Elections Côte d ivoire

Côte d’Ivoire : Lettre Ouverte de Calixthe Beyala à Béchir Ben Yahmed Jeune Afrique "Ce en quoi je crois. Ou pas."

D’aussi loin que me porte ma mémoire, il me semble qu’une seule et unique fois, je fus en désaccord avec vous, très cher Béchir Ben YAHMED. Et je vous le fis savoir.

 



C’était il y a fort longtemps, mais lorsque passe trop temps, ce dernier ne revêt plus aucune importance ; je l’avoue humblement, je n’ai nullement le sens du temps. C’était au sujet du nom du journal « Jeune Afrique ». Il me souvient que vous lui attribuiez alors le titre de « L’intelligent. » Mes yeux fulminaient de colère lorsque je vous en parlai. Aujourd’hui encore, je ne puis oublier votre sourire ; et cette manière très pétillante de me rétorquer que j’aurais dû vous écrire pour vous dire mon sentiment. Depuis ces temps si lointain, aucune particule, aucune ride ne s’est point posée sur le respect et l’amitié qui nous lient… Au moins, c’est CE QUE JE CROIS.

Voilà que pour la deuxième fois, un sujet nous oppose : les élections Présidentielles en Côte d’Ivoire.

Je ne crois pas que Monsieur Alassane OUATTARA soit le Président élu de la Côte d’Ivoire car pour cela, il eût fallu que sa victoire fût reconnue par le Conseil Constitutionnel de son pays ; il me semble que ce n’est point le cas, me tromperais-je ω Aucune commission électorale, aussi noble soit-elle, ne saurait proclamer le vainqueur d’une élection, d’autant que dans le cas de la Côte d’Ivoire, cette commission électorale était constituée aux 2/3 par les membres de l’opposition.…

Vous me rétorquerez que le Président du Conseil Constitutionnel Ivoirien est un homme du Président GBAGBO. Oui, sans aucun doute. Mais n’est-ce point le cas dans tous les pays du monde et même en France ω On se souvient tous du cas des U.S.A où s’opposait alors AL GORE et W. BUSH. La Cour suprême trancha en faveur de ce dernier alors qu’il bénéficiait de moins de voix que son adversaire. Il me semble n’avoir pas entendu des cris d’orfraie des démocrates du monde entier, me tromperais-je ω Il me semble que l’ONU ne battit pas un cil pour condamner cette « usurpation de pouvoir. »

Je ne crois pas que le Président Français Nicolas Sarkozy aime tant l’Afrique et ses habitants qu’il veille à la démocratisation du continent, voire au bien être de ses peuples. Je n’ai pas oublié le discours de Dakar… Je n’ai pas oublié les élections au Gabon. Ne fut-il pas le premier à féliciter BONGO fils ω Pourquoi ne fustigea-t-il pas ce dernier ω Pourquoi le félicita-t-il, alors que l’opposition contestait, preuve à l’appui, les résultats des Urnes ω Il me semble avoir raté, -ce qui m’étonne-, votre édito lapidaire sur ce hold-up électoral. Et j’ajoute que le documentaire sur la Françafrique a clairement démontré les impostures, les magouilles et les mille manigances de mon pays la France, pour placer et maintenir au pouvoir quelques despotes dévoués corps et âme à notre mère patrie.

Je ne crois pas en l’ONU, ce minuscule Club d’Etats riches où aucun pays d’Afrique ne siège en son Conseil de Securité ; je ne crois pas que L’UNION AFRICAINE soit libre de ses propos d’autant que malheureusement pour les africains, celle-ci est financée par l’Union Européenne.

Je ne crois pas que les dirigeants Africains soutiennent activement Alassane OUATTARA ; il me semble n’avoir vu aucune félicitation émanant d’un Chef d’Etat du continent, adressée au Président désigné par la Communauté Internationale. Mais qui se cache derrière cette nébuleuse ω Seraient-ce les mêmes qui croisent les bras pendant qu’on bombarde l’Irak ou l’Afghanistan ω

Je ne crois pas à ce souci d’alternance démocratique dont ils veulent nous abreuver. Combien de chefs d’Etats ont changé la constitution de leur pays pour pouvoir être élu pour la énième fois ω Combien d’entre eux occupent le poste de Président depuis vingt voire trente ans ω Pourquoi la soi disant communauté Internationale ne les condamne-t-elle pas ω Et la France, qu’en dit-elle ω Rien. Silence ! On exploite !

Je crois et permettez-moi de reprendre vos propos « la légende selon laquelle GBAGBO serait le grand défenseur de la souveraineté nationale et que ses positions tranchées lui ont valu l’hostilité de la France, » Il s’agit d’une réalité, vérifiée et palpable, confirmée en outre ces derniers jours par le documentaire français « la Françafrique. » Avez-vous oublié les implications de la France dans le coup d’état contre GBAGBO en 2002, ainsi que les multiples complots qui s’ensuivirent ω

Je crois que tous les Panafricanistes croient au complot contre la Côte d’Ivoire. Il suffit pour s’en convaincre de regarder les deux manifestations organisées à Paris pour le soutien à la

souveraineté de la Côte d’Ivoire et qui a réuni près de cinq mille personnes, battant le macadam dans le froid hivernal parisien. Donc GBAGBO n’est pas seul. Il a le peuple Africain à ses côtés.

Je crois qu’autrefois, la France et ses acolytes organisaient des coups d’Etats armés pour déloger les Chefs d’Etats Africains qui ne correspondaient pas à leurs critères de sélection. Je crois que la forme de renversement des pouvoirs indésirables a évolué ; elle est plus subtile. Me permettez-vous d’introduire la notion de « Coup d’ Etat électoral ω » Et si le Président GBAGBO en était une des dignes victimes ω Y aviez-vous songé ω

Je crois que la stratégie géopolitique voudrait que le Golfe de Guinée soit totalement sous contrôle Occidental. L’épuisement des puits pétrolifères dans le Golfe Persique et la résistance armée dans ces régions, justifient que l’Europe se tourne vers l’Afrique. Pour son pétrole. Pour ses matières premières. Pour ses innombrables richesses. Et aussi- il ne s’agit pas d’un argument moindre,- sa capacité de soumission bas-ventrale…

Je crois que tous les pays du Golfe de Guinée connaîtront le même sort que la Côte d’Ivoire dans un avenir plus ou moins proche.

Je crois tout simplement qu’Alassane OUATARA est pour les Occidentaux l’homme de confiance et que pour atteindre leurs objectifs, à savoir lui faire revêtir le costume de président de la Côte d’Ivoire, ils sont prêts à tout…

Je crois enfin que GBAGBO ainsi que le peuple Ivoirien se battront jusqu’au bout pour ne point se faire dépouiller… en témoigne le peu d’enthousiasme qu’a suscité l’appel à la mobilisation d’Alassane OUATARA.

Je ne sais pas s’ils y réussiront.

Voilà, cher Béchir Ben YAHMED, ce en quoi je crois. Ou pas.

© Source : Via Jean-Marc Soboth

Camer.be Publié : Mardi le 28 Décembre 2010 08:19:05 8617 hit(s) 22 commentaire(s) Société Imprimer Envoyer cet article à

LES COMMENTAIRES

alain koualin a commenté l'article
le Vendredi 28 Janvier 2011 à 08:00:04
c'est vrai les francçais ne soutiennent que les tricheurs qu-i nous cole la paix


Mankounkan a commenté l'article
le Mercredi 05 Janvier 2011 à 09:55:14
Laurent Gbagbo dispose du PV du Conseil Constitutionnel qui le proclame président. Il dispose également du PV du même conseil qui l'investit comme tel avec tous les attributs de la république. Il est donc le seul qui soit! Ainsi soit-il! Que l'on me pardonne encore mon intrusion dans ce temple qui n’est pas mien. Je vous passe de l'analyse des bourrages qui font passer le taux de participation au 2nd tour, de 70 à 81%. Un bon de 11 point destiné à accorder la victoire à M. ...té Internationale avec toute la sorcellerie qui s'en suivit. Que Dieu nous garde en cette année 2011 qui verra se lever une Afrique nouvelle. Salut à toi, Grande Calixte! Mankounkan depuis abidjan mankounkan@yahoo.fr


Mankounkan a commenté l'article
le Mercredi 05 Janvier 2011 à 09:54:23
Merci encore Grande Calixte! Nous ne sommes pas seuls! Seuls face à des occidentaux qui refusent que les africains réfléchissent et surtout se mettent du côté du droit! Ah oui vous avez dit droit? Que les disciples de Thémis ne m'en tiennent pas rigueur. Je crois cependant que le minimum avant de parler du statut de Ouattara, est de se demander: au fait, sur quoi se fondent ce monsieur et ses soutiens internationaux? - Les résultats de la CEI? OK, mais où sont-ils? Je mets au défi quiconque de produire ne serait-ce qu'un procès verbal de délibération des résultats du dépouillement, ce serait le début de commencement. Car, à moins d'une méprise, une assemblée délibérative sanctionne ses travaux par un PV. En l'espèce, ce document n'existe pas. M. Ouattara n'existe donc pas en tant que président si tant il est que la seule décision de la CEI suffisait. Le monde entier reconnait quelqu'un qui n'existe pas! Pauvre Afrique. On reconnait des ambassadeurs à quelqu'un qui n'existe pas, On lui attribue des signatures sur les comptes à la banque centrale sous-regionale, forfaiture de forfaiture!!! En face, un grand monsieur! Laurent Gbagbo, qui le droit pour lui. La loi électorale en Côte d'Ivoire énonce que la CEI proclame des résultats provisoires et le prononcé du résultat définitif est du ressort exclusif du Conseil Constitutionnel. Laurent Gbagbo dispose du PV du Conseil Constitutionnel qui le proclame président. Il dispose également du PV du même conseil qui l'investit comme tel


Mankounkan a commenté l'article
le Mercredi 05 Janvier 2011 à 09:46:55
Par Mankounkan- Un peu de Piment ! Salut Calixte!!! Je ne peux que m'incliner d'admiration, et j'en ai les larmes aux yeux en vous l'écrivant. Cet écrit me rempli d'espoir en tant qu'ivoirien et me rassure que nous ne sommes pas seuls! Seuls face à l'infantilisation des intelligences africaines à qui l'ont veut faire croire que la "...té Internationale"(juste pour ne pas l'écrire-mes doigts s'en plaindraient) est en mission pour le bonheur des ivoiriens, Seuls face à l'information contrôlée par la seule France à travers ses agences de presse qui intoxiquent toutes les autres, à des médias aux ordres (J.A.?). La France à travers l'Élysée donne le La, et la planète de l'impérialisme reprend en chœur, et le monde est dans la bassesse; Seuls face à des organisations (ONU, UA,AMNESTY,CPI....)dont un seul coup d'œil sur l'origine du financement vous suffit pour comprendre l'énormité de leurs incongruités, Seuls face à des voisins qui sont en côte d'ivoire à plus de 26%(Officiel) voire 40 à 50%, ne rêvent que de voir ce pays devenir cette prostituée de la sous-région chez qui la passe est à 1 franc. Elle réclame une intervention militaire oubliant que l'Ecomog à un passé des plus triste et que si la Côte d'Ivoire sombre dans le chaos, les balles ne trieront pas leurs victimes. Seuls face à un manipulateur né comme Ouattara, sur ses origines, son parcours, ses accointances avec la rébellion. Manipulateur au point de s'autoproclamer. Merci encore Grande Calixte! Nous ne sommes pas se


Mankounkan a commenté l'article
le Mercredi 05 Janvier 2011 à 09:04:13
Par Mankounkan- Un peu de Piment ! Salut Calixte!!! Je ne peux que m'incliner d'admiration, et j'en ai les larmes aux yeux en vous l'écrivant. Cet écrit me rempli d'espoir en tant qu'ivoirien et me rassure que nous ne sommes pas seuls! Seuls face à l'infantilisation des intelligences africaines à qui l'ont veut faire croire que la "...té Internationale"(juste pour ne pas l'écrire-mes doigts s'en plaindraient) est en mission pour le bonheur des ivoiriens, Seuls face à l'information contrôlée par la seule France à travers ses agences de presse qui intoxiquent toutes les autres, à des médias aux ordres (J.A.?). La France à travers l'Élysée donne le La, et la planète de l'impérialisme reprend en chœur, et le monde est dans la bassesse; Seuls face à des organisations (ONU, UA,AMNESTY,CPI....)dont un seul coup d'œil sur l'origine du financement vous suffit pour comprendre l'énormité de leurs incongruités, Seuls face à des voisins qui sont en côte d'ivoire à plus de 26%(Officiel) voire 40 à 50%, ne rêvent que de voir ce pays devenir cette prostituée de la sous-région chez qui la passe est à 1 franc. Elle réclame une intervention militaire oubliant que l'Ecomog à un passé des plus triste et que si la Côte d'Ivoire sombre dans le chaos, les balles ne trieront pas leurs victimes. Seuls face à un manipulateur né comme Ouattara, sur ses origines, son parcours, ses accointances avec la rébellion. Manipulateur au point de s'autoproclamer. Merci encore Grande Calixte! Nous ne sommes pas se


Ombole Stephan a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 11:52:58
Gbago c'est le mandela de notre génération. Nous allons en finir avec le néocolonialisme sur tout le continent. ça commence par la côte d'ivoire


tomy a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 08:52:04
madame béyala est une honnête femme qui analyse la situation ivoirienne avec objectivité. Bechir Ben Yamed a perdu tout crédit avec son ''intelligent journal'' devenu au service des puissances financières. gbagbo reste et démeure le président légale de la cote d'ivoire


Marcus Boni TEIGA a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 07:58:22
VAUVENARGUES a dit qu'"on ne peut être Juste si l'on est Humain". Mais pour ma part, je pense qu'"on peut être Humain si l'on n'est pas Juste". Je ne soutiens pas le Président Laurent Gbagbo parce que je connais personnellement l'homme politique, mais parce qu'il y a des choses qui relèvent du bon sens, de la justice, de la dignité, de la souveraineté et de tout ce que l'on peut imaginer. La soi-disant Communauté internationale qui n'est qu'un cartel d'anciennes puissances coloniales et leurs alliés aux ambitions non moins colonialistes ( soit dit en passant) nous dit que c'est Alassane Dramane Ouattara qui a gagné les élections présidentielles en COTE D'IVOIRE. Sans nous apporter ...les preuves formelles et irréfutables, c'est-à-dire les faits, rien que les faits comme on le fait en Journalisme, et qui font la vérité de La Palice. Ce n'est pas la peine de marteler a cor et a cri "Ouattara a gagné" et de menacer le Président Laurent Gbagbo en gonflant des muscles. La FRANCE tout comme les ETATS-UNIS D'AMERIQUE ne doivent pas perdre de vue, comme l'a dit JEAN-JACQUES ROUSSEAU, que "le plus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître, s'il ne transforme sa force en droit et l'obéïssance en devoir". Les conflits isrélo-palestinien, irakien, afghan... sont là pour nous le rappeler si éloquemment. Le pire, c'est qu'en AFRIQUE NOIRE, ces grandes puissances qui prétendent défendre la démocratie, la justice internationale et les droits de l'homme dans le monde, ne le font en réalité qu'en fonction de leurs intérêts et se comportent comme si on était encore au temps de nos Pères et Mères. Comme des Gardes-Chiourmes. Cela est inadmissible à tout point de vue aujourd'hui. Et la COTE D'IVOIRE ne fait que commencer en AFRIQUE FRANCOPHONE avec le Président Laurent Gbagbo. Je m'en voudrais de terminer sans citer encore une fois un extrait du chef-d'oeuvre de JEAN-JACQUES ROUSSEAU, "DU CONTRAT SOCIAL", pour dire que: "le plus fort à un moment de l'Histoire n'est en aucun cas assuré de garder le pouvoir. C'est en soumettant la force à l'usage du droit que la paix civile peut être garantie. Mais il faut que la loi se soumette au devoir qu'édicté la raison pour assurer la continuité du pouvoir. Autrement dit, la loi préserve la stabilité à toute vie civile en soumettant la force au droit et l'action au devoir". Or, le droit international dont l'ONU et les grandes puissances se gargarisent à longueur de journée pour s'ingérer dans les affaires intérieures de la COTE D'IVOIRE et de l'AFRIQUE NOIRE en général est un concept creux. Et s'il existe, il n'existe que pour les Nations faibles, les Nations fortes ayant été les premières à le saborder. A cause de leurs intérêts inavoués. J'ai cité à profusion des auteurs français, c'est pour dire que les citoyens des anciennes colonies françaises aiment bien la FRANCE et les FRANCAIS, mais avec les dirigeants français il y a un problème avec lequel il faudra bel et bien en finir un jour ou l'autre. Comprenne qui pourra...


brou a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 06:47:03
ARIS (AFP) - mercredi 29 décembre 2010 - 10h43 - Une trentaine d'intellectuels, surtout français et africains, ont appelé mercredi dans une lettre ouverte à "enrayer la menace de guerre" qui pèse sur la Côte d'Ivoire, rejetant toute intervention armée dans ce pays en crise, un mois après l'élection présidentielle contestée. Ces intellectuels, parmi lesquels le sociologue suisse Jean Ziegler, le politologue français Michel Galy, l'écrivain d'origine camerounaise Calixthe Beyala et l'auteur malienne Aminata Dramane Traore, se déclarent "profondément convaincus qu'une intervention militaire en Côte d'Ivoire serait de nature à aggraver une situation qui est suffisamment tragique, et plongera à coup sûr le pays et la sous-région dans la tourmente". Le texte transmis à l'AFP est aussi signé par l'un des plus proches soutiens de Laurent Gbagbo en France, Guy Labertit, ancien délégué pour l'Afrique du Parti socialiste.


brou a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 06:28:24
"Les signataires de la présente lettre ouverte en appellent aux opinions publiques de toutes les nations et aux gouvernements de tous les pays épris de démocratie, de paix et de liberté, afin d'enrayer la menace de guerre qui plane sur ce pays", poursuivent-ils. La Côte d'Ivoire est en crise après le refus du président sortant Laurent Gbagbo de céder sa place à son rival Alassane Ouattara, reconnu victorieux de l'élection présidentielle du 28 novembre par la communauté internationale. La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) envisage d'aller jusqu'à renverser militairement M. Gbagbo s'il ne cède pas sa place, alors que les violences post-électorales ont fait au moins 173 morts, essentiellement des partisans de M. Ouattara, selon les Nations unies. "L'histoire de l'Afrique de l'Ouest et de la Côte d'Ivoire montre qu'une telle intervention à Abidjan se traduirait par une résistance civile et des actions sanglantes devant une armée d'occupation; puis certainement des massacres urbains entre Ivoiriens et/ou entre Ivoiriens et étrangers", mettent en garde les signataires, qui appellent à une "solution pacifique".


mike a commenté l'article
le Mercredi 29 Décembre 2010 à 04:40:23
Dépuis quelques jours, l'information selon laquelle la Côte d'Ivoire aurait une nouvelle monnaie tend à se confirmer. En attendant une confirmation définitive, les ivoiriens et le monde des finances s'intérrogent sur l'avenir du Franc CFA et de la zone Uemoa dans laquelle la Côte d'Ivoire pèse à elle seule 40%. Les billets de banque, les logos, les circuits financiers, le futur gouverneur de la Banque Centrale Ivoirienne, seraient fin prêts pour que le pays ait son indépendance monétaire si on l’y oblige. Les choses peuvent se précipiter à tout moment en fonction de l’évolution de la situation politique. Olivier KASSARATE enfin vous pouvez la voir ici sur ce lien ouff.........! djibitv.com/photo/7352/La+nouvelle+monnaie+ivoirienne+la+MIR


Mayer a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 19:01:24
Merci Calixthe Beyala. Vous qui pouvez vous faire écouter de ces envahisseur ne baissez pas les bras.Nous autres jeunes Africains nous n'attendons que le signal pour nous mobiliser et récupérer nos Pays. Le président Gbagbo peut compter sur le peuple Africain. Et Gard aux Chefs d'états Africains qui veulent trahir l'Afrique. Vous rendrez compte à vos peuples.


Apanga a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 17:09:42
Quels sont ces houphouetistes qui se réclament du président houphouet homme de paix qui a toujours prôné la paix qui réclament la guerre alors que houphouet a toujours prôné la paix


Yome secou a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 11:41:10
Moi je suis simplement outré quand je lis les gros titre de la presse occidentale. C'est comme si nous les africains étaient des sous hommes et que l'occident devait tout nous dicter. Au delà de la résistance ivoirienne, il faut une vraie révolution africaine sur tout le continent


serena a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 11:11:35
France : RSF condamne le "brouillage" des émissions de la RTI sur le satellite Intelsat. France : RSF condamne le "brouillage" des émissions de la RTI sur le satellite Intelsat.Reporters sans frontières (RSF) condamne le "brouillage ou tout acte visant à empêcher la diffusion" des émissions de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), estimant que cela constitue des "entraves à la liberté de la presse". Depuis jeudi, les chaînes de télévision et de radio de la RTI ne sont plus disponibles en France, en Afrique et à l’intérieur du pays suite à un brouillage ou à la coupure de la fréquence satellitaire, par la société américaine Intelsat, constate-t-on. "Le brouillage ou tout acte visant à empêcher la diffusion d'un média ne constituent jamais une réponse adaptée et condamne les entraves à la libert


brou a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 10:49:12
C’est de ce refuge que la bande à Dramane, lance des invectives contre le gouvernement légal et légitime ivoirien. C’est de cet hôtel sous occupation, qu’ils mènent une guérilla urbaine contre le peuple de Côte d’Ivoire.C’est de là bas, que les auto- proclamés gouvernants de la « république du golf »jouent aux délinquants. Est-ce alors étonnant que les affidés de l’homme « aux deux génitrices » occupent l’ambassade de Côte d’Ivoire en France ? On le sait maintenant, les partisans de Ouattata qui ont pris le contrôle dans la journée de l’ambassade de Côte d’Ivoire à Paris, devraient cesser l’occupation des lieux, a déclaré à l’Afp Marcel Youpeh, une toupie entre les mains de Alassane et qui se veut le Président du Rhdp(pro Ouattara) en France. On le sait maintenant. Le général Lohoues a été empêché par la police française d’avoir accès à son bureau. On lui aurait demandé une autorisation du Quai d’Orsay. Enorme ! Pis : Des policiers en tenue anti-émeute ont bloqué le lundi l’entrée de l’ambassade (un territoire ivoirien),située près de l’Arc de Triomphe à Paris. Le complot de Sarkozy contre la Côte d’Ivoire, n’a point de limite.


brou a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 10:47:00
L’adage est connu : Qui se ressemble, s’assemble. Battu au scrutin présidentiel du 28 décembre dernier par son adversaire politique, le chef de l’Etat sortant, Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara a laissé la nature prendre une fois de plus le pas sur le vernis qui l’enveloppait. Le « père de la rébellion ivoirienne »vêtu officiel de ce manteau, a mis le grappin sur un réceptif hôtelier de l’Etat. L’hôtel du Golf où lui et ses affidés, vivent en reclus comme des parias, après avoir abandonné leur domicile respectif.


brou a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 10:46:00
La délinquance politique des pro-Ouattara à l`ambassade de Paris


Ombole Stephan a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 10:17:25
Tata calixthe. Je crois exactement la même chose que toi. Le président Gbagbo doit savoir qu'il n'est pas seul. Il a le peuple africain. 1 milliard de jeunes à ses côtés il peut compter sur eux. Nous sommes entrain de vivre un tournant majeure dans le jeu des relations internationales et de l'Histoire de l'Humanité. Quand ma fille grandira et me posera la question papa qu'est ce que toi tu as fait pour empêcher le génocide ivoirien. Je chercherais et lui monterai ce post.


brou a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 10:04:41
Bernard Cardinal Agré : “Une fois que le Conseil constitutionnel décide, il faut suivre l’ordre”


fab a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 09:26:25
Les nigérians de côte d'ivoire ont manifesté hier devant leur ambassade à abidjan pour dire non à une agression de la côte d'ivoire. Nul été l'intervention de la police ils allaient lyncher leur ambassadeur. djibitv.com/video/7326/Les+ressortissants+du+Nigeria+disent+non+%C3%A0+l%27ECOMOG


Eyebe Diderot a commenté l'article
le Mardi 28 Décembre 2010 à 09:08:25
Expliquez moi pourquoi quelqu'un qu'on dit qu'il a gagné les élections appelle les ivoiriens à la désobéissance générale, de ne pas aller au travail et personne ne l'écoute. Gbagbo leur demande d'aller au travail et il parte travailler. Sarko arrête les africains en ont marre de vos vasseaux. L'époque des focar et autres est révolu. cher sarkozy en cas de génocide en côte d'ivoire, tu seras tenu pour responsable avec tes affidés ouattara et soro


Commenter cet article

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Votre nom

Saisissez ce code CAPTCHA code Ici

Nombre de caractères restant :

SUR LE MEME SUJET : Elections Côte d ivoire


 Pour le FPI, Ce jeudi 12 juin est un jour triste pour la Côte d’Ivoire, pour les démocrates d’Afrique et du monde.
 9H D’INTERROGATOIRE À LA BRIGADE DE RECHERCHES AFFI : « QUELQUE SOIENT LES ACCUSATIONS, LE FPI NE PEUT PAS TOMBER SOUS LE COUP DE LA LOI »
 Cameroun - Charles ONANA: «En Côte d’Ivoire la réconciliation est difficile du fait des injustices…»
 DISCOURS HISTORIQUE DE CHARLES BLE GOUDE A LA CPI « Je sais que je repartirai chez moi »
 Back to the killings of Ivoirians by the local impostors and the world gangsters
 Cameroun : la police interdit la diffusion d'un documentaire sur Laurent Gbagbo
 Cote D'Ivoire: Rencontre FPI-RDR au siege du RDR: Qu'est-ce qu'il faut retenir?
 Un rapport de l’onu revèle que le régime de Dramane a tenté d’assassiner des pro-gbagb au Ghana
 Affaire Cpi – Laurent Gbagbo : Les enjeux de l’audience du 9 octobre 2013
 COMMUNIQUE : DEMENTI DES PROPOS ATTRIBUES CES DERNIERS TEMPS AU PRESIDENT LAURENT GBAGBO
 Propos liminaires du Vice-président DANO Djédjé : Reprise du Dialogue Direct
 APRES SA LIBERATION : INTERVIEW EXCLUSIVE DU MINISTRE JUSTIN KONE KATINAN
 Dix journalistes camerounais invités à Abidjan par le pouvoir – Grosse polémique sur des « millions » qu’ils auraient reçu – L’ambassadeur nie – Grosse polémique sur des « millions » qu’ils auraient reçu – L’ambassadeur nie
 Note d’AKWABA(bienvenue)aux 14 ex-prisonniers politiques de Côte d’Ivoire
 Embourbée dans le dossier Gbagbo. Bensouda à Abidjan à la recherche de preuves imaginaires
 Côte d'Ivoire - Me Altit : "Rien ne justifie la détention de Laurent Gbagbo"
 Cour pénale internationale: Pas de preuves suffisantes contre Gbagbo
 Les experts de l'Onu considèrent que le potentiel déstabilisateur a diminué, mais que la menace perdure
 Communiqué de Presse du Front Populaire Ivoirien Relativement à la mascarade d'élections municipales et régionales
 Résultats des élections locales : le PDCI en bonne position à Abidjan, situation confuse à Koumassi, scène de violence dans certaines circonscriptions

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société


 Syrie: 18 morts dont 10 enfants dans un attentat à Homs (TV)
 Donetsk: HRW appelle à enquêter sur les fosses communes
 Cameroun - Supplices: Le calvaire des personnes âgées au Cameroun
 Cameroun - An 53 de la Réunification: Le drapeau du SCNC flotte sur Bamenda
 Cameroun - 1er octobre - Réunification : la date anniversaire passe à la trappe
 La BAD octroie une ligne de crédit d’un million d’euros à Advans Cameroun
 De nouvelles boucles optiques en vue
 Les ambitions du Cameroun pour la filière maïs
 Des rebelles centrafricains donnent trois jours aux autorités pour libérer leur « leader » qui serait détenu au Cameroun
 Les importations de sucre et de ciment sont interdites au Cameroun, pour protéger l’industrie locale
 Le Cameroun adopte un plan de relance de 600 milliards de FCfa, pour les filières cacao-café
 Des dirigeants africains appellent la communauté internationale à investir sur le continent
 Election du président de la Fécafoot, le 29 novembre
 OPÉRATION ÉPERVIER : Laurent Nkodo dans le viseur de la Justice pour 2 milliards de francs
 Assassinat de Mme Soppo : Trois autres suspects interpellées à Yaoundé
 Assassinat de Mme Soppo : Trois autres suspects interpellées à Yaoundé
 Assad conteste la lutte contre le terrorisme par les pays le soutenant (médias)
 Moscou et Pékin veulent remodeler l'ordre mondial (Pentagone)
 Ebola: premier cas confirmé sur le territoire américain
 Le gouvernement adopte un plan de relance des filières cacao et café

 

C24 sur twitter

 

CONVERTISSEUR

DEVENEZ NOTRE
*** ETOILE24 ® ***

 

 

Cameroun24 TV

 

 

 

 

 

Image de la Semaine

 

 

 

 
Tchamba Ngassam Melvin Déjà     1275 Jours

 

 

Les plus recents


Cameroun - Télécommunication : De nouvelles boucles optiques en vue

Un appel d’offres national du ministère des Marchés publics a été ouvert pour la construction des boucles optiques urbaines des villes de Maroua et Limbé et financé par le Fonds spécial des télécommunications...


Cameroun - Agriculture : Les ambitions du Cameroun pour la filière maïs

Le Cameroun envisage une révolution au niveau de sa production de maïs.

C24+

Les plus commentés

Les plus populaires

Cameroun24 sur Twitter