Cameroun. Ambam : Un policier abattu par des braqueurs

  • Jérôme Essian | Le Jour |
  • Publié : Mercredi le 06 Octobre 2010 09:39:59 |
  • 16686 hits |
  • Société |

Le gardien de la paix principal André Ondo Edjang a surpris des bandits en plein braquage dans un hôtel.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Imprimer | Envoyer cet article à


Le drame est survenu dimanche, 04 octobre 2010 vers 22h, à l'hôtel La couronne. S'étant rendu dans cet établissement hôtelier pour le contrôle du registre des clients, le gardien de la paix principal André Ondo Edjang surprend des bandits en plein braquage, qui le somment de se mettre à plat ventre comme les autres victimes.

L'un des bandits arbore, selon une source proche de l'enquête, "l'uniforme de la gendarmerie avec un grade de capitaine, et l'autre l'uniforme de l’armée de terre avec le grade de sergent".

D'après des témoignages concordants, "ayant vu les deux messieurs en uniforme, le policier ne prend pas leur sommation au sérieux, croyant que c'est une blague entre collègues", il brandit son badge de la police en rétorquant, "moi aussi je suis un homme en tenue".  Sans entretenir de mystère sur leur identité, les deux braqeurs font clairement savoir au policier, "nous sommes des bandits en plein braquage, couchez-vous, nous ne blaguons pas". Ne les prenant toujours pas au sérieux, le policier continue de claironner, "je suis aussi un homme en tenue comme vous, je suis policier".

Las, les braqueurs lancent une ultime mise en demeure, "nous comptons jusqu'à trois, si vous ne vous couchez pas comme les autres, vous êtes mort ! " Les bandits comptent, "1, 2, 3". Le policier n'obtempère toujours pas. Fâché, "le bandit en uniforme de l’armée de terre avec le grade de sergent tire sur la jambe du policier". Le gardien de la paix s'écroule en criant. Quelques heures plus tard, il décède des suites d'hémorragie. Il est mis à la morgue la même nuit à l'hôpital de district d'Ambam, tandis que ses assassins courent toujours. Le gardien de la paix principal André Ondo Edjang, 42 ans, marié et père de plusieurs enfants était en service à la surveillance du territoire d'Ambam.
 

Facebook

LES COMMENTAIRES

LES COMMENTAIRES

  • vivement ke ces braqueurs soient arrêtés et sévèrement punis

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE


Réagir

Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

SUR LE MEME SUJET : Cameroun

Cameroun : Cameroun-Union Européenne: Le nouvel Ambassadeur à Yaoundé (42845)
Cameroun : COMMÉMORATION DES ÉMEUTES QUI ONT SECOUÉ LE CAMEROUN EN FÉVRIER 2008:LE PROGRAMME DE BRUXELLES (43669)
Cameroun : Ambiguïté: Polémique autour de la date réelle de la fin du monde - Psychose: La prophétie sur l’apocalypse divise la population (43461)
Cameroun : Logements sociaux: Mouvement d’humeur des employés au chantier d’Olembé (43263)
Cameroun : Escroquerie: Jean Claude Bekolo Mbang traîne Françoise Etoa en Justice (47348)
Cameroun : Yaoundé: Deux fillettes calcinées dans un incendie (43286)
Cameroun : Nom colonial du Cameroun : les raisons d’un possible changement. (37077)
Cameroun : Affaire Dubuisson: 20 ans de prison et 30 millions à payer (44790)
Cameroun : Drame à Mbalmayo - Un corps repêché sous le pont So'o: Meurtre ou accident? (45297)
Cameroun : Tribunal: 20 ans de prison pour Jacques Dubuisson (47062)
Cameroun : Plaidoyer – Peuples autochtones et minorités: La société civile monte au créneau (45881)
Cameroun : Pédophilie: Qui a violé les enfants Epanya ? - Reconstitution des dernières minutes des noyés de Bangué. (45828)
Cameroun : Ngoa Ekellé: Une revenante sème la panique (48910)
Cameroun : Eséka: Deux familles à couteaux tirés pour la dénomination d'une gare (47231)
Cameroun : Nkoabang: A 28 ans, il se pend à son lieu de service (45116)
Cameroun : Inondations dans le Nord: Le réconfort du gouvernement (45385)
Cameroun : Cameroun : doit-on changer le nom colonial de notre pays ? (44168)
Cameroun : Abus de pouvoir: Un Camerounais tabassé par un policier devant l’ambassade d’Israël (44575)
Cameroun : Incendie: La CNPS brûle à Yaoundé (45632)
Cameroun : Horreur: Deux enfants périssent dans un incendie à Bafut (43541)

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Cameroun - Santé : Cameroun : une cargaison de quatre tonnes de médicaments contrefaits saisie dans la capitale (325)
Cameroun - Energie : La SNH va se lancer en 2017 dans la vente de données pétrolières, estimées au Cameroun à 10 000 milliards de FCFA (340)
Cameroun - Faits divers : Est: insécurité dans la Kadey: deux hommes tués à Béké (365)
Emeutes Bamenda : Le SDF et le Rdpc dans les rues de Buea (936)
Emeutes Bamenda : Le Canada pourrait suivre l’exemple américain (1174)
Cameroun - Corruption : Paul Biya octroie des avantages aux personnels chargés de la lutte contre les crimes économiques (968)
Cameroun - Agriculture : Le Cameroun, leader ACP de la banane (1821)
Accident Train Camrail : Catastrophe ferroviaire au Cameroun : où en sont les procédures judiciaires ? (1979)
Cameroun - Faits divers : Bafoussam: un mort dans un incendie (2625)
Cameroun - Faits divers : Mayo-Danay: une concession consumée (2542)
Cameroun - Transports : Paiement de la vignette automobile: ce qui va changer (2916)
Cameroun - Faits divers : Mbam-et-Kim: une femme égorgée (2722)
Cameroun - Sécurité : Rebaptisé Dipikar, l’ex-patrouilleur français Grèbe sera bientôt livré à la marine camerounaise par la société Sofema (2500)
Cameroun - Centrafrique : « Le Cameroun ne participe pas à la commercialisation illicite du diamant centrafricain » déclare le gouvernement (2484)
Cameroun - Energie : Cameroun : hausse des revenus pétroliers à octobre 2016 (entreprise) (2553)
Lutte contre Boko Haram : Les Etats offrent un matériel militaire au Cameroun pour lutter contre Boko Haram (2664)
Emeutes Bamenda : Cameroun : pas de retour au fédéralisme (3338)
Emeutes Bamenda : Cameroun: la minorité anglophone manifeste pour ses droits (3021)
Cameroun - Economie : Le cimentier Cimencam contrôlé par LafargeHolcim Maroc Afrique s’apprête à nommer un nouvel administrateur (3587)
Cameroun - Corruption : Une cargaison de produits de contrebande, d’une valeur de plus de 300 millions de FCfa, saisie à Douala (3517)