Drame de Bafoussam. Bafoussam : pourquoi je ne tontine pas

cameroun24.net Le 3 novembre 10709 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Je me sens très mal à l’aise face à cette solidarité à symétrie variable. 3000 morts dans le NOSO, pas un artiste pour dire stop ça suffit, pour prendre position, pour s’indigner à part nous balancer des slogans creux et vides de sens sur la paix.


En passant la paix ne se décrète pas elle se construit.

Mais, voir ce défilé de vautours en quête de visibilité allez se pavaner à Bafoussam me désole. Les voir jouer à « qui a cotiser plus que qui », à « qui est plus meurtrie, ou touché que qui » - je trouve ça triste.

C’est quoi ce pays où on gère tout par l’argent et les selfies? Personne pour interroger les causes et le pourquoi?

Tous ces morts son les morts issues d’une gouvernance qui n’a pas de respect pour la vie des camerounais. Ces morts, cette odeur pestilentielle qui enveloppe le Cameroun ont une origine, un départ. Ce n’est pas le fait du hasard où des accidents inévitables. Pourquoi avoir peur d’interroger le pourquoi on en est arrivé là?

Pour que cela n’arrive plus jamais .

Je préfère m’arrêter là au risque de manquer de retenue et de blesser des compatriotes. Mais tout arrivé à son départ.


Valsero

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Drame de Bafoussam

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Les médias tanzaniens préfèrent recruter DJ et comédiens au lieu de vrais journalistes

    Dans un pays où les médias préfèrent recruter des DJ et comédiens, le gouvernement exige des médias de n'employer désormais que des journalistes rapporte BBC.

  • Le premier ministre met fin aux doctorats professionnels au Cameroun

    Le Premier ministre Joseph Dion Nguté a signé en date du 5 novembre 2019, une correspondance adressée à Jacques Fame Ndongo, ministre des Enseignements supérieurs.

  • La seconde jambe de l'artiste camerounaise Mama Nguea amputée

    L’artiste musicienne, malade depuis des mois, se trouve désormais dans un état critique à l’hôpital Laquintinie rapporte le quotidien privé Mutations.

  • La chanteuse camerounaise Daphné est hors de danger

    Après s'être écroulé sur scène lors d'un show aux Etats-unis, les rumeurs sur son état de santé ce sont rependus comme une trainée de poudre dans les réseaux sociaux.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé