Cameroun - Santé. Les agents de la douane à Bertoua saisissent 2 tonnes de faux médicaments

cameroun24.net Le 3 janvier 13427 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ces produits en provenance du Nigeria, la Chine et l’Inde interceptés le 24 décembre 2019 à Bertoua avaient pour destination finale la région de l’extrême Nord Cameroun.

Le commandant du secteur des douanes de l’Est et ses collaborateurs ont intercepté un camion transportant une importante cargaison de médicaments illicites. C’était dans la nuit du 24 décembre 2019 à Bertoua. Le conducteur de l’engin ayant préféré prendre la poudre d’escampette avant l’arrivée des services de la gendarmerie près du véhicule relate Ecomatin.

Les produits contrefaits, qui pesaient  deux tonnes ont simplement été confisqués. La cargaison illicite constituée principalement d’ibuprofenes, efferalgans, dolipranes, perfuseurs, calciums et de bien d’autres médicaments est progressivement détruite depuis le 25 décembre. « Ces médicaments saisis ne sont pas consommables. La procédure de distribution des médicaments au Cameroun obéit à des règles formelles.  Ce n’est pas très évident. Parce que de telles cargaisons ne sont pas accompagnées de factures encore moins du circuit formel », relève Jean Claude Anguissa, coordonnateur de l’opération Halcomi zone II, qui couvre les régions du Centre, du Sud et de l’Est.

Rappelons qu’entre janvier et juillet 2019, le Trésor public a recouvré 900,81 millions de FCFA résultant des amendes infligées aux importateurs frauduleux interceptés par les éléments de l’Opération Halcomi. La zone 2 a été en tête de liste avec des amendes et des charges d’un montant de 346,20 millions de FCFA versés au Trésor. La zone 3 (Adamaoua, Extrême-Nord, Nord) a suivi avec 330,25 millions de FCFA tandis que la zone 1 (Littoral, Nord-Ouest, Ouest et Sud-Ouest)  a enregistré 224,35 millions de FCFA.

Depuis son lancement en 2016, Halcomi a permis de mettre la main sur plusieurs milliers de produits de contrebande destinés à la commercialisation sur le territoire national. Placée sous tutelle de la direction générale des Douanes, l’opération vise à faciliter le flux des marchandises et sécuriser la chaîne logistique en milieu terrestre, aérien et maritime. La mission est par ailleurs appelée à densifier et systématiser l’application des mesures de lutte contre la contrebande et la contrefaçon et renforcer les dispositifs locaux de lutte contre la fraude douanière.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Santé

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le PCRN de Cabral Libii remporte la mairie d'Eseka

    Les résultats rendus public donnent ce parti vainqueur devant le parti au pouvoir a appris cameroun24.

  • Un chef sécessionniste menace les fonctionnaires francophones

    Dans un courrier abondamment relayé dans les réseaux sociaux que cameroun24 a pu consulter, le chef séparatiste Samuel SAKO demandent aux fonctionnaires francophones en poste en zone anglophone de quitter cette...

  • Le RDPC accuse l'UNDP de fraudes dans la Vina

    La chute du tout puissant député Ali Bachir est mal digéré ici.

  • Le RDPC et le SDF se partagent les sièges de Wouri Centre

    Cameroun24 a eu accès aux résultats de la commission départementale de supervision de Wouri Centre.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé