Cameroun - Corruption

Les avocats de l’Etat exigent la condamnation de Edzoa Titus

 

 

Dans leurs plaidoiries, maîtres Hagbe, Mandeng et Ngo Minyogo ont déclaré l'ex Sgpr et ses trois coaccusés coupables.



Les conseils de l'Etat du Cameroun ont suggéré hier, mercredi 23 mai 2012, du Tgi du Mfoundi, d'entrer en voie de condamnation contre les accusés Edzoa Titus, Atangana Thierry, Njiemoun Isaac et Mapouna Dieudonné. Tous les quatre accusés, plaident les avocats de l'Etat, méritent d'être châtiés, parce que coupables de tous les quatre chefs d'accusation mis à leur charge. Ils invitent ainsi le collège des trois juges à rendre une décision grave et sans complaisance dans un dossier qui, affirme Me Hagbe, n'a rien de politique, contrairement à ce que soutiennent les accusés et leur défense.

Sur le détournement de 1,136 milliard FCFA dans le cadre du Copisur, les conseils de l’Etat rappellent que bien qu'ayant nié les faits devant la barre, Edzoa, Atangana et Njiemoun ont bel et bien dénaturé le contexte de création du Comité de pilotage et ont détourné l'objet du Copisur, compromettant ainsi le projet de construction de deux axes routiers: Yaoundé-Kribi et Ayos-Bonis. Les quatre accusés sont donc, selon Me Mandeng, coupables du détournement de deniers publics en coaction de 1,136 milliards FCFA, en ce qu'ils ont été acteurs et auteurs des faits.

Sur les faits de trafic d'influence dont Edzoa, Mapouna et Atangana sont accusés, les conseils de l'Etat les qualifient de délinquants parce qu’ayant rompu le contrat social, Edzoa Titus est accusé d'avoir usé de sa proximité avec le chef de l'Etat pour obtenir de lui la levée du verrou d'interdiction par lequel le président de la République avait suspendu les travaux d'extension de la Sonara. Ce qui, accuse Me Mandeng, a permis a l’ex-Sgpr et ses coaccusés de négocier des rétro commissions de l'ordre de 400 millions FCFA. Mapouna est coupable d'avoir avoué qu'il a obtenu 90 millions FCFA, alors que selon l'avocat, Atangana Thierry est celui qui partageait le butin. «Jugez Edzoa, suggère l'avocat, comme simple citoyen et non comme ex-Sgpr»

Des conseils qui exigeront du tribunal la condamnation d’Edzoa Titus pour la rétention de 03 véhicules. Une sentence qui selon Me Ngo Minyogo devrait s'étendre sur la tentative de détournement de 59 milliards FCFA dans le cadre du 32ème Sommet de l’OUA en 1996 et dont Edzoa et Atangana en sont, à en croire l'avocate, le «couple historique» ayant perpétré le forfait. Très attendues le 06 juin 2012, les plaidoiries des avocats de la défense.


 

EVARISTE MENDOUNGA | Mutations Publié : Vendredi le 25 Mai 2012 10:12:47 8717 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption


 Le Cameroun instaure le contrôle parlementaire sur la gestion du bien public
 Corruption : Jean Jacques Ekindi s’attaque aux magistrats
 Campost : Il distrait plus de 38 millions de Fcfa
 Au tribunal : Ils promettaient des emplois fictifs
 Barreau : Un client abusé dénonce son avocat
 Les populations impliquées dans la protection de la fortune publique
 Cameroun : la chasse aux détourneurs désormais ouverte aux délateurs anonymes
 FINANCES PUBLIQUES : AFRILAND FAIT ÉCHEC À UN DÉTOURNEMENT DE 215 MILLIONS
 GESTION DES FONDS DU BARREAU : ME NGNIE KAMGA FACE AU DÉFI DE LA TRANSPARENCE
 COMMENT LES CAISSIÈRES DU TRÉSOR PUBLIC «FRAPPAIENT» DANS LA CAISSE
 Le receveur municipal en prison à Bangangté.
 Les gestionnaires du budget de l’Etat se lèchent déjà les babines
 SIC : Détournements massifs pendant les fêtes de fin d’année
 Confusion autour des per diem
 Lutte contre la corruption : Le rapport de la Conac bloqué
 Affaire Queen Fish : Un an de prison pour le maire de Bagangté
 Chambre des Comptes : Ces comptables publics qui refusent le contrôle
 Lutte contre la corruption : Où est passé le rapport de la Conac ?
 Pourquoi les marchés publics sont mal exécutés ?
 Le Cameroun classé 136ème à l’Indice de perception de la corruption 2014

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Election présidentielle serrée au Nigeria
 Yémen: l'Onu évacue son personnel de Sanaa
 Les Etats-Unis et la Russie exploreront ensemble la Lune et Mars
 Elig-Edzoa : Une jungle au coeur de la ville
 Axe présidentiel : La route de la mort
 Barrage de Memev'ele : Dialogue de sourd au sujet des indemnisations
 Transports interurbains : Les agences de voyages s’érigent en marché
 Nord-ouest : 150 faux cachets administratifs saisis
 Gestion des réfugiés au Cameroun : l’appel à la solidarité internationale
 La France promet 1,5 million de dollars d’aide aux réfugiés et déplacés au Cameroun
 Un accident de la route fait 17 morts au Cameroun
 Poliomyélite: le Cameroun hors de portée
 Cameroun : offensive du gouvernement pour la collecte de la taxe foncière
 Le Cameroun instaure le contrôle parlementaire sur la gestion du bien public
 L’UE finance des projets dans l’Extrême-Nord du Cameroun, pour contrer Boko Haram
 Protection du lac Tchad : le Cameroun va emprunter 9,44 milliards de FCFA
 Le Cameroun veut adhérer à la convention de l’OCDE sur l’assistance administrative mutuelle en matière fiscale
 Cameroun : l’Etat veut donner l’exemple en introduisant des entreprises publiques sur le DSX
 La firme Motorola propose des technologies de sécurité publique au Cameroun
 Crash A320: le pilote a tenté de forcer l'entrée avec une hache

 

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1453 Jours

 

 

Les plus recents


Cameroun - Sécurité : Nord-ouest : 150 faux cachets administratifs saisis

Ils étaient censés appartenir aux différents ministères et à certaines administrations publiques. Erreur.


Lutte contre Boko Haram : Gestion des réfugiés au Cameroun : l’appel à la solidarité internationale

En visite au Cameroun, le Haut-commissaire du HCR a lancé un appel à la solidarité pour porter secours aux 350.000 réfugiés du Cameroun venus du Nigéria et de la RCA.

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter