Cameroun - Economie

Afriland First Group devient le premier groupe bancaire camerounais

Afriland First Group est désormais le premier groupe bancaire camerounais, le deuxième d’Afrique centrale et le quatrième de la zone CFA. C’est que révèle la 13ème édition du Hors série de Jeune Afrique Spécial finance publié récemment. La performance mérite d’être saluée mais aussi et surtout qu’on s’y arrête, l’analyse et l’explique.

 

 

L’information est d’autant plus importante qu’elle nous révèle que pour la première fois, dans l’histoire de notre pays, le leader du secteur bancaire n’est plus une banque française, mais une institution financière à capitaux camerounais. Il s’agit en effet d’un tournant historique. Le groupe de Paul Fokam Kammogne est désormais leader devant les françaises BICEC (Banque internationale pour l’épargne et le crédit) et SGBC, la filiale camerounaise de la Société Générale qui faisaient la course en tête au sein du triangle national depuis des lustres. Afriland First Group arrive en tête dans ce classement avec un total de bilan de $2302 millions, contre $1150 millions pour BICEC et $972 millions pour SGBC.

La première raison pour expliquer ce résultat est que pour la première fois, le groupe Afriland a fourni des chiffres consolidés aux enquêteurs du magazine panafricain. Résultats consolidés, c'est-à-dire qui prennent en compte aussi bien Afriland First Bank (Cameroun) que CCEI Bank (Guinée Equatoriale, mais aussi Afriland Sa Tome y Principe et Afriland RD Congo. Pourtant, même si on ne considère qu’Afriland First Bank Cameroun, celle-ci est numéro deux au Cameroun derrière BICEC tandis que si on ne considère que CCEI Guinée Equatoriale, elle est quatrième en Afrique Centrale.
Performance remarquable donc. Mais comment s’explique-t-elle ? Il faut d’abord comprendre le positionnement commercial du groupe. Comme le raconte notre confrère Jeune Afrique, Afriland « est né des caisses coopératives de crédit et a développé une stratégie autour de la bancarisation des entrepreneurs, gagnant peu à peu les importantes parts de marché dont il dispose aujourd’hui ». Albert Nigri, le directeur général d’Afriland First Group explique au journal de Béchir Ben Yahmed que « la plupart des grandes banques opérant en Afrique s’intéressent soit aux particuliers aisés soit aux grandes entreprises, ce qui représente 2% de l’Afrique. Nous nous adressons à une base plus large de clientèle, et notamment aux entrepreneurs ».
L’autre clé de la réussite du groupe, c’est la puissance financière qui s’analyse sous l’angle des dépôts de la clientèle et des fonds propres. Fin 2010, le total des dépôts du groupe a marqué une progression de 13%, soit 1,4 millions d’euros. Quant aux capitaux propres ils étaient de 122 millions d’euros.
Troisième élément pour expliquer la recette à succès du groupe, l’actionnariat. Celui-ci est particulièrement stable. Ici l’ouverture du capital n’est guère prisée, dans la bonne tradition de la culture du capitalisme bamiléké. Le capital d’Afriland reste fermement sous le contrôle de son fondateur, Paul Fokam Kammogne. Mais l’homme d’affaire camerounais a su capitaliser, au propre comme au figuré, le soutien des organismes de développement occidentaux, y compris le néerlandais, FMO.
L’autre grande réussite du groupe, qui d’ailleurs est un des pionniers en la matière parmi les banques à capitaux africains, c’est sa stratégie d’implantation continentale. En ouvrant sa filiale CCEI GE en Guinée Equatoriale dès le milieu des années 1990, le groupe rapidement s’est imposé comme le leader de la place. Aujourd’hui, CCEI GE qui a accompagné la prospérité et le boom économique du pays d’Obiang Nguéma est l’une des premières banques d’Afrique centrale. Cette politique d’implantation s’est poursuivie - « à un rythme très mesuré » comme l’écrit Jeune Afrique - avec l’ouverture d’Afriland Sao Tomé e Principe en 2003, puis Afriland RD Congo en 2005. En 2010 le groupe a acquis 80% du capital d’Intermarket Bank en Zambie et à la fin de la même année, il a ouvert une filiale au Libéria. Pour Albert Nigri, la stratégie d’implantation répond à une philosophie simple : « L’expansion sans rentabilité de sert à rien. Nous regardons si notre modèle bancaire peut fonctionner dans le pays, si ce dernier a une réelle culture entrepreneuriale et si l’administration publique ne ralenti pas la marche des affaires ».
Une telle réussite est avant tout celle de la vision d’un homme : Paul Fokam Kammogne, le fondateur et PDG du groupe qui préside le Conseil d’administration. S’il tient fermement le gouvernail du navire Afriland il accorde une grande confiance à ses deux « grands patrons opérationnels » : Alamine Ousmane Mey, DG d’Afriland Fisrt Bank et Joseph Tindjou DG de CCEI Bank GE. Dernière née du groupe et pièce maitresse stratégique de l’édifice, Afriland First Group est la holding domiciliée en suisse dirigée par Albert Nigri.
Michel LOBE EWANE

Afriland First Group en chiffre :

Total de bilan : $2 302 millions
Crédits : $1 540 millions
Dépôts : $1 729 millions
Résultat net : $ 158 millions
Effectifs : 844
Sources : Jeune Afrique
 

Mutations Publié : Vendredi le 14 Octobre 2011 09:32:00 10660 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie


 La Société des eaux minérales du Cameroun renoue avec les bénéfices au 1er semestre 2014
 Le prochain emprunt obligataire de l’Etat du Cameroun sera rémunéré à 5,5% sur 5 ans
 Cameroun : croissance économique en dents de scie au 1er trimestre 2014
 Cameroun: Le rapport 2012 de la Chambre des comptes est disponible
 Plus de 1000 milliards de FCFA de recettes fiscales collectées au Cameroun
 163 milliards de FCFA de chiffre d'affaires des assurances au Cameroun
 95,5 milliards de FCFA de la BID et Fonds Abu Dhabi pour les infrastructures au Cameroun
 Cameroun : le canadien Rio Tinto quitte l'actionnariat d'Alucam
 Le Cameroun va émettre des titres publics d’une valeur de 40 milliards de FCFA au 4ème trimestre
 Cameroun : opacité autour des transferts financiers des sociétés minières aux riverains, selon les ONG
 Cameroun : le gouvernement préoccupé par l’objectif de 6% du taux de croissance en 2016
 Sixième prorogation du délai de restructuration de la Commercial Bank of Cameroon
 La dette du Cameroun en augmentation maîtrisable
 La dette du Cameroun en augmentation maîtrisable
 La BAD octroie une ligne de crédit d’un million d’euros à Advans Cameroun
 La présence du Cameroun est contrastée sur les principaux marchés internationaux (gouvernement)
 Au 1er semestre 2014, l’investissement public a augmenté de 27% au Cameroun
 Le Cameroun a capté 530 millions d’euros d’investissements directs étrangers en 2013
 342 milliards d’investissements directs étrangers au Cameroun
 Les recettes budgétaires du Cameroun en hausse de 20% au premier semestre 2014

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 La Chine offre un don de matériels militaires de 2,5 milliards FCFA au Cameroun
 Le Cameroun veut mettre en place des plateformes e-commerce, e-banking, e-money, e-santé, e-éducation…
 La camerounaise Tradex s’associe à l’émiratie Tristar pour livrer les produits pétroliers en RCA
 Afrique centrale: vers une politique agricole commune
 Yaoundé abritera un salon international du mécanisme agricole en juin 2015
 Télévision numérique terrestre : le Cameroun ne sera pas prêt d’ici juin 2015
 Cameroun : l'hélicoptère d'une mission de l'armée cible de tirs d'armes de Boko Haram
 Ukraine: Moscou a aidé Ianoukovitch à fuir (Poutine)
 Cameroun: l’étau se resserre contre les trafics aéroportuaires
 100 exposants attendus au tout premier Salon avicole international de Yaoundé, qui s’ouvre le 23 octobre 2014
 Port en eau profonde de Kribi: incertitude autour de la date du début de l’exploitation
 Une épidémie de choléra fait plus de 150 décès au Cameroun
 130 000 emplois créés au Cameroun en six mois, selon le gouvernement
 Cameroun : mesures préventives maintenues, malgré la fin de la fièvre Ebola au Nigeria
 Eneo Cameroun réduit le coût de l’abonnement de 50% et lance l’opération «une maison, un compteur»
 Fusillade à Ottawa: trois morts dont deux tireurs (médias)
 La Turquie ouvre sa frontière aux Kurdes irakiens
 Cameroun: Le président de l’Assemblée nationale française en visite
 Cameroun - Accès à la propriété: Dur pour les jeunes cadres
 Cameroun - Université de Buea: La grève des enseignants étouffée dans l’œuf

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

  Hebergement cameroun24 moins chert ecolo vert

  Hebergement cameroun24 moins chert ecolo vert

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1297 Jours

 

 

Les plus recents


Justin Blaise Akono : « C’est l’argent qui fait perdre la raison aux acteurs »

Le journaliste et essayiste Justin Blaise Akono vient de commettre un livre intitulé « Cameroun: Qui a étranglé le droit d’auteur au Cameroun » ? Cet ouvrage qui a été édité à compte d’auteur ne fait aucun...


Afrique - Football : CAN féminine : finale Nigéria-Cameroun

L'affiche de la finale de la CAN féminine qui se dispute à Windhoek en Namibie opposera samedi le Nigéria au Cameroun.

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter