Cameroun - Sud

Ebolowa : La recherche vulgarise la multiplication rapide des rejets du bananier plantain.

 

 

L’atelier de lancement de la formation portant sur la dissémination des innovations technologiques performantes en vue de la relance de la filière banane plantain au Cameroun s’est tenu du 31 août au 02 septembre 2011 dans la salle de conférences du centre régional de la recherche et de l’innovation du Sud, sous l’égide du Comité National de Développement des Technologies en partenariat avec le centre africain de Recherches sur bananier plantain.


En Application aux prescriptions du président de la république lors de son allocution au comice agropastoral d’Ebolowa, il demanda la  valorisation et la vulgarisation des résultats de la recherche. Le ministère de la recherche scientifique et de l’innovation (MINRESI) à travers le comité national de développement des technologies a choisi pour leur première action, le bananier plantain.  On sait à ce jour que les besoins identifiés en matériel végétal du bananier plantain,  dans les zones de production fait état d’une demande  d’au moins 15 à 20 millions de rejets. Or, les techniques traditionnelles de multiplication et quelques-unes améliorées, toutes très  liées au climat, n’ont pas permis de satisfaire à cette demande. Grâce à une nouvelle technique mise au point par le CARBAP à savoir  la technique du PIF (plants issus de fragments de tiges), il est possible de produire en masse et hors du champ du matériel sain en trois ou quatre mois et à n’importe quelle période de l’année.


Pour cet atelier d’Ebolowa, il s’est agi pour la cinquantaine de participants leaders des organisations paysannes  (OP) venus des quatre départements de la région, de s’imprégner à la technique de multiplication horticole in vivo du bananier plantain. Pour le Dr André Dieudonné MBIDA chef de centre CRRI-sud, le renforcement des capacités des OP permet de valoriser ce résultat de cette variété alimentaire et nutritive, susceptible de résorber le problème de la sous alimentation. C’est un réel gage de sécurité alimentaire des populations, ainsi que la garantie du choix de notre produit sur le marché compétitif mondial. La recherche étant au cœur de tout développement, parlant de l’accroissement de la production et de la productivité dans tous les secteurs. Selon Dr NGOU  NGOUPAYOU Jean Daniel DG du CARBAP,  la technique du PIF mise sur pied par sa structure a révolutionné la production  des semences améliorées des bananiers en milieu rural, et son à l’origine de la création d’emploi des pépiniéristes dans le domaine.

ebolowa_cdnt_famille

A cet effet, les participants sont appelés à partager les enseignements reçus, ceci pour le bonheur de la filière. Pour KONHOUET NKOUANDOU Benjamin du  secrétaire permanent du CNDT, les techniques utilisées en milieu rural sont souvent  dépassées et engendrent des rendements inférieurs aux attentes. Par ailleurs dans certains champs paysans, on observe une maturation désordonnée et aléatoire des régimes. Ce qui pose un problème sérieux de planification de la récolte. La technique du PIF vient remédier  à ces insuffisances. D’où la pertinence et le bien fondé de cet atelier dont l’objectif vise à : une amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière à travers la production en masse de matériel végétal de qualité. D’améliorer la production et les revenus des agriculteurs, de maîtriser  l’itinéraire technique. Il faut noter que cet atelier s’est déroulé en une phase théorique et une autre pratique au champ semencier de Ngalan sur la technique de multiplication par le PIF. Une idée louable en somme pour contribuer à l’amélioration de la qualité de la semence. Le souhait pour les participants est que ce genre d’initiative soit perpétré sur d’autres spéculations.

 

Jacques Pierre SEH à Ebolowa Publié : Vendredi le 02 Septembre 2011 10:32:25 19644 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Sud


 SUD,Ebolowa : le CEAC de Ngalan ouvre ses portes au public
 SUD, Le chef de division régional des anciens combattants et victimes de guerre prend fonction
 SUD, Les organisations de producteurs créent leur cadre de concertation
 SUD, Amélioration de la gouvernance des collectivités territoriales décentralisées : les organisations nationales de la société civile capitalisent leurs actions
 SUD, Le minmap Sud a un nouveau délégué
 SUD, Sangmélima : Les jeunes mis en contribution pour l’entretien des artères de la ville
 SUD,La situation des personnes âgées au centre des débats à Ebolowa.
 SUD, Ebolowa :les élèves étalent leur génie dans les métiers
 SUD, Ebolowa : Partenariat collège régional d’agriculture et les collectivités du Sud en marche
 SUD: Exploitation du fer de Mbalam : bientôt 510 kilomètres de voie ferrée
 SUD: Route Mengong Sangmélima : les travaux doivent reprendre dans une vingtaine de jours
 SUD: La norme et la qualité deux valeurs à conquérir pour l’industrie Camerounaise
 SUD,Budget 2015 : améliorer la mise en œuvre des projets structurants.
 SUD: La problématique foncière au centre des débats à Ebolowa
 SUD: Foire agropastorale régionale : les producteurs revendiquent plus d’encadrement de proximité.
 SUD: 6.807 milliards Fcfa pour l’investissement dans le Sud en 2015
 SUD: Les gisements de fer de Djoum et d’Akom II bientôt en exploitation
 SUD: Ibrahim Mbombo Njoya sultan à Kyé-ossi
 SUD: Le signal émetteur crtv, des zones d’ombre persistantes 29 ans après sa création.
 SUD: Foire du manioc à Ngoulemakong.

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Des aménagements en vue pour la prison centrale de Maroua
 Douala: le désengorgement prend forme
 Boko Haram : l’armée nigériane reprend la ville stratégique de Gamboru
 Yaoundé I :Des préinscriptions sur fond d’arnaques
 Carte nationale d’identité :Le problème de retrait persiste
 Maroua :Pénibles préparatifs avant la rentrée
 Extrême-Nord :Le Minesec instruit des polices scolaires
 Quand le port plombe l’approvisionnement des médicaments
 Livres scolaires : Fausse inflation, vrai activisme
 AXE YAOUNDÉ-BAFOUSSAM-BAMENDA : Niat, Nkueté et Yang muets
 Education francophone et anglophone : Deux systèmes difficiles à harmonier
 Logistique : Et de 13 pour Bolloré
 Ciment : Prix de cession en détail
 Cameroun : la colère des voisins de Paul Biya à Mvomeka'a
 Rumeur : Remaniement ministériel
 Promote :La 6e édition prévue du 11 au 19 février 2017
 Cameroun :L’Ue engloutit 4 milliards dans le Pasc en quatre ans
 Koza :Un préfet fait tabasser des électeurs
 Monnaie :Commerce de dupe autour du taux de change
 Couples: quand l’enfant ne vient pas

 

 

 

 

 

 

RADIO EN LIVE DIRECT
RADIO EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE DIRECT
TV EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE AFRIQUE
TV EN LIVE MONDE

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1611 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter