Cameroun - Ligue 1. Crise à l'Union de Douala : “Le président doit jeter volontairement l’éponge” dixit Emmanuel Ngassa Happi

cameroun24.net Le 17 janvier 12833 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le président du conseil des sages de l’Union Sportive de Douala parle de la situation de crise que traverse l’équipe qu’il accompagne depuis plus d’un demi-siècle lit-on dans les colonnes du quotidien Le Jour.

Union de Douala est 17ème et avant-dernière équipe au classement après la phase aller. Cela vous dit quoi ?
Vous demandez à une personne qui a sacrifié plus de 50 ans de sa vie, exactement 51 ans, puisque j’étais secrétaire de l’Union de Douala en 1968, pour la cause de notre association. Comment pouvez-vous croire que je peux être content. Depuis un certain temps, nous ne gagnons pas. Quel est le supporter qui peut être content quand son équipe ne gagne pas ? Même le président du conseil d’administration ne peut pas être content si on ne gagne pas. Tout le monde est malade. Je puis vous dire que je ne suis pas content du tout.

A la tête du conseil d’administration, on ne voit plus que le président Franck Happi. Où sont passés les autres membres ?
Moi aussi j’ai appris que tout le monde est parti, j’ai appris que tout le monde serait chassé par le pca, c’est à vous à vérifier. Vous savez depuis 1982, je ne me suis jamais mêlé dans la gestion courante et permanente de l’association. C’est quand il y a des mauvais résultats comme maintenant, que nous essayons de voir ce qu’on peut faire. J’ai appris que les grands membres sont partis et ont laissé le club au président. Mais je dis quel que soit le cas, le président Happi n’est que le pca passager. Tout le monde passe dans l’Union de Douala, moi j’étais là, le ministre Monthe hier, Docteur Ngewa, Nzekou, il faut que les gens comprennent que nous défendons une même cause. C’est notre association. Quand nous constatons que le président Happi, ça ne va pas, ça ne vaut pas la peine de crier et de crier. Nous allons faire une assemblée générale, où nous allons le rencontrer pour trouver la solution. J’ai même appris que les supporters l’ont chassé aux entraînements, il ne faut pas que cela se passe comme ça, il faut passer par la voie légale. Nous devons travailler dans le respect de la personne qui dirige actuellement notre association. Nous devons travailler dans l’amitié, on doit s’unir aujourd’hui plus que dans le passé, pour faire en sorte que notre équipe ne descende pas. S’il faut que le président parte, il va partir ! Ce n’est pas compliqué, il faut seulement qu’on déclenche le mécanisme légal. Lui-même il le sait, dans l’union de Douala on ne chasse personne. Parce que si un président constate que ça ne marche pas, volontairement il doit jeter l’éponge. Ça ne sert à rien de faire le bras de fer. Je demande aux membres tout simplement de rester tranquilles, de soutenir l’équipe. Happi, quel que soit le cas, partira demain. Lui-même aujourd’hui a envie de partir.

Depuis quatre ans, il présente un projet qui ne marche pas, l’Union bagarre tous les ans avec la relégation, et les revendications des supporters ne semblent pas bouger le petit doigt du pca…
Pour ceux qui ont assisté à notre dernière assemblée générale, nous avions dit que le président Happi va terminer son mandat, mais si ça ne va pas, on va l’enlever. Si c’est demain ou après-demain que nous allons le faire, cela doit être dans un cadre amical et respectueux.

On a aussi parlé d’une assemblée générale extraordinaire en milieu de championnat ? Nous y sommes non ?
C’est clair, il y aura l’assemblée générale, nous la préparons. C’est une décision du congrès. On l’aura incessamment, on tiendra informés les supporters.

Que répondez-vous à ceux qui pensent que c’est vous Ngassa Happi qui le maintien encore à la tête de l’Union Sportive de Douala ?
Je ne maintien personne à la tête de l’Union. Je respecte le règlement, les statuts. Je soutiens l’Union sportive de Douala, je ne soutiens pas une personne.

Propos recueillis par David Eyenguè

Lire aussi : PWD de Bamenda bat Union de Douala et consolide sa place en tête du championnat
Lire aussi : Les résultats partiels de la 28e journée de l'Elite One
Lire aussi : Apejes tombe lourdement face à Avion FC à la 27e journée de l'Elite One

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Ligue 1

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 193
Décès 6
Guéri: 10
Actif : 177
Source MINSANTE
Mise à jour 31/03/2020 à 08:47:32

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • L’équipe nationale U17 de Sao Tome et Principe bloquée au Cameroun à cause du coronavirus

    Après avoir bu la tasse face au Cameroun en match retour des éliminatoires du Mondial U17 (0-6), Sao Tome et Principe n’est pas encore rentré au pays. En cause, les restrictions liées au coronavirus.

  • Plus de peur que de mal: Pascal SIAKAM et ses coéquipiers testés négatifs au Coronavirus

    Pascal Siakam et ses coéquipiers ont reçu un résultat négatif concernant leurs tests de la maladie COVID-19, a mentionné l’équipe dans une déclaration.

  • La CAF reporte officiellement le CHAN 2020

    Une délégation de la commission médicale de la CAF a effectué une visite d'inspection au Cameroun afin de se rendre compte des dispositions préventives prises, dans le cadre de la préparation du CHAN Total 2020,...

  • Le ministre camerounais des sports annonce le report du Chan 2020

    Le ministre camerounais des sports et l'éducation physique vient d'annoncer le report du Chan 2020 à travers un communiqué que cameroun24 a pu consulter.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé