Cameroun - Football. Alim Konate dresse le bilan de la phase Aller des Ligues Elite One et Two

cameroun24.net Le 17 janvier 2240 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le président du Comité Technique Transitoire Alim Konaté a dressé le bilan de la phase aller des championnats professionnels du Cameroun.


Après que le CTT ait tenu hier jeudi, au siège de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), une séance de travail qui tournait autour de l’évaluation de la première partie de la saison et la projection sur la phase retour des championnats Elite One et Two, le président de ce comité technique Alim Konate était face à la presse pour dresser le bilan à mi-parcours des championnats professionnels dont il a la charge depuis le début de cette saison 2019-2020. Pour le président du CTT, le bilan est globalement positif dans la mesure où les journées de championnat Elite One et Two se sont disputées en respectant les calendriers des matches rendus publics en début de saison. Pour une première fois, le lancement de la saison s’est fait en nocturne avec deux rencontres dont l’une en levée de rideau au stade omnisports de Yaoundé qui concernait le football féminin et ensuite une belle affiche qui a opposé de Bamboutos FC de Mbouda à la Colombe du Sud. « Cet événement a été un franc succès que nous comptons renouveler pour la saison prochaine », a promis le président du CTT.

Outre ce respect du calendrier des matches et du lancement réussi de la saison, le président du CTT a également souligné la réussite de l’organisation du Trophée des champions qui s’est tenue à Bafoussam. « Nous avons, pour le lancement des championnats, procédé à quelques innovations. Vous avez tous assisté au Trophée des champions que nous avons lancé à Bafoussam au stade de Kouekong qui, de l’avis général des observateurs et des médias que vous êtes, a été un succès en termes d’innovation et d’adhésion populaire également. C’était une fête réussie qui a drainé beaucoup de monde », à fait remarquer Alim Konate. La prestation des arbitres a été aussi un point relevé par le président du CTT pour convaincre sur la qualité de la première partie de la saison. Pour une première, on a eu pratiquement pas de plainte contre les hommes en noirs, comme ce fut le cas par le passé. Ces belles performances sont la résultante d’un suivi méticuleux mis en place par le CTT. A chaque rencontre en Elite One et Two, les inspecteurs des arbitres y étaient toujours présents. Et à la fin de la partie, s’enchainaient des séances d’autocritique et chaque semaine à la fédération ces séances étaient organisées question d’inciter les hommes en noir à réaliser de bonnes prestations. Alim Konate a d’ailleurs promis d’améliorer leur rémunération à travers leurs indemnités de match. « C’est quelque chose, me semble-t-il, qui est capitale si nous voulons lutter contre la corruption qu’il y avait autour des matches. Nous avons la ferme volonté d’éradiquer ce phénomène qui nuit fortement à l’image de notre football, à son développement et qui menace même sa survie », a-t-il souligné. Les officiels de matches garantissent la crédibilité des compétitions et le CTT a pour ambition, entre autres de construire la crédibilité de ses championnats auprès du public afin de s’attirer des sponsors.

Le CTT a annoncé qu’il renforcera la sécurité dans les stades, notamment dans les sites où il y avait eu des manquements sécuritaires lors de la phase aller. Le renforcement de la couverture médicale ne sera pas en reste. Le président Alim Konaté s’est satisfait de la communication autour des championnats avec la disponibilité des informations sur le site de la FECAFOOT et aussi de la promotion des principaux acteurs avec la publication des équipes-types et joueurs du mois. Sur le volet subvention, les clubs de l’Elite one et Two ont bénéficié de l’assistance financière de l’instance faitière du football camerounais. Une subvention de 294 millions de francs Cfa ont été versée à ces clubs et à ceci il faut ajouter 96 millions de francs Cfa pour ce qui concerne les équipements. Restant dans les chiffres, l’on a appris que le CTT a déboursé 97 929 350 francs Cfa pour organiser 17 journées en Elite one et 54 397 100 francs pour les 15 journées de l’Elite Two. Le comité technique a annoncé que le nombre de club en Elite one sera revu à la baisse. Le championnat Elite One se jouera avec 14 clubs la saison sur prochaine.

Les difficultés

Le CTT a reconnu que la programmation des matches sur certains stades a posé problème. Le temps pluvieux à cette période n’a pas favorisé la bonne pratique du football dans ces stades-là. Et aussi parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’aires de jeu convenables disponibles. « Vous le savez nous avons beaucoup de stade qui sont soit en chantier soit en préparation pour arbitrer les compétitions que nous ferons ici au Cameroun en 2020 et 2021. Ceci a conduit au fait que nous avions des difficultés à avoir des stades de qualité disponibles. Il y a des stades qui sont prêts mais sur lesquels nous n’avions pas pu jouer. Ce n’était pas une volonté de priver les stades aux clubs mais c’est tout simplement qu’il y a un processus. Pour qu’un stade soit ouvert au public, il faut qu’il soit réceptionné. Il y a des problèmes d’assurance. Il y a plein de stades qui sont déjà prêts mais qu’on n’a pas encore réceptionné. On ne peut donc pas livrer des matches dans ces stades avec du public. Nous avons approché les responsables de ces stades qui nous ont donné l’accord de jouer mais pas avec le public. Vous voyez que ça ne règle pas le problème. Je pense que ce sont des difficultés passagères qui sont liées à l’organisation des compétitions que nous allons arbitrer. », a expliqué Alim Konate. Le président du CTT est revenu sur les décisions de la chambre de conciliation et d’arbitrage du comité olympique et sportif du Cameroun concernant les clubs Les Astres de Douala et New Stars de Douala. Alim Konate a affirmé que le CTT a pris des positions sur ces affaires-là. Pour le cas des Astres de Douala, le CTT a salué la sagesse et la responsabilité dont a fait preuve le président des Astres de Douala en acceptant jouer en Elite Two. Alim Konate a d’ailleurs indiqué que les « brésiliens de Bépanda » seront admis en Elite One la saison prochaine, quelque soit son classement en Elite Two. La décision de la CCA les remettant en Elite one Les Astres de Douala sera appliquée la saison prochaine. Pour ce qui est de New stars qui détient une décision favorable pour son maintien en Elite One, Alim Konate a fait remarquer que le cas de New Stars de Douala était bien différent de celui des Astres de Douala et que c’est pour cette raison que la Fecafoot et le club de Faustin Domkeu sont au tribunal arbitral du sport pour trancher définitivement sur cette affaire. Alim Konate a indiqué que le CTT se pliera au verdict du TAS.

Léger Tientcheu à Yaoundé

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Football

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Massacre de Ngarbuh : Le SDF mène sa propre enquête

    C'est ce que annonce le SDF dans un communiqué parvenu à cameroun24 signé du vice président de cette formation politique.

  • Non au Massacre des Camerounais.es !

    C’est indiscutable. Entre deux et trois douzaines de personnes ont été massacrées dans le village de Ngarbuh, département de Donga-Mantung dans la région du Nord-Ouest.

  • Eric Djemba Djemba revient sur le décès de Marc-Vivien Foé 17 ans après

    Marc-Vivien Foé quittait le monde des vivants le 26 juin 2003 sur un terrain de football. Lors des demi-finales de la Coupe des Confédérations opposant le Cameroun à la Colombie, l’ancien joueur de Manchester City...

  • Le verdict du litige qui oppose la FECAFOOT à Hugo Broos est connu

    L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun Hugo Broos ne percevra que ses arriérés de salaires et non une compensation liée à la rupture de son contrat.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé