Cameroun - Turquie. Affaires: l'opération de charme turque

Rita DIBA | Cameroon-tribune Le 17 aout 2016 17243 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
En prélude à l’exposition prévue du 30 septembre au 02 octobre prochain à Istanbul, une mission a séjourné récemment à Douala pour sensibiliser les businessmen camerounais.



Qui veut participer au tout premier Turkish African business summit & expo, le Tabs 2016, du 30 septembre au 2 octobre à Istanbul, capitale économique de la Turquie ? Pour permettre aux hommes d’affaires camerounais de répondre à cette question, l’équipe de la Turkish African business association (Taba) a tenu récemment une réunion d’information à Douala, au siège du Gicam. Il était question d’informer les opérateurs camerounais des opportunités qui vont s’offrir au cours de ce grand évènement à venir, où sont attendus plus de 5000 participants, dont une quinzaine de chefs d’Etat africains.


Pour Alain Blaise Batongue, secrétaire exécutif du Gicam, le Tabs 2016 est « une occasion particulière pour les chefs d’entreprise ou leurs représentants d’échanger directement avec leurs homologues turcs sur les possibilités de joint-venture. Plusieurs institutions financières turques sont prêtes à accompagner les regroupements et partenariats ». Il va donc s’agir, après recueil des informations de la réunion de vendredi, d’organiser une séance de réflexion des membres du Gicam afin de mettre sur pied des stratégies pour tirer le meilleur profit de ce rendez-vous, de définir les secteurs prioritaires auxquels le groupement va s’intéresser. Même chose du côté de la Chambre de Commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun, représentée par son vice-président Ekoko Mukete, par ailleurs, consul honoraire de Turquie à Douala.
La réunion a donc été l’occasion pour le président de la Taba, Fatih Akbulut, de présenter un visage séduisant de la Turquie : 17e puissance économique mondiale, 4e producteur mondial de ciment, 2e constructeur mondial derrière la Chine, Istanbul est la 5e ville la plus visitée au monde… Il a tenu à rappeler que le Tabs 2016 n’est pas simplement un rendez-vous commercial, mais aussi un rendez-vous pour signer des accords de transfert de technologie.
Le Tabs 2016 pourrait aussi être l’occasion, avec des échanges entre Turquie et Cameroun qui tournent autour de 60 milliards F, de rééquilibrer une balance commerciale défavorable pour le triangle national, de l’avis de Pierre Bouopda Kamé, consultant pour le compte de Sofitoul, partenaire local de la Taba. 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Turquie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Transparency International classe le Cameroun 28e pays le plus corrompu du monde

    La branche camerounaise de l’ONG anticorruption Transparency International a publié une déclaration ce 23 janvier. On y apprend qu’avec une note de 25 sur 100, le Cameroun est classé 153e sur 180 pays dans le...

  • Les enseignants doivent exiger la destitution de cette dame qui est sous-préfet d'Ayos

    Cette scène se passe à Ayos. Le pauvre enseignant ne faisait que son travail. Il avait organisé un examen en salle et pendant que ses élèves s’attelaient à boucler leur épreuve, voici que débarqua notre...

  • Me Martin LONGO, Avocat au barreau de Bordeaux rend hommage à Me Sylvain SOUOP

    Dans un message parvenu à notre rédaction, ce doyen des avocats camerounais au barreau de Bordeaux,rend un hommage mérité à son confrère.

  • Voici les membres de la commission d'enquête de l'ONMC suite au décès de Me SOUOP Sylvain

    L'Ordre National des Médécins du Cameroun a rendu publique la liste des membres de sa commission d'enquête a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé