausse
 IMIC annonce que le potentiel de son projet de Nkout au Cameroun se situe désormais à 517 millions de tonnes de minerai de fer
 Le BIP camerounais exécuté à seulement 36%, à 3 mois de la fin de l’exercice budgétaire
 Les vols domestiques représentent seulement 3% du trafic aérien au Cameroun
 Le Cameroun va émettre des Bons du Trésor Assimilables d’un volume de 10 milliards de F CFA, mercredi prochain
 Cameroun : un cabinet propose des conseils en matière d’assurance et de sécurité sociale via l’Internet
 Le constructeur chinois du barrage de Mékin, au Cameroun, accusé de non- respect de l’environnement
 Cameroun: Sale temps pour les journalistes. Les professionnels des médias ont souvent eu maille à partir avec la Justice
 Cameroun - De Félix Moumié à Guerandi Mbara: Les exilés politiques camerounais au fil des régimes
 Bloomfield attribue la note BBB à l’opérateur public des télécoms camerounais Camtel
 Netanyahou prône "un Etat palestinien démilitarisé aux côtés d'Israël"
 EI: un otage russe exécuté par les djihadistes (médias US)
 Cameroun/RCA: Encore 9 camerounais pris en otage à Garoua-Boulaï

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1303 Jours

 

 

Les plus recents


Cameroun - Economie : Le Cameroun et l’UE signent le 11ème FED, d’un montant de 185 milliards de FCfa

Le ministre camerounais de l’Economie, Emmanuel Nganou Djoumessi, et le chef de la délégation de l’Union européenne (UE) au Cameroun, Françoise Collet , ont procédé le 29 octobre 2014 à Yaoundé, à la...


Cameroun - Economie : Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme

Bloomfield attribue pour la première fois la note "BBB" avec une perspective positive à long terme et "A3" sur le court terme à Camtel. Si l'agence de notation reconnaît une amélioration de la gouvernance, la...

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter