Cameroun - Corruption

Les avocats de l’Etat exigent la condamnation de Edzoa Titus

 

 

Dans leurs plaidoiries, maîtres Hagbe, Mandeng et Ngo Minyogo ont déclaré l'ex Sgpr et ses trois coaccusés coupables.



Les conseils de l'Etat du Cameroun ont suggéré hier, mercredi 23 mai 2012, du Tgi du Mfoundi, d'entrer en voie de condamnation contre les accusés Edzoa Titus, Atangana Thierry, Njiemoun Isaac et Mapouna Dieudonné. Tous les quatre accusés, plaident les avocats de l'Etat, méritent d'être châtiés, parce que coupables de tous les quatre chefs d'accusation mis à leur charge. Ils invitent ainsi le collège des trois juges à rendre une décision grave et sans complaisance dans un dossier qui, affirme Me Hagbe, n'a rien de politique, contrairement à ce que soutiennent les accusés et leur défense.

Sur le détournement de 1,136 milliard FCFA dans le cadre du Copisur, les conseils de l’Etat rappellent que bien qu'ayant nié les faits devant la barre, Edzoa, Atangana et Njiemoun ont bel et bien dénaturé le contexte de création du Comité de pilotage et ont détourné l'objet du Copisur, compromettant ainsi le projet de construction de deux axes routiers: Yaoundé-Kribi et Ayos-Bonis. Les quatre accusés sont donc, selon Me Mandeng, coupables du détournement de deniers publics en coaction de 1,136 milliards FCFA, en ce qu'ils ont été acteurs et auteurs des faits.

Sur les faits de trafic d'influence dont Edzoa, Mapouna et Atangana sont accusés, les conseils de l'Etat les qualifient de délinquants parce qu’ayant rompu le contrat social, Edzoa Titus est accusé d'avoir usé de sa proximité avec le chef de l'Etat pour obtenir de lui la levée du verrou d'interdiction par lequel le président de la République avait suspendu les travaux d'extension de la Sonara. Ce qui, accuse Me Mandeng, a permis a l’ex-Sgpr et ses coaccusés de négocier des rétro commissions de l'ordre de 400 millions FCFA. Mapouna est coupable d'avoir avoué qu'il a obtenu 90 millions FCFA, alors que selon l'avocat, Atangana Thierry est celui qui partageait le butin. «Jugez Edzoa, suggère l'avocat, comme simple citoyen et non comme ex-Sgpr»

Des conseils qui exigeront du tribunal la condamnation d’Edzoa Titus pour la rétention de 03 véhicules. Une sentence qui selon Me Ngo Minyogo devrait s'étendre sur la tentative de détournement de 59 milliards FCFA dans le cadre du 32ème Sommet de l’OUA en 1996 et dont Edzoa et Atangana en sont, à en croire l'avocate, le «couple historique» ayant perpétré le forfait. Très attendues le 06 juin 2012, les plaidoiries des avocats de la défense.


 

 

EVARISTE MENDOUNGA | Mutations Publié : Vendredi le 25 Mai 2012 10:12:47 12537 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption


 Pratiques mafieuses aux Impôts
 Impôts, la corruption se porte bien
 RAPPORT CONAC 2014 : Révélations sur le blocage à la présidence de la République
 Titus EDZOA, Achidi ACHU et Remy ZE MEKA doivent un demi-milliard de Fcfa au Cameroun
 COMMENT DISTRAIRE LES FONDS DE L'ETAT ?
 Mal-gouvernance : Le DG des Douanes épinglées pour ses mauvaises pratiques
 Fautes de gestion : La Chambre des comptes épingle trois entreprises
 Corruption dans le monde des affaires, des habitudes tenaces
 Cameroun : la coopération allemande mobilise 200 entreprises dans la lutte contre la corruption
 Détournement à la recette des Domaines du Wouri : L’ex-receveur condamné à 10 ans de prison ferme
 Alerte : forte odeur de pillage au barrage de Memve’ele
 Tronçon Mbéré-Ngaoundéré : Les 43 milliards à problème
 CHAMPIONNAT DE VACANCES : Le refuge des détourneurs de la fortune publique
 Les 10 plaies d’Egypte : DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS (furoncles camerounais)
 Ngongang Yves Marie Sentenced to 12 Years in Prison
 Les 10 plaies d’Egypte du Cameroun : PASSE-DROITS ET IMPUNITE
 La Conac lance une vaste enquête sur la corruption
 Des opérateurs économiques victimes d’arnaques à Kribi
 Arnaque : La prévention routière vire au business
 Les frais de correction du CEP détournés dans le Mfoundi

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Lom et Djerem : la production agricole frappée par les perturbations climatiques
 Listes électorales : la région du Sud au bas du classement des inscrits
 Affaire PAD / BICEC : le délibéré attendu ce jour
 Casses à Yaoundé : La communauté urbaine frappe une fois de plus
 Insécurité : un couple abattu à Bertoua
 France-Cameroun : Paul Biya déjoue une arnaque
 Insécurité : Cni, pièce exigible
 A quand le coup de pied dans la fourmilière ?
 Présidentielle 2018 : La candidature de Paul Biya divise l’UPC
 Renouvellement Dans le RDPC : Qui sera le prochain président de section à Wouri V ?
 Cameroun:Pour un problème de “Gombo” l’importation de certains médicaments bloquée
 Audit : Comment le bois camerounais est volé
 Le Sud sécurise la zone des trois frontières
 Spéculation maîtrisée sur les Produits de grande consommation
 Le Cameroun sera mieux entouré sur le Diamant
 Infrastructures hospitalières: Les promesses tenues de Paul Biya
 Deux milliards de subvention de l'UE à la société civile camerounaise
 Compétitivité économique: le Cameroun accentue l’encadrement des PME
 Le CICC dotera les producteurs camerounais de centres de traitement post-récolte du cacao
 Cameroun : rareté des manuels scolaires à l'approche de la rentrée des classes

 

 

 

 

 

 

RADIO EN LIVE DIRECT
RADIO EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE DIRECT
TV EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE AFRIQUE
TV EN LIVE MONDE

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1605 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter