CEMAC. En 2018, les fonds propres libres de la Beac ont chuté de 52%

cameroun24.net Le 26 novembre 2019 2005 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon des documents officiels obtenus par l’Agence Ecofin en marge du sommet extraordinaire des chefs d’État de la Cemac, les fonds propres libres de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) sont en baisse. En 2018, ces réserves libres ont chuté de 52%.



Deux principales raisons sont présentées pour justifier cette situation. D’une part, la Beac, qui envisage de renforcer sa coopération déjà existante avec des acteurs financiers internationaux, a optimisé le mode de calcul de son exposition sur les États. Ce changement a conduit la Banque centrale à comptabiliser comme perte près de 212 milliards FCFA de créances détenues sur les trésors publics nationaux. D’autre part, les placements effectués par l’institution sont arrivés pour une grande majorité à échéance et les plus-values qu’ils généraient ne sont plus possibles écrit IC.

Les résultats financiers de l’institution pour l’année 2019 devraient apporter plus de détails et de précisions. Mais les responsables de la Banque centrale estiment qu’un recouvrement des fonds propres libres à leur niveau d’avant 2018 reste assez difficile. Et cela du fait de la baisse des revenus tirés des avoirs extérieurs. Conformément à ses statuts, la Beac est en effet contrainte d’investir sur des produits financiers portant de fortes garanties.

Le défi est que ce type de produits financiers, localisé sur des marchés développés, est tellement sollicité par de nombreux investisseurs que ses rendements ont baissés. Pour l’institution, il est question de travailler en urgence sur ce problème.

La Beac est encore sollicitée par certaines institutions de la Cemac pour résoudre leurs problèmes de financement. En plus, elle a besoin de rassurer les États qu’elle peut les accompagner efficacement sur le placement de leurs avoirs extérieurs nets excédentaires.

Idriss Linge
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : CEMAC

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un accident de circulation fait 4 morts à Yaoundé

    Un magistrat et toute sa famille nucléaire décèdent dans l'accident a appris cameroun24.

  • Le RPDC exige 52 millions FCFA aux membres du gouvernement dans le Haut Nyon pour la Campagne électorale

    Pour les prochaines élections municipales et législatives, le démembrement du RDPC dans le département du Haut-Nyong (région de l’Est) sollicite l’effort de guerre de ses militants les plus importants ou haut...

  • Le Cameroun n'exploite pas le potentiel de sa diaspora en termes d’investissements

    Avec des transferts de fonds à hauteur de 201 milliards de FCFA en 2018, les migrants camerounais sont les plus généreux au sein de la CEEAC, après ceux de la RDC. Mais cet argent va essentiellement à la prise en...

  • Louis Paul Motaze veut éteindre le feu entre le patronat et le fisc camerounais

    Louis Paul Motaze (photo), le ministre des Finances (Minfi), a signé le 23 janvier, une note d’information. Dans ce document, le Minfi « encourage » la communauté des affaires à garder l’« esprit de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé