Cameroun - Justice. La justice suspend les titres fonciers de l’ex directeur général du budget

cameroun24.net Le 25 septembre 20823 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Invité à expliquer par quels procédés deux titres fonciers ont été confectionnés au Mindcaf sur un immense terrain déjà immatriculé à Nkozoa depuis une quarantaine d’années, la défense d’Antoine Felix Samba n’a pas pu apporter des arguments solides et convaincants. Selon le camp adverse, ces titres ont été établis de manière irrégulière.

Antoine Felix Samba, actuel inspecteur général au ministère des Finances (Minfi) est dans le pétrin. Ses titres fonciers sur un terrain évalué à 15 hectares au quartier Nkozoa, dans l’arrondissement de SOA, banlieue de la ville de Yaoundé, ont été suspendus par le Tribunal administratif de Yaoundé. L’instance judiciaire tranche sur un litige foncier qui oppose l’ex directeur général du Budget au ministère des Finances aux héritiers de feu Kam Jacques. Ceux-ci revendiquent l’appartenance du terrain, le tribunal leur a donné gain de cause en août dernier, en gelant les titres d’Antoine Felix Samba. Ce dernier, dont les titres fonciers ont fraîchement été établis au ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires fonciers (Mindcaf), n’a pas pu expliquer aux juges par quels procédés ils avaient été réalisés sur un site déjà immatriculé depuis plus de 40 ans. Le parquet général estime que les moyens invoqués par les ayants-droit au soutien de leur requête sont pertinents et  qu’il  risque de faire face à un préjudice irréparable au cas où leur demande n’était pas satisfaite.  relate Ecomatin

Rappelons que c’est depuis mars 2017 que la famille de feu Kam est dans un bras de fer avec l’ancien Dg du Budget pour le contrôle de la parcelle. Une autre procédure, apprend-on, est prévue afin d’annuler définitivement les titres fonciers  d’Antoine Samba sur le site de Nkozoa élaborés par le Mindcaf.

Très discret M. Samba s’est fait connaitre du grand public en avril 2017 après que des images et des vidéos d’une  luxueuse demeure avaient fait le buzz sur les réseaux sociaux. Les internautes jugeaient scandaleux l’impressionnant éclat de son château pour un fonctionnaire. Plusieurs évoquaient un enrichissement illicite. Par contre, d’autres estimaient que l’origine de sa richesse viendrait de sa casquette d’opérateur économique. Il est chef d’entreprise à la fibre agricole, ce qui lui aurait permis de développer de vastes exploitations à Minta, sa ville d’origine dans le département de la Haute Sanaga, région du Centre.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Justice

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Création de deux zones industrielles dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest pour la relance de l’économie

    Le directeur général de la Mission d’aménagement et de gestion des zones industrielles lance un appel aux opérateurs économiques, pour une meilleure relance de l’activité économique précisément dans les...

  • Bernard Muna : Big Ben forever

    Décédé le 06 octobre dernier, l’ancien bâtonnier a été inhumé samedi dernier rapporte le quotidien privé Le Jour.

  • Les élections législatives et municipales fixées au 9 février 2020 au Cameroun

    Le président Paul Biya a convoqué dimanche 10 novembre le corps électoral, en vue des prochaines élections locales fixées au 9 février 2020. Plus d'un an après la présidentielle, ces scrutins s'annoncent...

  • La SONATREL de Douala en feu

    Situé au Rond-point 4e dans la capitale économique du Cameroun, cette importante infrastructure du Cameroun est allé en fumé ce soir.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé