CEMAC. Le gouverneur de la BEAC, Abbas Mahamat Tolli refuse de sortir du FCFA

cameroun24.net Le 7 janvier 3467 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le gouverneur de la Beac estime qu’il ne faut pas forcément suivre le pas de l’Afrique de l’Ouest, même s’il a reçu instruction des chefs d’Etat de la sous-région Cemac d’engager des réflexions dans ce sens.

Le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernements de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (Cemac), tenu à Yaoundé en  novembre 2019, avait donné le ton de la nouvelle orientation monétaire envisagée par les dirigeants. Le communiqué final de ce sommet indiquait « la volonté des Chefs d’Etat et de gouvernements de disposer d’une monnaie commune, stable et forte ». Dans la même veine, et concernant la coopération monétaire avec la France sur le Franc CFA, les chefs d’État et de gouvernements avaient conséquemment chargé la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), sous la supervision de l’Union monétaire d’Afrique centrale (Umac), de proposer dans les délais raisonnables un schéma approprié conduisant à l’évolution de la monnaie commune indique encore Ecomatin.

L’annonce de l’abandon du FCFA par 8 Etats de l’Uemoa (Union monétaire et économique d’Afrique de l’Ouest)  a provoqué une secousse en zone Cemac. Bien que parfaitement informé de l’évolution de la situation monétaire en Afrique de l’Ouest, les dirigeants d’Afrique centrale envisagent désormais accélérer le processus de réformes engagées dans la sous-région. En visite de travail à Douala, le 18 décembre dernier, le gouverneur de la Beac s’est prononcé sur le sujet, interrogé par l’équipe d’EcoMatin. A la question de savoir quelle était la position de la Beac sur la dynamique de sortie du Fcfa engagée par l’Afrique de l’ouest, Abbas Mahamat Tolli est formel : « la Cedeao est dans une vision d’extension de sa zone. Nous n’avons pas les mêmes réalités économiques et financières. L’Afrique centrale n’est pas dans une dynamique d’extension. La Cemac discutera de l’évolution de son cadre monétaire le moment venu ». Et le gouverneur de la Banque centrale d’ajouter : « nous n’allons pas par mimétisme suivre l’Afrique de l’Ouest ».

Avec l’accélération du processus de sortie du FCFA par les Etats d’Afrique de l’ouest, la zone Cemac est quasiment dans l’obligation de suivre le train de la réforme monétaire. De sources informelles, des tractations de haut niveau sont en cours entre la Cemac et la France sur la question. Elles annoncent d’ailleurs l’arrivée imminente d’une importante délégation française au Cameroun, locomotive de l’Afrique centrale. Délégation conduite par Jean Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères. Le plénipotentiaire français viendrait préparer la visite d’Emmanuel Macron, dans la perspective d’une importante annonce calquée sur celle du 21 décembre 2019 à Abidjan.

Lire aussi : Pour préserver la stabilité monétaire, la Beac va assécher le système bancaire
Lire aussi : Les banques cachottières menacés par la BEAC
Lire aussi : Les banques sommées de transmettre les données de leurs transactions à la Beac au risque de sanctions pécuniaires

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : CEMAC

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le Covid-19 vide les caisses de la SNH au Cameroun

    L'Etat camerounais s'attend à une baisse drastique des recettes pétrolières en 2020 a appris cameroun24.

  • Le leader Afriland First Bank en bonne santé

    Le bilan financier de cette banque camerounaise en 2019 est en hausse par rapport à l'année précédente .

  • La Banque des PME au Cameroun se porte très mal

    Depuis 2016 cette structure financière acculent les pertes lit-on dans un rapport de la CTR dont cameroun24 a reçu copie.

  • Le Cameroun cherche 250 milliards de FCFA pour réhabiliter la SONARA

    C'est le montant avancé par le ministre de l'eau et l'énergie chez nos confrères de la télévision publique.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé