Cameroun - France. Le 1er fournisseur des produits importés sous le régime de l’APE conclu entre le Cameroun et l’UE est la France

cameroun24.net Le 18 octobre 9119 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique (APE) entre le Cameroun et l’Union européenne (UE), depuis le 4 août 2016, les statistiques du ministère en charge de l’Économie, au 4 août 2019, renseignent que cinq pays européens sont les principaux fournisseurs des produits importés sous ce régime.


La France occupe le premier rang avec 48, 610 milliards de FCFA d’importations pour une moins-value fiscale de 1, 804 milliards, soit 26,5% de part. Ensuite, vient l’Espagne avec 52, 442 milliards de valeurs importées pour une moins-value de 1, 035 milliards, soit 14,8% de part. Le Portugal suit avec 21,133 milliards d’importations pour une moins-value de 993 millions, soit 14,2% de part. Arrive enfin l’Allemagne avec 21, 468 milliards pour une moins-value de 835 millions soit 11,9% de part.

L’APE mis en œuvre depuis 2016 consacre l’ouverture du marché camerounais aux importations en provenance de l’UE en trois étapes correspondant aux trois groupes de produits à libéraliser selon leur nature et suivant un calendrier bien précis.

Le démantèlement des produits du premier groupe a commencé le 4 août 2016 à un rythme de 25% de droits de douane par l’an. Ce groupe porte sur les produits dont l’objectif est la réduction de la pauvreté et amélioration du bien-être des populations. L’on y retrouve entre autres : les instruments et appareils pour la médecine, l’engrais, le gaz et les semences…

Pour le second groupe, dont le démantèlement a débuté le 4 août 2017 au rythme de 15% l’an, l’objectif est d’encourager et de stimuler la production locale. Dans ce groupe on retrouve : le clinker, les intrants pour l’industrie alimentaire, les groupes électrogènes, les camions, camionnettes et traceurs…

Le troisième groupe, quant à lui, concerne les produits à rendement fiscal élevé tels que : les carburants, le ciment, les véhicules de tourisme et de transport de personnes et les motocycles. Le début de son démantèlement est prévu pour le 4 août 2020 au rythme de 10% l’an.

Le calendrier actuellement en application prévoit un démantèlement progressif jusqu’en 2029. Les démantèlements devant s’achever en 2019 pour les produits du groupe 1, en 2023 pour les produits du groupe 2 et en 2029 pour ceux du groupe 3.

Sylvain Andzongo
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - France

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Pour son parc automobile, le Crédit Foncier va dépenser 576 millions de FCFA

    Le directeur général de cette institution financière, Jean Paul Missi, vient de lancer un appel d’offres pour l’achat de neuf Pick-Up double-cabine, sept véhicules 4×4 Medium Essence ou Diesel, deux véhicules...

  • Selon la BAD, le Cameroun et la Guinée équatoriale sont les pays les plus fermés de la zone Cemac

    La Banque africaine de développement (BAD) vient de publier son « 2019 Visa Openness Index Report », un rapport annuel qui mesure le niveau d’ouverture des frontières des pays africains aux voyageurs. Le...

  • Patrice Talon est-il le porte-voix de la France pour Franc CFA ?

    Le président béninois souhaite le rapatriement des réserves de change du franc CFA qui se trouvent en France rapporte BBC.

  • Le buteur camerounais Franck Evina : « l’ambition d’intégrer l’équipe A»

    Unique buteur dans le match qui a opposé le Cameroun au Mali ce lundi au stade international du Caire, à l’occasion de la 2e journée dans le groupe A, Franck Evina a été désigné homme du match.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé