Cameroun - Agriculture

Comment booster la transformation locale de cacao

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a émis le souhait lors de la visite d’une usine de transformation à Douala mardi.

 


Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Essimi Menye, a effectué une visite mardi à Douala, dans les locaux de Sic Cacaos, une usine de transformation du cacao en produits semi-finis (masse de cacao, beurre de cacao, tourteaux de cacao, etc.). L’objectif étant de toucher du doigt la réalité des activités de la filière cacao. « Généralement, lorsque les paysans vendent leur cacao, ils ne se préoccupent plus de ce qui se passe après. Cette visite m’a permis de bien comprendre les activités des différents acteurs de la filière. Sic Cacaos est un acteur central dans la filière car l’entreprise transforme le produit brut en un autre produit et engendre de la valeur ajoutée. C’est est un exemple de ce que nous devons faire avec d’autres produits locaux », déclare Essimi Menye.

Du reste, lors de son analyse du secteur de la transformation du cacao au Cameroun, le Minader est lucide. « Le secteur est très faible. La Sic Cacaos transforme à peu près 30.000 tonnes de cacao par an, soit environ 15% de la production. Nous voulons que cette transformation puisse aller au-delà. A 20, 30, voire 40%. Plus on va transformer localement, plus nous aurons de la valeur ajoutée et plus nous allons nous enrichir », confie-t-il.

Pour parvenir à cet objectif, Essimi Menye évoque deux pistes. D’une part, le gouvernement pourrait inciter les acteurs déjà présents dans la filière à augmenter leurs capacités. Cela nécessiterait des investissements au niveau des infrastructures. D’autre part, il pourrait s’agir d’attirer d’autres transformateurs. Et pourquoi pas des Camerounais ? Toutes les pistes sont envisagées par le gouvernement.

Cependant, l’activité de transformation ne se fait pas sans difficultés. « Celui qui veut faire de la transformation locale du cacao a beaucoup de défis à relever. C’est un produit alimentaire, et les clients sont très exigeants. Un des problèmes que nous rencontrons est lié à la qualité des fèves cacao. Dans la région du Sud-ouest par exemple, il pleut beaucoup. Les gens ont du mal à sécher le cacao dans de bonnes conditions. Ils utilisent du feu de bois en général, et si le cacao est fumé, le chocolat l’est aussi. Nous travaillons avec le gouvernement pour améliorer la qualité car les gens doivent savoir que si la qualité augmente, le prix va aussi augmenter sur le marché sous-régional. Ensuite, celui qui transforme subit des coûts supplémentaires (énergie, maintenance, emballage…) par rapport à celui qui exporte directement », pense Bart Willems, Dg de Sic Cacaos. Ce dernier évoque entre autres des mesures incitatives pour les transformateurs locaux, comme des taxes à l’export moins élevées pour ces derniers par rapport à ceux qui exportent le cacao brut.
 

Steve LIBAM | Cameroon-Tribune Publié : Jeudi le 26 Avril 2012 11:36:03 10051 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Agriculture


 Le Cameroun recherche un investisseur privé pour le projet de complexe sucrier de Batouri
 Le Cameroun a exporté 206 391 tonnes de bananes au 31 octobre 2014
 Cameroun : la Sodecoton veut accroître de 50% ses capacités de production des huiles de table
 Le gouvernement veut créer une usine de production de sucre à l’Est du Cameroun
 Guinness Cameroon injecte 3 milliards de FCfa dans un projet de production du sorgho
 Cameroun : prévisions en demi-teinte de la production du coton et du soja
 Cameroun : le chiffre d’affaires de la Socapalm baisse de 18% au premier semestre 2014
 Cameroun : vers la mise en place d’un système national de collecte et de stockage des vivres
 Un prêt de 8,5 milliards de FCFA de la BID pour la filière cotonnière au Cameroun
 Matières premières: la bourse agricole en débat
 Yaoundé abritera un salon international du mécanisme agricole en juin 2015
 100 exposants attendus au tout premier Salon avicole international de Yaoundé, qui s’ouvre le 23 octobre 2014
 Cameroun - Elevage: Un salon pour accompagner l’interprofession avicole
 La production cotonnière camerounaise projetée à 235 000 tonnes en 2014-2015, en hausse de 7%
 Les prix bord champs du cacao au Cameroun atteignent un niveau record, en hausse de 30%
 L'aviculture dans tous ses états
 Le Cameroun veut accroître sa production porcine
 Le Cameroun perd 25% de sa production agricole après les récoltes, à cause du manque d’infrastructures de conservation
 Cameroun : vers une hausse de 600% des prélèvements à l’export, pour relancer les filières cacao-café
 La conjoncture internationale suscite des inquiétudes en Afrique autour de la filière coton

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Le Cameroun de nouveau plongé dans le noir, à cause d’incessantes coupures d’électricité
 L'Etat à la recherche de 150 milliards pour financer des projets
 Le Cameroun recherche un investisseur privé pour le projet de complexe sucrier de Batouri
 Les sociétés russes menacées par un nouveau logiciel espion
 EI/Syrie: Moscou et Washington devraient coopérer (ambassadeur US)
 Cameroun: Mgr Jean Mbarga installé à la cathèdre de l'Archidiocèse de Yaoundé
 Cameroun: Un militaire froidement tué à Garoua-Boulaï
 Cameroun - Aéroport de Douala: Ces chers et proches voisins !
 Le Cameroun a exporté 206 391 tonnes de bananes au 31 octobre 2014
 Cameroun : la Sodecoton veut accroître de 50% ses capacités de production des huiles de table
 Russie: les autorités empêcheront toute "révolution de couleur" (Poutine)
 Syrie/Irak: le pétrole rapporte 3 M USD par jour aux terroristes (Moscou)
 Fame Ndongo répond à Marafa
 Violée à 13 ans par son père, elle décède
 Les pédiatres africains cherchent une meilleure recette pour nutrition enfant
 Le gouvernement veut créer une usine de production de sucre à l’Est du Cameroun
 Cameroun : C&K Mining cède ses actifs sur le diamant de Mobilong à un sino-américain
 Cameroun : plus de 100 000 postulants pour 3500 postes dans la fonction publique
 Cameroun - Hold-up à Douala: Près de 100 millions Fcfa volés chez un commerçant
 Cameroun: la numérotation téléphonique, samedi, passe à neuf chiffres

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1330 Jours

 

 

Les plus recents


Cameroun - Sécurité : Cameroun: Un militaire froidement tué à Garoua-Boulaï

Le sergent-chef Godjé du BIM, a été abattu par des inconnus le 21 novembre dans un site minier de Mborguené.


Cameroun - Transport : Cameroun - Aéroport de Douala: Ces chers et proches voisins !

Autour de la zone clôturée, les populations vaquent tranquillement à leurs occupations.

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter