Grand dialogue national. Voici pourquoi il faut changer le calendrier de l’année académique et scolaire

cameroun24.net Le 16 octobre 5022 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L’année académique et scolaire en République du Cameroun démarre en septembre et prend fin en juin, avec des périodes d’interruption en décembre-janvier et en mars-avril. La période dite des grandes vacances va de juin/juillet à septembre.

Ce découpage, à notre humble avis, est contre-nature et perturbateur de la paix et de la sérénité au sein des familles, notamment la grande majorité des familles des populations résidant et vivant dans le monde rural écrit le journal Intégration.

Au bas mot trois raisons nous motivent à faire cette observation :

1. Le Cameroun se définit comme un pays agricole, ce qui est évident au regard du poids de la majorité relevant des familles rurales agropastorales dans l’économie nationale. Or, la main d’œuvre de ces nombreux petits producteurs agropastoraux est d’abord familiale. Le calendrier agricole présente des périodes d’intensification des activités de production (labour, semis, entretien, récolte, etc…) en septembre-octobre-novembre-décembre et aussi en mars-avril-mai.

C’est fatalement à ce moment que la main d’œuvre familiale (les enfants) est extirpée des familles pour aller à l’école et il est exigé le paiement des frais de scolarité à des familles qui justement sont démunies à ce moment. La nature elle ne trompe pas, observons le spectacle des établissements de la zone péri-urbaine et/ou rurale : les fréquentions démarrent en fin octobre-novembre pour les familles plus hâtives.

Zéphirin Fosto Kamga,Joseph ONDOUA

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Grand dialogue national

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maurice Kamto explique dans le Journal LE MONDE pourquoi son parti ne va pas aux élections

    Le Président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun a accordée une interview à ce journal français pour expliquer à l'opinion publique nationale et international la non participation de son parti aux...

  • Paul Biya redistribue les cartes au sein de l'armée camerounaise

    Décret portant nomination des Officiers Généraux dans l’administration centrale et les commandements territoriaux au Ministère de la Défense.

  • La grève des avocats reprend à Bamenda

    Alors qu’un projet de loi portant sur la promotion du bilinguisme est en examen au parlement, nous apprenons que les avocats d’expression anglaise ont manifesté un mouvement d’humeur à Bamenda ce 4 décembre...

  • En raison d’une baisse de régime de PHP, les exportations de bananes du Cameroun chutent de 846 tonnes en novembre 2019

    Au cours du mois de novembre 2019, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté 16 291 tonnes de produits vers le marché international. Cette statistique révélée par l’Association bananière...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé