Affaire Kamto. Urgent : Paul BIYA ordonne l'arrêt des poursuites contre Maurice Kamto et certains de ses co-accusés

cameroun24.net Le 4 octobre 40605 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Président de la République vient d'ordonner l'arrêt des poursuites judiciaires contre certains responsables et militants de partis politiques notamment du MRC. La décision parvenue à notre rédaction.



Les responsables du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) dont le Prof Maurice Kamto pourrait figurer dans cette nouvelle vague de libération qui vise à décrisper la situation socio-politique très tendue au Cameroun depuis la dernière élection présidentielle et la crise anglophone.

gdn_liberation_militants_mrc

 

biya_arret_poursuites_judiciaires_mrc

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Affaire Kamto

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le rachat de la BICEC par BCP contesté en justice en France

    Le Tribunal de commerce de Paris doit statuer, mercredi 13 novembre 2019, suite à la plainte déposée par un collectif d’avocats camerounais, laquelle conteste la cession de 68,5 % des actifs de la Banque...

  • En 2017, le Cameroun perd 314 milliards de FCFA de recettes dans le secteur pétro-gazier

    En 2017, le Trésor public camerounais a été privé d’au moins 314,6 milliards de FCFA de recettes dans le secteur des hydrocarbures. C’est ce qui ressort des rapports réalisés par la Société nationale des...

  • Suspension de 15 entreprises forestières pour exploitation illégale du bois

    C’est la substance d’un communiqué que vient de rendre public le ministre des Forêts et de la faune, qui sanctionne la plupart aussi pour exploitation hors des limites de l’assiette de coupe attribuée.

  • Selon Jeune Afrique, les participants au Grand Dialogue National ont touché jusqu’à 400 000 FCFA de per diem

    Le magazine panafricain a relevé quelques chiffres des assises du Grand dialogue nationale tenue à Yaoundé du 30 septembre au 04 octobre 2019.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé