Cameroun - Economie. Afriland First Group devient le premier groupe bancaire camerounais

  • Mutations |
  • Publié : Vendredi le 14 Octobre 2011 09:32:00 |
  • 30615 hits |
  • Société |

Afriland First Group est désormais le premier groupe bancaire camerounais, le deuxième d’Afrique centrale et le quatrième de la zone CFA. C’est que révèle la 13ème édition du Hors série de Jeune Afrique Spécial finance publié récemment. La performance mérite d’être saluée mais aussi et surtout qu’on s’y arrête, l’analyse et l’explique.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

 

L’information est d’autant plus importante qu’elle nous révèle que pour la première fois, dans l’histoire de notre pays, le leader du secteur bancaire n’est plus une banque française, mais une institution financière à capitaux camerounais. Il s’agit en effet d’un tournant historique. Le groupe de Paul Fokam Kammogne est désormais leader devant les françaises BICEC (Banque internationale pour l’épargne et le crédit) et SGBC, la filiale camerounaise de la Société Générale qui faisaient la course en tête au sein du triangle national depuis des lustres. Afriland First Group arrive en tête dans ce classement avec un total de bilan de $2302 millions, contre $1150 millions pour BICEC et $972 millions pour SGBC.

La première raison pour expliquer ce résultat est que pour la première fois, le groupe Afriland a fourni des chiffres consolidés aux enquêteurs du magazine panafricain. Résultats consolidés, c'est-à-dire qui prennent en compte aussi bien Afriland First Bank (Cameroun) que CCEI Bank (Guinée Equatoriale, mais aussi Afriland Sa Tome y Principe et Afriland RD Congo. Pourtant, même si on ne considère qu’Afriland First Bank Cameroun, celle-ci est numéro deux au Cameroun derrière BICEC tandis que si on ne considère que CCEI Guinée Equatoriale, elle est quatrième en Afrique Centrale.
Performance remarquable donc. Mais comment s’explique-t-elle ? Il faut d’abord comprendre le positionnement commercial du groupe. Comme le raconte notre confrère Jeune Afrique, Afriland « est né des caisses coopératives de crédit et a développé une stratégie autour de la bancarisation des entrepreneurs, gagnant peu à peu les importantes parts de marché dont il dispose aujourd’hui ». Albert Nigri, le directeur général d’Afriland First Group explique au journal de Béchir Ben Yahmed que « la plupart des grandes banques opérant en Afrique s’intéressent soit aux particuliers aisés soit aux grandes entreprises, ce qui représente 2% de l’Afrique. Nous nous adressons à une base plus large de clientèle, et notamment aux entrepreneurs ».
L’autre clé de la réussite du groupe, c’est la puissance financière qui s’analyse sous l’angle des dépôts de la clientèle et des fonds propres. Fin 2010, le total des dépôts du groupe a marqué une progression de 13%, soit 1,4 millions d’euros. Quant aux capitaux propres ils étaient de 122 millions d’euros.
Troisième élément pour expliquer la recette à succès du groupe, l’actionnariat. Celui-ci est particulièrement stable. Ici l’ouverture du capital n’est guère prisée, dans la bonne tradition de la culture du capitalisme bamiléké. Le capital d’Afriland reste fermement sous le contrôle de son fondateur, Paul Fokam Kammogne. Mais l’homme d’affaire camerounais a su capitaliser, au propre comme au figuré, le soutien des organismes de développement occidentaux, y compris le néerlandais, FMO.
L’autre grande réussite du groupe, qui d’ailleurs est un des pionniers en la matière parmi les banques à capitaux africains, c’est sa stratégie d’implantation continentale. En ouvrant sa filiale CCEI GE en Guinée Equatoriale dès le milieu des années 1990, le groupe rapidement s’est imposé comme le leader de la place. Aujourd’hui, CCEI GE qui a accompagné la prospérité et le boom économique du pays d’Obiang Nguéma est l’une des premières banques d’Afrique centrale. Cette politique d’implantation s’est poursuivie - « à un rythme très mesuré » comme l’écrit Jeune Afrique - avec l’ouverture d’Afriland Sao Tomé e Principe en 2003, puis Afriland RD Congo en 2005. En 2010 le groupe a acquis 80% du capital d’Intermarket Bank en Zambie et à la fin de la même année, il a ouvert une filiale au Libéria. Pour Albert Nigri, la stratégie d’implantation répond à une philosophie simple : « L’expansion sans rentabilité de sert à rien. Nous regardons si notre modèle bancaire peut fonctionner dans le pays, si ce dernier a une réelle culture entrepreneuriale et si l’administration publique ne ralenti pas la marche des affaires ».
Une telle réussite est avant tout celle de la vision d’un homme : Paul Fokam Kammogne, le fondateur et PDG du groupe qui préside le Conseil d’administration. S’il tient fermement le gouvernail du navire Afriland il accorde une grande confiance à ses deux « grands patrons opérationnels » : Alamine Ousmane Mey, DG d’Afriland Fisrt Bank et Joseph Tindjou DG de CCEI Bank GE. Dernière née du groupe et pièce maitresse stratégique de l’édifice, Afriland First Group est la holding domiciliée en suisse dirigée par Albert Nigri.
Michel LOBE EWANE

Afriland First Group en chiffre :

Total de bilan : $2 302 millions
Crédits : $1 540 millions
Dépôts : $1 729 millions
Résultat net : $ 158 millions
Effectifs : 844
Sources : Jeune Afrique
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

Cameroun - Economie : Cinq startups camerounaises dans « le 1er palmarès annuel des 100 startups africaines innovantes où investir » (1342)
Cameroun - Economie : Face au manque de dynamisme de la DSX, le régulateur du marché financier camerounais vit sous perfusion de l’Etat (2001)
Cameroun - Economie : Cameroun : l’informatisation du fichier d’état civil entre dans sa phase d’implémentation (4021)
Cameroun - Economie : Distinction : La Société générale élue meilleure banque au Cameroun en 2016 (2757)
Cameroun - Economie : Entreprises: plus de 15 000 PME créées en 2016 (4361)
Cameroun - Economie : Le Cameroun a présenté son «plan anti-crise économique» triennal au FMI (3591)
Cameroun - Economie : Le fisc camerounais va davantage se digitaliser en 2017, afin d’atteindre ses objectifs de collecte de recettes (4589)
Cameroun - Economie : 1585 milliards de FCFA de recettes fiscales au Cameroun (4385)
Cameroun - Economie : Changement climatique : La chaleur fait perdre 10 milliards F Cfa à Sosucam (4731)
Cameroun - Economie : Banane : Le Cameroun classé 5è producteur mondial (4227)
Cameroun - Economie : Mobilisation des recettes : Orange verse 50 milliards d’impôts au Trésor public (4323)
Cameroun - Economie : Douala abrite la première édition de la Foire internationale des affaires et du commerce (3985)
Cameroun - Economie : Fitch Ratings attire l'attention sur la forte concentration des prêts accordés par UBA Cameroun, Senegal et Ghana (4565)
Cameroun - Economie : La promesse pour laquelle Paul Biya a trahi son peuple en signant les APE (4454)
Cameroun - Economie : Le Cameroun négocie un nouvel accord avec le FMI (ministre) (8241)
Cameroun - Economie : En 60 ans, le Fonds européen de développement a octroyé au Cameroun des dons pour 625,4 milliards de FCfa (8839)
Cameroun - Economie : Cameroun : Saprab Sarl s’apprête à investir 1,5 milliard de FCfa dans une unité de production de vins et spiritueux (5664)
Cameroun - Economie : BGFI Bank victime d’une grande fraude (6763)
Cameroun - Economie : Le Cameroun envisage de rembourser totalement la dette extérieure au-delà de 2067 et celle de l’intérieur en 2032 (10366)
Cameroun - Economie : Cameroun : une subvention de 120 milliards de FCFA aux entreprises publiques (10206)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Gabon : Gabon: neuf cadres de la BGFI Bank inculpés (360)
Cameroun - Politique : SUD,Ebolowa : Le 48àme forage mis à la disposition des populations au quartier Haoussa (412)
Cameroun - Transports : Camair-co compte profiter du déficit du tranport par train (1972)
Lutte contre Boko Haram : Tracé de la frontière Cameroun-Nigeria: cinq morts dans une attaque (2044)
Lutte contre Boko Haram : Cameroun : fermeture de la frontière avec le Nigeria à Fotokol après une attaque islamiste à Gambaru (2031)
Cameroun - Travaux publics : La construction de l’autoroute Yaoundé-Douala réalisée à 30% au terme du mois de janvier 2017 (2278)
Cameroun - Economie : Face au manque de dynamisme de la DSX, le régulateur du marché financier camerounais vit sous perfusion de l’Etat (2001)
Cameroun - Mines : Péril sur l’exploitation du gisement de calcaire de Mintom, dans le Sud-Cameroun (2033)
Grippe aviaire : Chute drastique du prix du poulet au Cameroun (2076)
Cameroun - Agriculture : Légère hausse de la production caféière au Cameroun (2023)
Emeutes Bamenda : Cameroun :pas de risque d’année scolaire blanche (ministre) (2090)
Lutte contre Boko Haram : Le HCR dément sa participation à un rapatriement de réfugiés nigérians du Cameroun (1976)
Cameroun - Télécommunication : Yoomee est devenu un MVNO Data suite à la signature d’un partenariat avec Camtel (2822)
Emeutes Bamenda : Nigeria : la recette salée de la crise du Cameroun anglophone (3227)
Emeutes Bamenda : Un mort lors de violences dans les zones anglophones du Cameroun (3139)
Lutte contre Boko Haram : Les donateurs réunis à Oslo pour les victimes de Boko Haram (2866)
Cameroun - Environnement : Pour échapper aux contraintes de l’Apv-Flegt de l’UE, les forestiers camerounais redirigent les exportations de bois vers la Chine (3900)
Cameroun - Télécommunication : Cameroun : le gendarme des télécoms met en demeure 27 fournisseurs d’équipements de communication électroniques (3945)
Lutte contre Boko Haram : Deux morts, après une attaque kamikaze dans l'Extrême-Nord camerounais (3921)
Cameroun - Economie : Cameroun : l’informatisation du fichier d’état civil entre dans sa phase d’implémentation (4021)