Cameroun - Transports. Vers la hausse en 2020 du coût du transport des marchandises sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena

cameroun24.net Le 6 novembre 2019 5267 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon le Syndicat national des transporteurs routiers du Cameroun (SNTRC), dès le 1er janvier 2020, les prix du transport des marchandises par voie terrestre passeront du simple au double pratiquement, sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena.


En effet, indique le syndicat, sur le corridor Douala-Bangui (Centrafrique), le coût de transport qui oscille entre 2,2 et 2,7 millions de FCFA sera porté à 3,5 millions de FCFA par camion. Sur le corridor Douala-Ndjamena (Tchad), le montant oscillant entre 2,4 et 2,9 millions de FCFA par camion, va passer à 4 millions de FCFA.

À en croire les transporteurs, cette hausse des prix du transport se justifie par le fait que depuis 2005, les prix des marchandises transportées ont augmenté alors que les transporteurs, eux, n’ont pas ajouté le coût de leurs prestations indique encore IC.

« Il y a dix ans par exemple, le sac de riz coûtait 13 000 francs ; aujourd’hui, le même sac de riz coûte 22 000 francs. Entre temps, les transporteurs ont maintenu les mêmes prix. Ceux que nous allons appliquer dès janvier sont des prix en deçà desquels la profession n’est plus rentable », déclare Raymond Moungang, le président régional du SNTRC pour le Littoral.

S.A.
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Transports

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le PCRN de Cabral Libii remporte la mairie d'Eseka

    Les résultats rendus public donnent ce parti vainqueur devant le parti au pouvoir a appris cameroun24.

  • Un chef sécessionniste menace les fonctionnaires francophones

    Dans un courrier abondamment relayé dans les réseaux sociaux que cameroun24 a pu consulter, le chef séparatiste Samuel SAKO demandent aux fonctionnaires francophones en poste en zone anglophone de quitter cette...

  • Le RDPC accuse l'UNDP de fraudes dans la Vina

    La chute du tout puissant député Ali Bachir est mal digéré ici.

  • Le RDPC et le SDF se partagent les sièges de Wouri Centre

    Cameroun24 a eu accès aux résultats de la commission départementale de supervision de Wouri Centre.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé