Lutte contre Boko Haram. Le secteur du tourisme lessivé par Boko Haram dans l’Extrême-Nord du Cameroun, relève progressivement la tête

cameroun24.net Le 2 octobre 2019 11563 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Entre janvier et mai 2019, la région de l’Extrême-Nord du Cameroun a accueilli 23 395 touristes.

 Selon les projections de la délégation régionale du Tourisme, en fin d’année 2019, on frôlera les 50 000 touristes arrivés dans cette partie du pays en 2017, soit 3000 arrivées de plus qu’en 2018.

Ces chiffres, révélés à l’occasion de la dernière journée mondiale du tourisme, sont le témoignage de la reprise progressive des activités touristiques dans l’Extrême-Nord. En 2013, l’enlèvement de la famille Moulin Fournier, de retour du parc de Waza, par les islamistes de la secte Boko Haram, avait en effet sonné le glas de l’activité touristique dans cette région du pays indique encore IC.

Après cet enlèvement, qui avait été suivi par d’autres kidnappings d’expatriés par les membres de Boko Haram, quasiment toutes les chancelleries étrangères avaient placé la région de l’Extrême-Nord sur leur liste noire, avec interdiction à leurs ressortissants d’y mettre les pieds. Ce fut un véritable coup de massue pour le tourisme local, singulièrement animé par les étrangers.

BRM
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Lutte contre Boko Haram

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Un accident de circulation fait 4 morts à Yaoundé

    Un magistrat et toute sa famille nucléaire décèdent dans l'accident a appris cameroun24.

  • Le RPDC exige 52 millions FCFA aux membres du gouvernement dans le Haut Nyon pour la Campagne électorale

    Pour les prochaines élections municipales et législatives, le démembrement du RDPC dans le département du Haut-Nyong (région de l’Est) sollicite l’effort de guerre de ses militants les plus importants ou haut...

  • Le Cameroun n'exploite pas le potentiel de sa diaspora en termes d’investissements

    Avec des transferts de fonds à hauteur de 201 milliards de FCFA en 2018, les migrants camerounais sont les plus généreux au sein de la CEEAC, après ceux de la RDC. Mais cet argent va essentiellement à la prise en...

  • Louis Paul Motaze veut éteindre le feu entre le patronat et le fisc camerounais

    Louis Paul Motaze (photo), le ministre des Finances (Minfi), a signé le 23 janvier, une note d’information. Dans ce document, le Minfi « encourage » la communauté des affaires à garder l’« esprit de...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé