Grand dialogue national. Voici pourquoi il faut changer le calendrier de l’année académique et scolaire

cameroun24.net Le 16 octobre 2019 5280 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L’année académique et scolaire en République du Cameroun démarre en septembre et prend fin en juin, avec des périodes d’interruption en décembre-janvier et en mars-avril. La période dite des grandes vacances va de juin/juillet à septembre.

Ce découpage, à notre humble avis, est contre-nature et perturbateur de la paix et de la sérénité au sein des familles, notamment la grande majorité des familles des populations résidant et vivant dans le monde rural écrit le journal Intégration.

Au bas mot trois raisons nous motivent à faire cette observation :

1. Le Cameroun se définit comme un pays agricole, ce qui est évident au regard du poids de la majorité relevant des familles rurales agropastorales dans l’économie nationale. Or, la main d’œuvre de ces nombreux petits producteurs agropastoraux est d’abord familiale. Le calendrier agricole présente des périodes d’intensification des activités de production (labour, semis, entretien, récolte, etc…) en septembre-octobre-novembre-décembre et aussi en mars-avril-mai.

C’est fatalement à ce moment que la main d’œuvre familiale (les enfants) est extirpée des familles pour aller à l’école et il est exigé le paiement des frais de scolarité à des familles qui justement sont démunies à ce moment. La nature elle ne trompe pas, observons le spectacle des établissements de la zone péri-urbaine et/ou rurale : les fréquentions démarrent en fin octobre-novembre pour les familles plus hâtives.

Zéphirin Fosto Kamga,Joseph ONDOUA

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Grand dialogue national

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Sommation des administrations camerounaises de faire l’évaluation de leurs consommations d’eau et d’électricité

    « Chaque administration doit disposer à la fin de l’année 2020 d’une connaissance précise du niveau de ses consommations [d’eau et de l’électricité] et des dépenses correspondantes ». C’est l’une...

  • Chan 2020 : « il y avait quelques petites choses à corriger » dixit Constant Omari, Vice Président CAF

    Le premier vice-président de la CAF Constant Omari a fait le point sur la dernière visite d’inspection des chantiers de la CAN 2021 qu’il a dirigée récemment au Cameroun.

  • Le président russe Poutine encourage la natalité dans son pays

    Le président Vladimir Poutine a annoncé une série de plans visant à augmenter le nombre d'enfants nés en Russie, en passant d'un taux de natalité moyen de moins de 1,5 par femme à 1,7 dans les quatre ans rapporte...

  • Voici les pays qui possèdent l'arme nucléaire

    Avec les tensions récentes entre les États-Unis et l'Iran, vous pourriez entendre parler d'armes nucléaires relate BBC.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé