Cameroun - Justice. Sommation du directeur général du Labogénie de se présenter devant la justice

cameroun24.net Le 29 octobre 2019 3751 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le procureur de la république a récemment signé un mandat d’amener contre Jean Moufo et l’une de ses collaboratrices dénommée Roseline Simo Djoko.

Le directeur général du Laboratoire national du génie civil (LABOGENIE) est attendu devant la barre. Depuis le 17 octobre, le procureur de la République, Luc Ndi Ndi a lancé un mandat d’amener contre Jean Moufo et une de ses collaboratrices dénommée Roseline Simo Djoko. Le procureur précise que ce mandat doit être exécuté par la gendarmerie par « toutes les voies du droit ».

En effet, le ministère public et Dieudonné Bebe Ndi, directeur général de l’entreprise CDBN-Intercommunautaire reprochent au directeur du Labogénie de ne leur avoir pas communiqué les résultats de l’étude menée sur « L’Aggrebind », un produit favorisant la conception et la réhabilitation des voiries et routes à moindre coût au Cameroun. Cette entreprise a été adjudicataire d’un marché relatif à la production de ce matériau relate Ecomatin.

Malgré la livraison depuis janvier 2019,  l’entreprise adjudicataire attend en vain le feed-back du Labogenie pour savoir si son produit est agréé ou non. Une plainte a alors été déposée contre le DG de l’entreprise publique. En outre, le plaignant a saisi le ministre de la Justice par une correspondance datée du 27 juin 2019. Objet : « Requête aux fins d’intervention de sommer monsieur Jean Moufo, directeur général du Labogenie à produire les résultats tests en laboratoire du produit Aggrebind qui est une solution idoine pour réduire le coût du kilomètre de route de 300 millions de FCFA comparé au coût d’un milliard applicable par le ministère des Travaux publics ».

Le Minjustice a alors réagi, le 14 octobre dernier, en rassurant M. Ndi qu’il a saisi le procureur général près la Cour d’appel du Centre pour « diligences appropriées ». Ce qui a abouti à la sommation de Jean Moufo à se présenter.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Justice

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une deuxième marche anti-française ce jour à Yaoundé

    Un groupe d'une dizaine de jeunes ont de nouveau marché ce jour devant l'ambassade de France à Yaoundé a constaté cameroun24.

  • La BNCRF débusque un réseau de vins et whiskies de contrebande à Douala

    La Brigade nationale des contrôles et de la répression des fraudes (BNCRF) a mené, mi-février à Douala, une opération coup de poing qui a permis la saisie de cartons de vins de marque « Château Barreyres »...

  • Vers l'audit de la Cicam, très endettée

    C’est l’entreprise Caeac qui a été retenue pour réaliser cette opération qui durera trois mois.

  • Garoua prend le relais des marches anti-française au Cameroun

    Depuis ce matin un groupe de Jeune arpente les rues de la ville brandissant des pancartes anti-macron a constaté cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé