Cameroun - Gouvernance. Le marché de la digitalisation de la fonction publique camerounaise met en rivalité MTN, Orange, et le consortium Arago-Epi

cameroun24.net Le 22 octobre 1046 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les opérateurs de télécoms MTN et Orange se livrent une concurrence en sourdine sur le marché de digitalisation en cours au ministère de la Fonction publique écrit IC.



En effet, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph Lé, a reçu tour à tour, ces derniers jours, les directeurs généraux de ces deux entreprises. Le 8 octobre dernier, le membre du gouvernement a accordé une audience à Hendrick Kasteel, directeur général de MTN Cameroon. « Au menu des échanges : la digitalisation des services au Minfopra », indiquent nos sources.

Peu avant, le 26 septembre, Minfopra recevait en audience à Frédéric Debord, DG d’Orange Cameroun. Les deux personnalités ont également parlé de la digitalisation des services de la fonction publique.

Un troisième concurrent s’est ajouté dans la liste. Il s’agit du consortium conduit par le Marocain Arago Consulting. Il associé à Epi-Use Labs qui développe des solutions pour la protection des données stratégiques.

Le 28 août, MTN avait déjà proposé à Joseph Lé, entre autres, l’amélioration de la gestion des archives du ministère, le renforcement des capacités aux audits et besoins d’informations, la réorganisation, la dématérialisation et l’indexation des archives physiques.

En attendant, la Fonction publique a tout le mal à gérer ses archives qui jonchent les couloirs des bureaux.

Sylvain Andzongo
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Gouvernance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • En 19 ans d’activités, le centre d’arbitrage du Gicam a prononcé 75 sentences

    Le Centre de médiation et d'arbitrage du Groupement inter patronal du Cameroun a officiellement lancé ses opérations d'arbitrage, le 7 novembre 2019 à Douala relate Ecomatin.

  • Pénurie du gaz domestique à l’Extrême-Nord du Cameroun

    Depuis plus de deux semaines, il est très difficile de s’approvisionner en gaz domestique dans la ville de Maroua, la capitale régionale de l’Extrême-Nord du Cameroun, révèle le trihebdomadaire régional...

  • La croissance économique du Cameroun ralentit en 2019 à cause des défis sécuritaires et l’incendie à la Sonara

    Au sortir de la 5e revue de son programme économique et financier triennal (2017-2019) avec le Cameroun, le 8 novembre 2019, le Fonds monétaire international (FMI) a exprimé son satisfécit sur la conduite de ce...

  • Plus de 143 infractions aux examens 2019 recencées par l’office du Baccalauréat

    Les membres du Conseil d’administration, réunis lors de la 63ème session ordinaire parlent de blâmes, suspensions et poursuites judiciaires.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé