Cameroun - Economie. Les deux fonds d’investissement annoncés par la Sni toujours attendus !

cameroun24.net Le 6 novembre 4571 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Annoncés depuis janvier 2017, ces instruments censés faire de cette société une véritable holding tardent à voir le jour.

Le 04 janvier 2017, à Yaoundé, l’ex-ministre des Mines, de l’Industrie et Développement technologique (Minmidt), Ernest Gwaboubou, organise une conférence de presse pour annoncer la réorganisation prochaine de la Société nationale d’investissement (Sni), le bras séculier de l’Etat du Cameroun en matière de prise de participations et de création des entreprises. Cette réorganisation induit, notamment, la création de deux nouveaux instruments qui feraient désormais de la Sni une véritable holding d’investissement : le Fonds national d’investissements stratégiques (Fonis) et le Fonds d’appui au développement industriel (Fadi). Le premier, consacré aux investissements dans les grands projets d’infrastructures lancés par le gouvernement, devait être doté d’un capital initial de 450 milliards Fcfa. Le deuxième devait se déployer dans le capital-risque, notamment la prise de participations dans des entreprises encore fragiles ou en difficultés écrit Ecomatin.

Près de trois ans après, c’est le black-out total sur les suites données à cette annonce qui avait pourtant suscité beaucoup d’espoirs, dans un pays où la question du financement des entreprises est cruciale. Créée en 1964, la Sni est une institution à capital public avec l’Etat comme actionnaire unique. Elle a pour objet de favoriser activement les opérations d’investissement productif à haut rendement. Elle détient des parts dans nombre d’entreprises au Cameroun, dont la Société anonyme des brasseries du Cameroun à hauteur de 10%. Avec la création du Fadi et du Fonis, elle ambitionnait d’être désormais présente dans tous les secteurs de l’économie du pays.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Economie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • L'avocat de Cabral LIBII lui demande de ne pas aller aux élections

    L'intégralité de la lettre ouverte qu'il a adressé au Président du PCRN, Ancien candidat A L'élection Présidentielle.

  • La décision de destitution du Chef EFFA est illégale

    La destitution d'un chef est juridiquement encadrée.

  • Sundar Pichai, le patron de la société mère de Google parti de zéro à héros

    Sundar Pichai, le directeur général de Google, a été nommé à la tête de la société mère Alphabet, après que les co-fondateurs Larry Page et Sergey Brin ont annoncé leur départ relate BBC.

  • Atanga NJI passera, la raison restera au premier chef

    Les Allemands aussi, avaient destitué le monarque Douala Manga Bell. Ils sont partis, sur les mots du héros d’août 1914, pendu à Bonanjo, qui leur avait dit : « vous n’aurez jamais le Cameroun ! ». Et la...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé