Cameroun - Agriculture. Depuis le 20 septembre 2019, le prix du cacao camerounais résiste, à 1080 FCFA le kg, malgré la grande saison des pluies

cameroun24.net Le 15 octobre 2019 3296 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les pluies sont de plus en plus vigoureuses dans les bassins de production de fèves de cacao au Cameroun. Mais, en dépit de cette grande saison des pluies, qui s’étendra sur tout le mois d’octobre courant, les acheteurs de fèves semblent ne pas être découragés par les difficultés d’accès aux bassins de production.


En effet, ces derniers, visiblement en quête de fèves coûte que vaille, n’hésitent pas à délier davantage les cordons de leurs bourses, au grand bonheur des producteurs. Selon les pointages du Système d’information des filières (SIF), depuis le 20 septembre 2019, le prix maximum bord champ résiste 1080 FCFA, contre un minimum de 1010 FCFA écrit IC.

Cette embellie autour des prix bord champ, malgré la grande saison des pluies, qui par le passé provoquait plutôt une dépréciation des prix du cacao, peut s’expliquer par l’arrivée de nouveaux transformateurs sur le territoire camerounais. Lesquelles arrivées ont induit une hausse de la demande de fèves.

BRM

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Agriculture

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un accident de circulation fait 4 morts à Yaoundé

    Un magistrat et toute sa famille nucléaire décèdent dans l'accident a appris cameroun24.

  • Le RPDC exige 52 millions FCFA aux membres du gouvernement dans le Haut Nyon pour la Campagne électorale

    Pour les prochaines élections municipales et législatives, le démembrement du RDPC dans le département du Haut-Nyong (région de l’Est) sollicite l’effort de guerre de ses militants les plus importants ou haut...

  • Le Cameroun n'exploite pas le potentiel de sa diaspora en termes d’investissements

    Avec des transferts de fonds à hauteur de 201 milliards de FCFA en 2018, les migrants camerounais sont les plus généreux au sein de la CEEAC, après ceux de la RDC. Mais cet argent va essentiellement à la prise en...

  • Louis Paul Motaze veut éteindre le feu entre le patronat et le fisc camerounais

    Louis Paul Motaze (photo), le ministre des Finances (Minfi), a signé le 23 janvier, une note d’information. Dans ce document, le Minfi « encourage » la communauté des affaires à garder l’« esprit de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé