Cameroun - Economie. Afriland First Group devient le premier groupe bancaire camerounais

  • Mutations |
  • Publié : Vendredi le 14 Octobre 2011 09:32:00 |
  • 30951 hits |
  • Société |

Afriland First Group est désormais le premier groupe bancaire camerounais, le deuxième d’Afrique centrale et le quatrième de la zone CFA. C’est que révèle la 13ème édition du Hors série de Jeune Afrique Spécial finance publié récemment. La performance mérite d’être saluée mais aussi et surtout qu’on s’y arrête, l’analyse et l’explique.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

 

L’information est d’autant plus importante qu’elle nous révèle que pour la première fois, dans l’histoire de notre pays, le leader du secteur bancaire n’est plus une banque française, mais une institution financière à capitaux camerounais. Il s’agit en effet d’un tournant historique. Le groupe de Paul Fokam Kammogne est désormais leader devant les françaises BICEC (Banque internationale pour l’épargne et le crédit) et SGBC, la filiale camerounaise de la Société Générale qui faisaient la course en tête au sein du triangle national depuis des lustres. Afriland First Group arrive en tête dans ce classement avec un total de bilan de $2302 millions, contre $1150 millions pour BICEC et $972 millions pour SGBC.

La première raison pour expliquer ce résultat est que pour la première fois, le groupe Afriland a fourni des chiffres consolidés aux enquêteurs du magazine panafricain. Résultats consolidés, c'est-à-dire qui prennent en compte aussi bien Afriland First Bank (Cameroun) que CCEI Bank (Guinée Equatoriale, mais aussi Afriland Sa Tome y Principe et Afriland RD Congo. Pourtant, même si on ne considère qu’Afriland First Bank Cameroun, celle-ci est numéro deux au Cameroun derrière BICEC tandis que si on ne considère que CCEI Guinée Equatoriale, elle est quatrième en Afrique Centrale.
Performance remarquable donc. Mais comment s’explique-t-elle ? Il faut d’abord comprendre le positionnement commercial du groupe. Comme le raconte notre confrère Jeune Afrique, Afriland « est né des caisses coopératives de crédit et a développé une stratégie autour de la bancarisation des entrepreneurs, gagnant peu à peu les importantes parts de marché dont il dispose aujourd’hui ». Albert Nigri, le directeur général d’Afriland First Group explique au journal de Béchir Ben Yahmed que « la plupart des grandes banques opérant en Afrique s’intéressent soit aux particuliers aisés soit aux grandes entreprises, ce qui représente 2% de l’Afrique. Nous nous adressons à une base plus large de clientèle, et notamment aux entrepreneurs ».
L’autre clé de la réussite du groupe, c’est la puissance financière qui s’analyse sous l’angle des dépôts de la clientèle et des fonds propres. Fin 2010, le total des dépôts du groupe a marqué une progression de 13%, soit 1,4 millions d’euros. Quant aux capitaux propres ils étaient de 122 millions d’euros.
Troisième élément pour expliquer la recette à succès du groupe, l’actionnariat. Celui-ci est particulièrement stable. Ici l’ouverture du capital n’est guère prisée, dans la bonne tradition de la culture du capitalisme bamiléké. Le capital d’Afriland reste fermement sous le contrôle de son fondateur, Paul Fokam Kammogne. Mais l’homme d’affaire camerounais a su capitaliser, au propre comme au figuré, le soutien des organismes de développement occidentaux, y compris le néerlandais, FMO.
L’autre grande réussite du groupe, qui d’ailleurs est un des pionniers en la matière parmi les banques à capitaux africains, c’est sa stratégie d’implantation continentale. En ouvrant sa filiale CCEI GE en Guinée Equatoriale dès le milieu des années 1990, le groupe rapidement s’est imposé comme le leader de la place. Aujourd’hui, CCEI GE qui a accompagné la prospérité et le boom économique du pays d’Obiang Nguéma est l’une des premières banques d’Afrique centrale. Cette politique d’implantation s’est poursuivie - « à un rythme très mesuré » comme l’écrit Jeune Afrique - avec l’ouverture d’Afriland Sao Tomé e Principe en 2003, puis Afriland RD Congo en 2005. En 2010 le groupe a acquis 80% du capital d’Intermarket Bank en Zambie et à la fin de la même année, il a ouvert une filiale au Libéria. Pour Albert Nigri, la stratégie d’implantation répond à une philosophie simple : « L’expansion sans rentabilité de sert à rien. Nous regardons si notre modèle bancaire peut fonctionner dans le pays, si ce dernier a une réelle culture entrepreneuriale et si l’administration publique ne ralenti pas la marche des affaires ».
Une telle réussite est avant tout celle de la vision d’un homme : Paul Fokam Kammogne, le fondateur et PDG du groupe qui préside le Conseil d’administration. S’il tient fermement le gouvernail du navire Afriland il accorde une grande confiance à ses deux « grands patrons opérationnels » : Alamine Ousmane Mey, DG d’Afriland Fisrt Bank et Joseph Tindjou DG de CCEI Bank GE. Dernière née du groupe et pièce maitresse stratégique de l’édifice, Afriland First Group est la holding domiciliée en suisse dirigée par Albert Nigri.
Michel LOBE EWANE

Afriland First Group en chiffre :

Total de bilan : $2 302 millions
Crédits : $1 540 millions
Dépôts : $1 729 millions
Résultat net : $ 158 millions
Effectifs : 844
Sources : Jeune Afrique
 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

Cameroun - Economie : Situation quasi-stable à la Bourse de Douala (463)
Cameroun - Economie : SUD,4 Milliards de FCFA de manque à percevoir par le fonds routier (571)
Cameroun - Economie : La microfinance Crédit Communautaire d'Afrique devient officiellement une banque (5729)
Cameroun - Economie : Port de Kribi : Necotrans et KPMO s’accordent sur la création de la société TPK pour gérer le terminal polyvalent (9721)
Cameroun - Economie : Le secteur privé camerounais réclame davantage d’accès à la propriété foncière pour les agro-industries (9856)
Cameroun - Economie : Un Camerounais à la tête de l’Alliance africaine pour le Commerce électronique (8185)
Cameroun - Economie : Le situation de l’économie camerounaise préoccupe les journaux camerounais (5893)
Cameroun - Economie : La masse monétaire du Cameroun a été de 4155,4 milliards de FCFA en 2016 contre 3954,6 milliards en 2015, soit une hausse de 5,1% (5981)
Cameroun - Economie : y a une disparité en termes de sources d’informations sur l’exécution du BIP» (6729)
Cameroun - Economie : Cameroun : hausse du chiffre d’affaires d’Ecobank (7629)
Cameroun - Economie : Cameroun : 719 milliards de FCFA de total de bilan pour la BICEC (7677)
Cameroun - Economie : Création d’une Société à responsabilité limitée: le capital ramené à 100 000 F (12414)
Cameroun - Economie : Le FMI décline les axes du programme économique triennal qu’il propose au Cameroun (11289)
Cameroun - Economie : Vers une augmentation de la production de la farine au Cameroun (11480)
Cameroun - Economie : Le Cameroun dans la ligne de mire du 3e fonds de Mediterrania Capital Partners, en cours de mobilisation (9215)
Cameroun - Economie : Hausse des crédits bancaires au Cameroun (11328)
Cameroun - Economie : Avec un manque à gagner de 100 millions de FCFA par mois, le Cameroun juge « très limité » l’impact de l’APE (11129)
Cameroun - Economie : Les fausses rumeurs sur les réseaux sociaux ont eu un impact négatif sur les microfinances du Cameroun (9644)
Cameroun - Economie : Une subvention de 1,5 milliard à dix municipalités de l'Extrême-nord du Cameroun (8594)
Cameroun - Economie : 5000 milliards de FCFA de chiffres d’affaires pour les banques camrounaises (8648)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Crise Anglophone : Cameroun: le SDF se dit favorable au fédéralisme (438)
Cameroun - Economie : Situation quasi-stable à la Bourse de Douala (463)
Cameroun - Santé : Cameroun : la société civile appelle du «système d’apartheid» dans la lutte contre la tuberculose (494)
Cameroun - Consommation : Cameroun : 32 000 tonnes de sucre disponibles pour approvisionner le marché local (479)
Cameroun - Politique : SUD,Mengong : les militants se mobilisent pour les échéances avenirs (521)
Cameroun - Economie : SUD,4 Milliards de FCFA de manque à percevoir par le fonds routier (571)
Football : Amical/ La Guinée et le Gabon se tiennent en France, 2 - 2 (4057)
Crise Anglophone : Cameroun : Akere Muna ressort libre du SED (6460)
Crise Anglophone : Cameroun/crise anglophone: procès pour ''terrorisme'' devant le tribunal militaire (6798)
Cameroun - Transports : Le Cameroun veut améliorer son potentiel logistique de transport pour valoriser sa position stratégique dans la Cemac (6729)
Cameroun - Agriculture : Cameroun : 4,5 millions de plants de cacaoyers et caféiers seront mis à la disposition des producteurs en 2017 (6639)
Cameroun - Agriculture : Le PIDMA lance une campagne de sensibilisation des producteurs de maïs, manioc et sorgho sur les dangers des moisissures (6679)
Cameroun - Pêche : Cameroun : 400 millions d’amende infligée à des bateaux chinois et nigérians (6705)
Crise Anglophone : Cameroun : le Canada comme médiateur de la crise anglophone ? (6575)
CEMAC : Politique monétaire : la Beac serre la vis (6352)
Cameroun - Sécurité : Sécurité maritime : début à Douala de la 8è édition de l’opération « Obangame Express» (6093)
Cameroun - Elevage : Abattoir industriel et frigorifique de Ngaoundéré: déjà fait ! (6796)
Cameroun - Télécommunication : Cameroun : le taux d’équipement du smartphone a bondi de 68% en 2013 à 72% en 2016 (7790)
Cameroun - Pêche : SUD,Les pisciculteurs à pied d’œuvre dans le Dja et Lobo (7731)
Cameroun - Energie : SUD, Coopération : La BAD rétrocède des ouvrages d’eau potable aux communes du Sud (7791)