Insolite. Lesotho : La première dame accusée d'avoir assassiné «sa rivale»

cameroun24.net Jeudi le 06 Février 2020 Humour Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La femme du Premier ministre du Lesotho a été formellement accusée par le tribunal du meurtre de sa précédente épouse rapporte BBC.


La première dame Maesaiah Thabane n'a pas encore été invitée à plaider. Elle s'est rendue à la police mardi pour être interrogée.

Le Premier ministre Thomas Thabane a également été interrogé. Sa femme, Lipolelo Thabane, a été tuée par balle devant sa maison à Maseru, la capitale, deux jours avant son investiture en 2017.

Le couple était alors impliqué dans une procédure de divorce houleuse.

Maesaiah Thabane a également été accusé de tentative de meurtre sur Thato Sibolla - un ami de la famille qui voyageait avec la défunte à l'époque.

L'affaire a été reportée au 28 février et Mme Thabane a obtenu une liberté sous caution d'environ 67 dollars.

L'attaque a d'abord été imputée à des hommes armés inconnus, mais des documents judiciaires récents déposés par le commissaire de police du pays, Holomo Molibeli, ont soulevé d'autres questions.

Un mandat d'arrêt a été lancé contre Maesaiah Thabane, 42 ans, le 10 janvier, après sa disparition.

Elle a été "prise à la frontière" avec l'Afrique du Sud mardi après un arrangement entre ses avocats et la police, a déclaré le porte-parole de la police, Mpiti Mopeli, à l'agence de presse AFP.

Lipolelo Thabane, 58 ans, vivait séparée de son mari depuis 2012. Un soir de juin 2017, alors qu'elle rentrait chez elle, elle est tombée dans une embuscade, a reçu plusieurs balles à bout portant et est morte sur le bord d'une route.

Ce meurtre a choqué la nation. M. Thabane l'a décrit comme un "meurtre insensé" dans son discours d'investiture.

Vêtue d'une robe orange vif, la première dame avait le regard figé sur le parquet pendant que le magistrat lisait les accusations portées contre elle.

Après près d'un mois de cache-cache avec la justice, Maesaiah Thabane a finalement été rattrapé.

Elle est accusée d'avoir orchestré l'assassinat de la femme du Premier ministre, Lipolelo Thabane, et la tentative de meurtre d'un ami de la famille, Thato Sibolla.

Ils ont été pris en embuscade dans la banlieue de Maseru, à un jet de pierre de la maison de Lipolelo Thabane.

Les deux personnes ont été visées par des tirs à plusieurs reprises. Lipolelo Thabane est mort sur place, mais Mme Sibolla a survécu à la fusillade et devrait jouer un rôle clé dans le procès intenté par l'État à la première dame.

Pendant des années, l'attentat a été entouré de mystère, mais le mois dernier, la police a révélé qu'elle soupçonnait le Premier ministre et sa femme d'être impliqués.

Le premier ministre a également été interrogé après que la police a relié un appel passé sur la scène du crime à son téléphone portable. Il n'a pas été inculpé.

Lire aussi : Humour. Le lapsus le plus long et le plus intrigant de l’histoire
Lire aussi : Une maire adjoint de Ndikinimeki s'offre en spectacle dans les réseaux sociaux

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Insolite

DANS LA MEME RUBRIQUE : Humour

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 13711
Décès 328
Guéri: 11114
Actif : 2269
Source MINSANTE
Mise à jour 01/07/2020 à 22:28:09

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Convertisseur

Meteo Yaoundé