Cameroun - Centrafrique. Rapatriement volontaire de 410 réfugiés centrafricains vivant au Cameroun

cameroun24.net Le 25 octobre 2019 1763 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le premier convoi de rapatriement volontaire de 410 réfugiés centrafricains désireux de rentrer chez eux est parti du Cameroun le 23 octobre dernier écrit IC.


Le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a officiellement lancé le départ à partir de Gado pour 223 personnes, tandis que l’Inspecteur général aux services du gouverneur de la région de l’Est, Jacques Woulsoum, a accompagné les 187 autres partant du site de Lolo.

« Avec la mise en œuvre progressive du processus de paix engagé en Centrafrique à travers l’Accord de paix de Khartoum signé le 6 février 2019 entre le gouvernement centrafricain et quatorze groupes armés centrafricains, les préfectures de Nana Mambere et de Mambere Kadey offrent aujourd’hui une certaine stabilité qui encourage certaines familles de réfugiés à opter pour la solution durable qu’est le rapatriement volontaire librement consenti », a indiqué le représentant du HCR au Cameroun, Kouassi Lazare Etien.

Pour 2019, le HCR prévoit de faciliter le retour de quelque 4 000 réfugiés, l’objectif étant de dépasser le cap de 25 000 pour 2020. Les retours, en 2019, concernent « uniquement les réfugiés installés dans les sites aménagés de Borgop et Ngam dans la région de l’Adamaoua et de Gado, de Timangolo, Mbile et Lolo dans la région de l’Est » a ajouté Kouassi Lazare Etien.

« Fin 2013, le chef de l’État camerounais avait donné des instructions claires pour ouvrir les frontières et accueillir les réfugiés centrafricains (…) Aujourd’hui nous allons les aider à rentrer quand ils en exprimeront le souhait », a commenté Paul Atanga Nji, insistant sur le caractère volontaire de ces retours.

Les États-Unis, l’un des contributeurs d’aide humanitaire au Cameroun (87 millions de dollars en 2018), se sont félicités de ce processus de retour volontaire.

S.A.

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Centrafrique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une deuxième marche anti-française ce jour à Yaoundé

    Un groupe d'une dizaine de jeunes ont de nouveau marché ce jour devant l'ambassade de France à Yaoundé a constaté cameroun24.

  • La BNCRF débusque un réseau de vins et whiskies de contrebande à Douala

    La Brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes (BNCRF) a mené, mi-février à Douala, une opération coup de poing qui a permis la saisie de cartons de vins de marque « Château Barreyres »...

  • Vers l'audit de la Cicam, très endettée

    C’est l’entreprise Caeac qui a été retenue pour réaliser cette opération qui durera trois mois.

  • Garoua prend le relais des marches anti-française au Cameroun

    Depuis ce matin un groupe de Jeune arpente les rues de la ville brandissant des pancartes anti-macron a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé