Crise Anglophone. Urgent : Echanges de tirs entre l'armée et les séparatistes à Mutenguene

cameroun24.net Le 21 novembre 2019 20753 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon plusieurs témoins un affrontement violent serait en cours entre le Bataillon d'intervention rapide et des sécessionnistes à 'école primaire de Mutengene.




Les séparatistes en nombre sont arrivés dans cette école pour faire respecter leur mot d'ordre de Boycott de l'école. Ils ont commencé à tirer en l'air raconte la même source.

Prit de panique, les enseignants ont commencé à fuir abandonnant les enfants dans les salles de classe.

L'intervention de l'armée a été rapide et certains séparatistes ont prit la fuite; d'autres tentent à ce moment d'affronter l'armée.

 une ville du Cameroun située dans la région du Sud-Ouest et le département du Fako suite à un affrontement entre l'armée et les ambazoniens. << Les enseignants fuient en abandonnent les enfants en classe.

 

N.B: image d'illustration

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Vers l’achat de deux patrouilleurs américains par la marine camerounaise en 2020

    « En 2020, la marine camerounaise prévoit de procéder à l’achat de deux patrouilleurs américains de 110 pieds pour accroître sa capacité à patrouiller dans la zone économique exclusive du Cameroun »....

  • Une amende de 5 millions de FCFA par opération instaurée par camwater contre ses agents validant les branchements des clients inconnus des Impôts

    Les agents de Camwater, l’entreprise publique en charge de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun, s’exposent à une amende individuelle de 5 millions de FCFA par opération de...

  • Trois postes militaires dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun incendiés par Boko Haram

    Dans la nuit du 17 au 18 janvier 2020, des insurgés de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont lancé une nouvelle attaque contre les positions militaires camerounaises dans la région de l’Extrême-Nord.

  • Le domicile de Sam Sévérin ANGO du MRC incendié

    Le drame a eu lieu ce jour a appris cameroun24 de sources concordantes.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé