Cameroun - Economie. Au 2e trimestre 2019, le déficit de la balance commerciale du Cameroun continu de se creuser

cameroun24.net Le 7 novembre 2774 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon l’Institut national de la statistique, les importations ont connu une forte hausse de 20,3% alors que les exportations se limitaient à un peu plus de 12%.

Par rapport à la même période en 2018, le deuxième trimestre de cette année a été marqué par une hausse de 20,3% du volume des importations de biens et services. C’est ce qu’indique la note de synthèse de l’Institut national de la statistique (INS) du Cameroun, publié ce début du mois de novembre. Les exportations globales ont quant à elles enregistré une hausse de 12,7% au deuxième trimestre 2019, par rapport à la période correspondante l’année dernière. Ce qui, naturellement, fait conclure à l’INS que le Cameroun continue de connaitre « une détérioration [de son] déficit de la balance commerciale ».

Avec un volume en hausse de 20,3% à la période de référence, les importations de biens et services ont fait reculer de 5 points la croissance du produit intérieur brut (PIB). Pour les biens, elles ont crû de 20,5% pour une contribution négative de 3,8 points à la croissance, tandis que pour les services, elles ont augmenté de 19,8% engendrant une contribution négative de 1,2 point à la croissance du PIB.

Entre mars et juin 2019, le Cameroun a essentiellement importé les produits de l’industrie de la transformation agricole, de l’industrie du papier, de l’industrie chimique, de l’industrie du textile et d’autres produits manufacturiers. L’INS note cependant une baisse des importations des produits des industries du travail de grains et d’autres activités agroalimentaires. Les livraisons de riz au Cameroun ont une fois de plus augmenté, tandis que les poissons ont affiché une baisse.

Pour ce qui est des exportations, la hausse observée est essentiellement le fait de l’augmentation des exportations de pétrole brut et de gaz naturel de 39,1%. Les exportations de services se sont également bien comportées, avec un volume en hausse de 12,5%, celles des biens hors pétrole brut et gaz naturel n’ont cru que de 1,1%, nous informe l’analyse des Comptes Nationaux au 2e trimestre de 2019.

« En dehors du pétrole, le principal produit exporté est le bois scié dont les exportations ont évolué de 15,2%. Les autres produits exportés enregistrent des baisses par rapport à la même période de 2018 », note l’Institut national de la statistique. Les produits de référence sont le bois grume dont les exportations ont chuté de 20,8% en raison de la contraction de la demande chinoise, des autres produits manufacturiers, des produits de l’agriculture industrielle et d’exportation, et des produits issus de la transformation agricole.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La Charte africaine sur la décentralisation ratifiée par le Cameroun

    Le chef de l’État camerounais a entériné, le 31 octobre 2019 par voie de décret, la Charte africaine des valeurs et des principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local.

  • Les sites de Loumgouo et Latsit accueillent 181 familles après le drame de Gouatchie

    Les autorités locales ont entamé lundi 4 novembre l’installation de plus de 100 familles sur un espace de 17 hectares relate Ecomatin.

  • Maurice Kamto explique dans Jeune Afrique pourquoi son parti ne va pas aux élections

    L'intégralité de l'interview que le président du MRC a accordé au panafricain Jeune Afrique.

  • Un projet d'attentat contre Maurice Kamto dénoncé

    Le mouvement pour la Renaissance du Cameroun dénonce un projet d'atteinte à l'intégrité physique de son leader; et complot visant à le discréditer et lui imputer un coup d'Etat.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé