Cameroun - Corruption

Enquête: Révélations sur le salaire et les avantages de Paul Biya

 

 

Dans sa livraison de cette semaine, l’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, donne également des détails sur les revenus des ministres.

En Afrique au Sud du Sahara, le salaire du chef de l’Etat et sa santé relèvent presque du secret d’Etat. L’hebdomadaire panafricain Jeune Afrique, dans son édition de cette semaine, a décidé de percer le mystère des salaires des présidents africains, des avantages dont ils jouissent ainsi que ceux de leurs ministres. Le cas de Paul Biya, président de la République du Cameroun est tout naturellement abordé.

Jeune Afrique nous apprend que le salaire mensuel offciel de Paul Biya est de 200 euros, soit 131 000 Fcfa. Cependant, «ce montant indiqué ne prend pas en compte les primes fixes, ni les frais de souveraineté», note l’hebdomadaire. Ainsi, «outre les indemnités, qui atteignent plus 790 000 Fcfa (1200 euros) par mois (logement, transport,…)», note le journal de Béchir Ben Yamed, «"les frais de souveraineté" trimestriels de Paul Biya se chiffrent à 30 millions de Fcfa (45 700 euros)». «A cela s’ajoute la possibilité d’acheter le véhicule de fonction à un prix défiant toute concurrence et une commission de 10% sur les marchés publics».

A priori, Paul Biya touche officiellement moins que ses ministres et encore moins que les autres chefs d’Etat de la sous-région. Mais, comme le relève si bien Jeune Afrique, «ce sont les primes et autres indemnités fixées en catimini qui font la différence». Se référant aux confidences d’un ancien ministre, l’hebdomadaire panafricain parle d’une «liste longue comprenant: La caisse du cabinet dans laquelle on peut éventuellement puiser, les déplacements généreusement défrayés… Et pour les moins scrupuleux, il y a les commissions prélevées sur les contrats publics».

Parlant des contrats publics, le budget de la présidence de la République pour le compte de l’exercice 2012 s’élève à environ 40 milliards de Fcfa. Soit une augmentation de près d’un milliard de Fcfa par rapport à 2011. Dans ce budget, la part consacré à l’investissement (à travers les marchés publics) s’élèvent à 6,5 milliard de Fcfa. D’après Jeune Afrique, le chef de l’Etat du Cameroun pourrait au terme de l’exercice budgétaire 2012 se retrouver avec 650 millions de Fcfa. Ainsi, un petit calcul nous permet de constater qu’au terme de l’année, avec 30 921 000Fcfa par mois (salaires et avantages compris), plus les 650 millions de Fcfa liés aux 10% de commissions sur les marchés publics dans le budget d’investissement, Paul Biya pourrait se retrouver avec un peu plus de 781.052.000Fcfa.

Les ministres camerounais ne sont pas moins épargnés. Toujours d’après Jeune Afrique, «les ministres des six pays de la sous-région Afrique centrale gagnent en moyenne 25 370 000 de Fcfa (38734 euros) par an, pour un Pib moyen par habitant de 1545800Fcfa (2360 euros) par an». S’agissant des véhicules de fonction, le journal note qu’ «au Cameroun, le véhicule de fonction, d’une valeur pouvant aller jusqu’à 80 millions de Fcfa, peut-être racheté par le ministre au bout de trois ans pour 5 millions de Fcfa. Ces derniers jouissent également comme le président de la République, souligne l’hebdomadaire panafricain, de 10% sur les marchés passés par le ministère. «Elle est parfaitement légale», note le journal. Mais il convient de noter que ces revenus déclarés du chef de l’Etat et des ministres n’intègrent pas leurs «avantages informels», qui sont jugés faramineux.


Paul Biya ou le goût des «avantages»

Comparativement aux autres présidents de la sous-région, selon Jeune Afrique, Paul Biya est le moins loti.

Comparativement aux autres présidents de la sous-région, selon Jeune Afrique, Paul Biya est le moins loti. Au Congo Brazzaville, Denis Sassou Nguesso gagne officiellement 5 millions de Fcfa par mois. Au Gabon, Ali Bongo a 3 millions de Fcfa de salaire, en République démocratique du Congo, Joseph Kabila s’en sort avec 4528730 Fcfa, le centrafricain, Bozizé gagne 1,5 millions de Fcfa et Idris Déby du Tchad a 575 000 Fcfa.

C’est au niveau des avantages que la différence se crée avec ses pairs de la sous-région. Toujours selon Jeune Afrique, au Gabon, « une voiture de fonction de marque Mercedes avce chauffeur constitue le seul avantage connu avec la prise en charge de personnel (un aide de camp, un agent de sécurité et une secrétaire particulière). En République démocratique du Congo, «1048000 Fcfa (1600 euros) sont versés en moyenne pour le logement et le transport, entre2620000Fcfa et 5240000 Fcfa (4000 et 8000 euros) en cas de décès d’un membre de la famille, et les frais de santé pour les enfants et l’épouse sont pris en charge».

En Centrafrique, Jeune Afrique indique parle de «deux voitures de fonction, des bons d’essence, des indemnités de logement, le remboursement des frais (réceptions, téléphone, etc)… Le ministre n’a pas grand-chose à débourser. Seule exception: S’il veut voyager en business class, c’està ses frais». Au Tchad, Idriss Déby bénéficie «en plus de la voiture de fonction, des indemnités de fonction fixées à 1 million de Fcfa par mois». Enfin, au Congo Brazzaville, «outre la voiture et la résidence de fonction, ou une indemnité de logement, les frais domestiques (eau, électricité, téléphone…) sont remboursés jusqu’à 3 millions de Fcfa par mois. Sinon, le ministre voyage en classe affaire».

 

 

Boris Bertolt | Mutations Publié : Mercredi le 06 Juin 2012 04:06:45 15504 hit(s) 0 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

 

 

LES COMMENTAIRES

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption


 Fautes de gestion : La Chambre des comptes épingle trois entreprises
 Corruption dans le monde des affaires, des habitudes tenaces
 Cameroun : la coopération allemande mobilise 200 entreprises dans la lutte contre la corruption
 Détournement à la recette des Domaines du Wouri : L’ex-receveur condamné à 10 ans de prison ferme
 Alerte : forte odeur de pillage au barrage de Memve’ele
 Tronçon Mbéré-Ngaoundéré : Les 43 milliards à problème
 CHAMPIONNAT DE VACANCES : Le refuge des détourneurs de la fortune publique
 Les 10 plaies d’Egypte : DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS (furoncles camerounais)
 Ngongang Yves Marie Sentenced to 12 Years in Prison
 Les 10 plaies d’Egypte du Cameroun : PASSE-DROITS ET IMPUNITE
 La Conac lance une vaste enquête sur la corruption
 Des opérateurs économiques victimes d’arnaques à Kribi
 Arnaque : La prévention routière vire au business
 Les frais de correction du CEP détournés dans le Mfoundi
 1.700.000 Fcfa disparaît des caisses de la Campost
 Former Limbe Government Delegate In Kondengui
 Près de deux milliards détournés dans l’Adamaoua sur le projet foret
 MAYO DANAY : LE PRÉFET ET LE LAMIDO ACCUSÉS DE CORRUPTION
 Le DG de l’ANIF menacé de mort
 ASSEMBLÉE NATIONALE DU CAMEROUN: DANS LA MAFIA DES MARCHÉS PUBLICS

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Burundi : le bras droit du président tué dans une attaque à la roquette
 A quand le coup de pied dans la fourmilière ?
 Cameroun: Petite excursion sur les chutes de la Lobé
 DÉCENTRALISATION : Douala II récupère le marché central à la CUD
 Manoeuvres : Paul Biya verrouille Elecam
 Le correspondant de RFI en langue Haoussa aux arrêts
 SUD,Coopération : Cameroun-PNUD : Une revue à mi-parcours dans un contexte particulier
 SUD,MINFI : Les droits à pension au centre d’une réflexion à Ebolowa
 SUD,Les agriculteurs ont rendez-vous avec le machinisme agricole en décembre prochain
 Boko Haram : Allégations persistantes sur l’arrestation de neuf Français
 Trois hommes transportant des explosifs arrêtés au Cameroun
 Aéroports du Cameroun : Les déboires des bagagistes
 A Douala, les habitants vivent dans la peur d’une attaque de Boko Haram
 IFC prête 15 millions de dollars à Afriland First Bank Cameroun
 CEMAC : 169 opérateurs agréés pour l'émission de la monnaie électronique
 Le français Gemalto signe un contrat de production de titres d'identification sécurisés avec le Cameroun
 15000 nouveaux branchements d’eau réalisés au Cameroun
 Le Cameroun et le Nigeria vont intensifier la guerre contre Boko Haram
 Cameroun-Nigeria : un forum d'affaires en vue à Abuja, pour doper les échanges commerciaux
 Afriland First Bank décroche un financement de 8,2 milliards de FCfa auprès de la SFI

 

 

 

 

 

 

RADIO EN LIVE DIRECT
RADIO EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE DIRECT
TV EN LIVE CAMEROUN
TV EN LIVE AFRIQUE
TV EN LIVE MONDE

 

C24 sur Facebook

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1579 Jours

 

 

Les plus recents

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter