Cameroun - Energie

Douala - Cimenterie: Aliko Dangote toujours en poste

 

 

Les installations de la future cimenterie du milliardaire nigérian ont été par ailleurs vandalisées le 25 mars 2012


Lundi 26 mars 2012, une douzaine de personnes se trouvent encore au lieu dit base Elf. Ce site situé non loin des berges du fleuve Wouri a été attribuée au du milliardaire nigérian Aliko Dangote. Il doit y ériger une nouvelle cimenterie. Seulement depuis le 1er mars 2012, les agents de la Communauté urbaine de Douala (Cud) ont demandé à ces techniciens d’enlever la barrière qui entoure le site. Une consigne qui n’a toujours pas été exécutée. Des individus non identifiés ont vandalisé la clôture dans la nuit de dimanche 25 mars dernier à la matinée d’hier lundi. Une société de gardiennage se charge de sécuriser le site. L’un des trois vigiles postés à l’entrée reçoit les visiteurs. A l’intérieur de la barrière de planches, deux véhicules sont garés dans la cour.

Une Rav 4 de couleur marron et une Toyota de couleur verte. A l’arrière du container qui abrite les bureaux et un magasin des employés de Dangote, six personnes devisent. Approché, l’une d’elles interrogée sur un éventuel départ du groupe «Dangote industries Cameroon Ltd», semble surpris. «Ce ne sont que des rumeurs. Nous sommes arrivés ce matin (lundi 26 mars 2012 ndrl) et avons constaté qu’un côté de la barrière a été vandalisé, nous sommes en train de rédiger une plainte. Plus tard les ingénieurs chinois viendront poursuivre leurs implantations des demi-poteaux en bétons. Ils se trouvent actuellement à l’hôtel», confie cet employé. Ce dernier qui a requis l’anonymat précise aussi que lorsque l’entreprise Dangote est arrivée au Cameroun, c’est un arrêté du gouvernement qui l’a annoncé. «Si nous devons donc partir de ce site, un communiqué du gouvernement camerounais nous informera. Pour le moment, il n’en rien», poursuit notre source.

La «rumeur» dont il est question s’est en effet répandue comme une traînée de poudre au cours des dernières heures, annonçant que le gouvernement aurait demandé au groupe nigérian d’arrêter les travaux de construction d’une usine de ciment à Douala et de «déguerpir sous quarante-huit heures» de ce site qui jouxte les installations du port de Douala.
Il faut dire à ce sujet que les chefs Sawa, les hommes politiques et les environnementalistes se sont déjà opposés à la construction de cette cimenterie sur cet unique site de loisirs de Douala en dehors du Parcours Vita. De passage au Cameroun il y a quelques semaines, le directeur des opérations du groupe Dangoté, Alake Olakunle, a rencontré le Premier ministre Philémon Yang sur les revendications des chefs Sawa et indiqué qu’une solution sera trouvée à ce problème.

Pour rappel, le projet de Dangoté qui devrait coûter environ 52 milliards de francs CFA doit générer 300 emplois directs pour un million de tonnes supplémentaires de ciment au Cameroun. La demande annuelle s’élève actuellement 2,5 millions de tonnes de ciment par an en dehors des projets structurants qui demandent 800.mille tonnes au moins, alors que la production nationale tourne autour de 1,5 million de tonnes par an.


 

 

S. D. B et Aristide Ekambi | Mutations Publié : Mercredi le 28 Mars 2012 07:41:32 11439 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Energie


 La délivrance des autorisations d’exploitation de Dépôts de gaz suspendue
 Sundance réévalue de 30,3 Mt les ressources riches en hématite du gisement de fer de Mbalam-Nabeba
 Perrial Jean Nyodog : «l'un des axes de développement de Tradex est d'accroître la distribution du gaz»
 Le Cameroun s’instruit à l’école malgache des énergies renouvelables
 Le Suisse Geogas entre dans le capital de la société pétrolière camerounaise Tradex
 Cameroun : 13 protocoles d’accords sur des projets d’énergies renouvelables signés à Invest’Elect
 39 millions de mètres cubes d'eau potable perdus à Douala
 Le Cameroun compte près de 11 000 villages non encore électrifiés, selon l’Arsel
 Le barrage de Lom-Pangar prend corps
 Sonara : L’unité de production du bitume enterrée
 Plus de 3000 branchements ''sociaux'' pour l'adduction d'eau à Douala
 Martin Oyono : Pourquoi les travaux de la centrale à gaz sont bloqués
 Environ 5,65 milliards FCFA de la BADEA pour l'électrification rurale au Cameroun
 Cameroun : Sundance réévalue la capacité de production du fer à Mbalam de 35 à 40 Mt par an
 Vers une amélioration de l’offre d’électricité au Cameroun
 Cameroun : vers la production de l’énergie éolienne à l’Ouest
 Sundance Resources a entamé les levés topographiques sur le tracé du chemin de fer Mbalam-Kribi
 Gaz du Cameroun forera 2 nouveaux puits sur le champ gazier de Logbaba sur la période 2015-2016
 Cameroun : poteaux défectueux surcharge des équipements, source principale des délestages
 Energie électrique: 50 mégawatts supplémentaires à Logbaba

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Contractualisation des instituteurs, ce qui fâche
 Un taxi heurte une foule de militantes du RDPC à YAOUNDÉ
 ASSEMBLÉE NATIONALE DU CAMEROUN: DANS LA MAFIA DES MARCHÉS PUBLICS
 Célébration de la fête du 20 Mai à Mbanga : Le Sous-préfet échappe à un assassinat
 Deux officiers camerounais limogés pour mauvaise gestion de la guerre contre Boko Haram
 Injustices : Une justice aux ordres et en désordre
 Un corps disparait de l’hôpital de la Caisse à Yaoundé
 Camair-Co dément les rumeurs sur sa flotte
 Appel à l'insurrection : dans les petits plans de Jeune Afrique
 L'élection du nouveau maire traîne à Douala V
 Batailles autour de l’immeuble siège de la Cbc à Douala
 La Cobac interpelle des établissements de crédit
 Délégué médical, Le commercial des laboratoires pharmaceutiques
 Examens blancs : Mise en situation avant le jour-j
 Le calvaire des malades dans les hôpitaux
 228,8 milliards collectés par la Douane en quatre mois
 EI: l'Iran prêt à faire face
 DANS LES MÉANDRES DE LA CONTREBANDE DE TABAC AU CAMEROUN
 09 personnes prises en otage entre mars et mai 2015 à BÉLEL
 EXTRÊME-NORD : La vigilance reste de mise

 

 

 

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1511 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter