Cameroun - Agriculture

Comment booster la transformation locale de cacao

 

 

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural a émis le souhait lors de la visite d’une usine de transformation à Douala mardi.


Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Essimi Menye, a effectué une visite mardi à Douala, dans les locaux de Sic Cacaos, une usine de transformation du cacao en produits semi-finis (masse de cacao, beurre de cacao, tourteaux de cacao, etc.). L’objectif étant de toucher du doigt la réalité des activités de la filière cacao. « Généralement, lorsque les paysans vendent leur cacao, ils ne se préoccupent plus de ce qui se passe après. Cette visite m’a permis de bien comprendre les activités des différents acteurs de la filière. Sic Cacaos est un acteur central dans la filière car l’entreprise transforme le produit brut en un autre produit et engendre de la valeur ajoutée. C’est est un exemple de ce que nous devons faire avec d’autres produits locaux », déclare Essimi Menye.

Du reste, lors de son analyse du secteur de la transformation du cacao au Cameroun, le Minader est lucide. « Le secteur est très faible. La Sic Cacaos transforme à peu près 30.000 tonnes de cacao par an, soit environ 15% de la production. Nous voulons que cette transformation puisse aller au-delà. A 20, 30, voire 40%. Plus on va transformer localement, plus nous aurons de la valeur ajoutée et plus nous allons nous enrichir », confie-t-il.

Pour parvenir à cet objectif, Essimi Menye évoque deux pistes. D’une part, le gouvernement pourrait inciter les acteurs déjà présents dans la filière à augmenter leurs capacités. Cela nécessiterait des investissements au niveau des infrastructures. D’autre part, il pourrait s’agir d’attirer d’autres transformateurs. Et pourquoi pas des Camerounais ? Toutes les pistes sont envisagées par le gouvernement.

Cependant, l’activité de transformation ne se fait pas sans difficultés. « Celui qui veut faire de la transformation locale du cacao a beaucoup de défis à relever. C’est un produit alimentaire, et les clients sont très exigeants. Un des problèmes que nous rencontrons est lié à la qualité des fèves cacao. Dans la région du Sud-ouest par exemple, il pleut beaucoup. Les gens ont du mal à sécher le cacao dans de bonnes conditions. Ils utilisent du feu de bois en général, et si le cacao est fumé, le chocolat l’est aussi. Nous travaillons avec le gouvernement pour améliorer la qualité car les gens doivent savoir que si la qualité augmente, le prix va aussi augmenter sur le marché sous-régional. Ensuite, celui qui transforme subit des coûts supplémentaires (énergie, maintenance, emballage…) par rapport à celui qui exporte directement », pense Bart Willems, Dg de Sic Cacaos. Ce dernier évoque entre autres des mesures incitatives pour les transformateurs locaux, comme des taxes à l’export moins élevées pour ces derniers par rapport à ceux qui exportent le cacao brut.
 

 

Steve LIBAM | Cameroon-Tribune Publié : Jeudi le 26 Avril 2012 11:36:03 14598 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Agriculture


 Plus de 200 métiers à valoriser dans la Filière sucre
 Production cacaoyère: comment on entretien un verger
 Paul Biya institue un recensement général de l’agriculture et de l’élevage
 Le Cameroun recherche 2,3 milliards d’euros pour développer son agriculture
 SUD, L’IUT de Ngaoundéré désormais en partenariat avec un groupe de transformateurs des fèves de cacao à Ebolowa
 Vers une légère hausse de la production cacaoyère au Cameroun sur la campagne 2014-2015
 15 nouveaux agropoles pour 2015
 Le Cameroun se dote d’une nouvelle raffinerie d’huile de palme
 Hausse du prix du cacao au Cameroun
 Il en faut plus pour satisfaire la demande industrielle de Sorgho
 Certification du cacao: La Lekié dans le train
 Les cafés du Cameroun, du Gabon et du Togo décrochent 5 prix internationaux
 Vers la labellisation de l’ananas de Bafia
 Cameroun : 60 000 plants de cacaoyers distribués aux jeunes de Lobo, pour booster la production
  SUD, Le PIDMA veut apporter un coup d’accélérateur à la production
 18 000 Tonnes commercialisées dans la Lekié pour la Campagne cacaoyère 2014-2015
 50 jeunes Cacaoculteurs installés à Lobo
 SUD, Le minader requalifie l’exécution de ses projets
 Est : 100 millions pour les éleveurs réfugiés
 Près de 5 milliards pour la transformation du cacao

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Douala : Les casses sont effectives
 Libération annoncée de Lydienne Eyoum : Biya délivre un permis de vol aux français
 Election présidentielle : Paul Biya et l’idée d’un nouveau mandat
 Le ramadan dans l'Extrême-Nord sous le signe du couvre-feu
 Le Franc CFA, Sujet Incontournable du Futur Débat Présidentiel
 Attaque de Boko Haram dans un camp du Bir près de Fotokol ce matin
 Coopération : La Turquie offre 45 tonnes de denrées aux soldats au front
 Enjeux et risques des Tic expliqués aux députés
 Croissance : Une nouvelle stratégie de la Bad pour le Cameroun
 Un élève-gendarme trouve la mort à Djoum
 Kousseri : Un affrontement entre Musgum, Massa et Kotoko fait 18 blessés
 Droits de l’Homme : Le Cameroun vu par les Etats-Unis
 L’étudiant tué par le soldat du Bir inhumé à Yagoua
 Visite de François Hollande : Le rôle de l’opposition revisité
 Le Cameroun conduit le Secrétariat général des Institutions supérieures de contrôle
 Abah Abah Trial: Prosecution Witness Presents Evidence
 Des parents réclament un rapatriement
 Le combat se poursuit contre la Mortalité maternelle et infantile
 Court To Rule On Unfreezing Michel Fotso’s Accounts
 Trois enfants meurent dans un incendie

 

 

 

 

 

 

RADIO EN LIVE DIRECT
RADIO EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE DIRECT
TV EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE AFRIQUE
TV EN LIVE MONDE

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1553 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter