Cameroun - Corruption. Enquête: Révélations sur le salaire et les avantages de Paul Biya

  • Boris Bertolt | Mutations |
  • Publié : Mercredi le 06 Juin 2012 04:06:45 |
  • 35723 hits |
  • Société |

Dans sa livraison de cette semaine, l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, donne également des détails sur les revenus des ministres.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à

En Afrique au Sud du Sahara, le salaire du chef de l’Etat et sa santé relèvent presque du secret d’Etat. L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, dans son édition de cette semaine, a décidé de percer le mystère des salaires des présidents africains, des avantages dont ils jouissent ainsi que ceux de leurs ministres. Le cas de Paul Biya, président de la République du Cameroun est tout naturellement abordé.

Jeune Afrique nous apprend que le salaire mensuel offciel de Paul Biya est de 200 euros, soit 131 000 Fcfa. Cependant, «ce montant indiqué ne prend pas en compte les primes fixes, ni les frais de souveraineté», note l’hebdomadaire. Ainsi, «outre les indemnités, qui atteignent plus 790 000 Fcfa (1200 euros) par mois (logement, transport,…)», note le journal de Béchir Ben Yamed, «"les frais de souveraineté" trimestriels de Paul Biya se chiffrent à 30 millions de Fcfa (45 700 euros)». «A cela s’ajoute la possibilité d’acheter le véhicule de fonction à un prix défiant toute concurrence et une commission de 10% sur les marchés publics».

A priori, Paul Biya touche officiellement moins que ses ministres et encore moins que les autres chefs d’Etat de la sous-région. Mais, comme le relève si bien Jeune Afrique, «ce sont les primes et autres indemnités fixées en catimini qui font la différence». Se référant aux confidences d’un ancien ministre, l’hebdomadaire panafricain parle d’une «liste longue comprenant: La caisse du cabinet dans laquelle on peut éventuellement puiser, les déplacements généreusement défrayés… Et pour les moins scrupuleux, il y a les commissions prélevées sur les contrats publics».

Parlant des contrats publics, le budget de la présidence de la République pour le compte de l’exercice 2012 s’élève à environ 40 milliards de Fcfa. Soit une augmentation de près d’un milliard de Fcfa par rapport à 2011. Dans ce budget, la part consacré à l’investissement (à travers les marchés publics) s’élèvent à 6,5 milliard de Fcfa. D’après Jeune Afrique, le chef de l’Etat du Cameroun pourrait au terme de l’exercice budgétaire 2012 se retrouver avec 650 millions de Fcfa. Ainsi, un petit calcul nous permet de constater qu’au terme de l’année, avec 30 921 000Fcfa par mois (salaires et avantages compris), plus les 650 millions de Fcfa liés aux 10% de commissions sur les marchés publics dans le budget d’investissement, Paul Biya pourrait se retrouver avec un peu plus de 781.052.000Fcfa.

Les ministres camerounais ne sont pas moins épargnés. Toujours d’après Jeune Afrique, «les ministres des six pays de la sous-région Afrique centrale gagnent en moyenne 25 370 000 de Fcfa (38734 euros) par an, pour un Pib moyen par habitant de 1545800Fcfa (2360 euros) par an». S’agissant des véhicules de fonction, le journal note qu’ «au Cameroun, le véhicule de fonction, d’une valeur pouvant aller jusqu’à 80 millions de Fcfa, peut-être racheté par le ministre au bout de trois ans pour 5 millions de Fcfa. Ces derniers jouissent également comme le président de la République, souligne l’hebdomadaire panafricain, de 10% sur les marchés passés par le ministère. «Elle est parfaitement légale», note le journal. Mais il convient de noter que ces revenus déclarés du chef de l’Etat et des ministres n’intègrent pas leurs «avantages informels», qui sont jugés faramineux.


Paul Biya ou le goût des «avantages»

Comparativement aux autres présidents de la sous-région, selon Jeune Afrique, Paul Biya est le moins loti.

Comparativement aux autres présidents de la sous-région, selon Jeune Afrique, Paul Biya est le moins loti. Au Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso gagne officiellement 5 millions de Fcfa par mois. Au Gabon, Ali Bongo a 3 millions de Fcfa de salaire, en République démocratique du Congo, Joseph Kabila s’en sort avec 4528730 Fcfa, le centrafricain, Bozizé gagne 1,5 millions de Fcfa et Idris Déby du Tchad a 575 000 Fcfa.

C’est au niveau des avantages que la différence se crée avec ses pairs de la sous-région. Toujours selon Jeune Afrique, au Gabon, « une voiture de fonction de marque Mercedes avce chauffeur constitue le seul avantage connu avec la prise en charge de personnel (un aide de camp, un agent de sécurité et une secrétaire particulière). En République démocratique du Congo, «1048000 Fcfa (1600 euros) sont versés en moyenne pour le logement et le transport, entre2620000Fcfa et 5240000 Fcfa (4000 et 8000 euros) en cas de décès d’un membre de la famille, et les frais de santé pour les enfants et l’épouse sont pris en charge».

En Centrafrique, Jeune Afrique indique parle de «deux voitures de fonction, des bons d’essence, des indemnités de logement, le remboursement des frais (réceptions, téléphone, etc)… Le ministre n’a pas grand-chose à débourser. Seule exception: S’il veut voyager en business class, c’està ses frais». Au Tchad, Idriss Déby bénéficie «en plus de la voiture de fonction, des indemnités de fonction fixées à 1 million de Fcfa par mois». Enfin, au Congo Brazzaville, «outre la voiture et la résidence de fonction, ou une indemnité de logement, les frais domestiques (eau, électricité, téléphone…) sont remboursés jusqu’à 3 millions de Fcfa par mois. Sinon, le ministre voyage en classe affaire».

 

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption

Cameroun - Corruption : De hautes personnalités camerounaises victimes de tentatives d’extorsion d’argent (3349)
Cameroun - Corruption : Victime d’un détournement de 50 milliards de FCFA, la Bicec tente de rassurer ses clients (6947)
Cameroun - Corruption : Affaire Bicec: Le Film des arrestations (6780)
Cameroun - Corruption : BICEC: d'autres interpellations attendues (4831)
Cameroun - Corruption : Détournement de 50 milliards de FCFA à la Bicec : l'ex-directeur général adjoint et Cie écroués à la prison centrale de Douala (4302)
Cameroun - Corruption : Cameroun : quatre protagonistes aux arrêts dans le scandale bancaire de la Bicec (5972)
Cameroun - Corruption : Cameroun: 4 employés d'une filiale du groupe bancaire BPCE en détention pour des détournement massifs (4748)
Cameroun - Corruption : Affaire Camtel: Nguiamba Nloutsiri s’engage à restituer les 83 millions détournés (3934)
Cameroun - Corruption : Cameroun : 40,3 milliards FCFA portés disparus des comptes «hors budget» de l ' Etat (rapport) (6035)
Cameroun - Corruption : Indemnités des Pca : Des rémunérations non prévues par la loi (6054)
Cameroun - Corruption : Catastrophe de Nsam : les 250 morts qu'on aurait pu éviter (4620)
Cameroun - Corruption : Cameroun : l'Agence d’investigation financière sur les traces de 128 milliards de FCFA (6371)
Cameroun - Corruption : Chambre d’agriculture: Le coordonnateur du programme Nysayo inculpé (7590)
Cameroun - Corruption : L’Anif sur les traces de 128 milliards (5914)
Cameroun - Corruption : Dieudonné Massi Gams : “Personne ne peut arrêter l’action de la Conac” (4872)
Cameroun - Corruption : La CONAC débusque un vaste réseau de fraude à la douane (5600)
Cameroun - Corruption : La Commission nationale anti-corruption a recensé 3064 dénonciations en 2014 (5780)
Cameroun - Corruption : Ce que l’Etat veut récupérer après Atteintes à la fortune publique (4552)
Cameroun - Corruption : Un directeur d’école détourne des frais d’examen du CEP (5271)
Cameroun - Corruption : Interview: “Nearly FCFA 20 Billion Recovered” (4169)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Elecam : Inscriptions sur les listes électorales: Les prescriptions de Fokam Azu’u pour la dernière ligne droite (389)
Cameroun - Environnement : Greenpeace demande au gouvernement camerounais de sauver la réserve du Dja (415)
Grippe aviaire : Grippe aviaire : le gouverneur du Centre va désigner les marchés où seront vendus les poulets à Yaoundé (431)
Cameroun - Economie : Un concours pour inciter les entreprises camerounaises à utiliser le système de protection de la propriété industrielle (404)
Italie : Séisme en Italie: le bilan s'alourdit à 247 morts (477)
Cameroun - Travaux publics : Logpom-Logbessou- PK14: huit milliards pour oublier le calvaire (620)
Grippe aviaire : Cameroun : l'interdiction de consommation de poulet partiellement levée (1678)
Cameroun - Economie : Vers plus de fluidité et de sécurité sur les corridors Douala-Bangui-Ndjamena (2130)
Cameroun - Tchad : 21 millions de barils transportés par le pipe line Cameroun-Tchad (2139)
Cameroun - Economie : Cameroun : satisfécit au sujet du remboursent de l'emprunt obligataire de 50 milliards de FCFA (2136)
Cameroun - USA : Les Etats-Unis demandent à leurs ressortissants de ne pas se rendre dans quatre régions du Cameroun (3269)
Italie : Violent séisme en Italie: ''a ville n’existe plus'', des gens sous les décombres (3043)
Cameroun - Faits divers : Garoua: une belle de nuit retrouvée morte (4106)
Cameroun - Transports : Transport urbain de masse à Yaoundé: un nouvel opérateur arrive (2846)
Cameroun - Faits divers : Missolè I: 1 mort et 25 blessés dans un accident (2672)
Cameroun - Transports : Prêt pour accueillir les navires (2159)
Cameroun - Transports : Cameroun : les gestionnaires du nouveau Port autonome de Kribi nommés (2421)
Cameroun - Economie : La BID représente 85% du portefeuille camerounais en finance islamique (3170)
Cameroun - Economie : Emprunt obligataire de 50 milliards de 2013 : l’Etat du Cameroun à jour dans le remboursement (2897)
Cameroun - Emploi : La Caisse nationale de prévoyance sociale a immatriculé 111 812 assurés volontaires au 30 juin 2016 (2935)