Cameroun - Finance. Au cours de ce mois de novembre 2019, la Beac confirme le ravitaillement des pays de la Cemac en pièces de monnaie

cameroun24.net Le 14 novembre 2019 1799 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
« Nous avons annoncé la mise en circulation de ces unités de monnaie au courant de ce mois de novembre et ce sera fait ». Cette assurance a été donnée le 8 novembre 2019 dans la capitale camerounaise par Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Beac. C’était en marge d’une session du Comité de politique monétaire de cet institut d’émission commun aux six États de la Cemac.



En effet, depuis plusieurs mois, dans les pays de la Cemac, et principalement au Cameroun, il est très difficile pour les commerçants et autres agents économiques de disposer des pièces de monnaie pourtant indispensables pour les transactions quotidiennes.

Cette rareté des pièces de monnaie survient au moment où plusieurs réseaux d’exportation de ces pièces, entretenus notamment par des ressortissants chinois, sont démantelés au Cameroun. Une fois exportées, ces pièces de monnaie serviraient à la fabrication de divers objets, apprend-on.

L’injection des pièces de monnaie dans le circuit économique de la Cemac survient surtout alors que la banque centrale s’apprête à lancer une nouvelle gamme de billets de banque.

Après avoir pris « acte du lancement des travaux de conception d’une nouvelle gamme de billets Beac », le Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (Umac) « engage le gouvernement de la banque à finaliser les travaux nécessaires à la création et à la mise en circulation progressive de cette nouvelle gamme, dans les meilleurs délais possible », peut-on lire dans le communiqué ayant sanctionné la réunion des ministres de l’Économie et des Finances de l’Umac, tenue le 2 octobre 2019 dans la capitale camerounaise.

Cette nouvelle gamme de billets viendra remplacer celle qui a été officiellement mise en circulation à compter du 24 novembre 2003. Il s’agit des petites coupures (500, 1 000 et 2 000 FCFA) et des grosses coupures (5000 et 10 000) utilisées actuellement dans le circuit économique des pays de la Cemac.

Brice R. Mbodiam
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Finance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Vers l’achat de deux patrouilleurs américains par la marine camerounaise en 2020

    « En 2020, la marine camerounaise prévoit de procéder à l’achat de deux patrouilleurs américains de 110 pieds pour accroître sa capacité à patrouiller dans la zone économique exclusive du Cameroun »....

  • Une amende de 5 millions de FCFA par opération instaurée par camwater contre ses agents validant les branchements des clients inconnus des Impôts

    Les agents de Camwater, l’entreprise publique en charge de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun, s’exposent à une amende individuelle de 5 millions de FCFA par opération de...

  • Trois postes militaires dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun incendiés par Boko Haram

    Dans la nuit du 17 au 18 janvier 2020, des insurgés de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont lancé une nouvelle attaque contre les positions militaires camerounaises dans la région de l’Extrême-Nord.

  • Le domicile de Sam Sévérin ANGO du MRC incendié

    Le drame a eu lieu ce jour a appris cameroun24 de sources concordantes.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé