A quelle équipe des Lions indomptables peut-on s’attendre pour la Can 2019 ?

Can 2019. A quelle équipe des Lions indomptables peut-on s’attendre pour la Can 2019 ?

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

A deux mois de la compétition, Clarence Seedorf qui devra aller en Egypte pour conserver le trophée gagné au Gabon en 2017, comptera certainement sur les joueurs qu’il a utilisés durant la phase de qualification. Ce qui permettra d’avoir une équipe avait de novices et quelques champions d’Afrique

C’est chez les pharaons d’Egypte que les lions indomptables iront défendre leur titre glané il y a un peu plus de 2 ans au pays de Pierre Emerick Aubameyang. Si personne ne vendait  cher la peau de la Bande à Christian Bassogog avant le début de cette compétition, c’était dans une posture outsider que les lions l’ont démarré compte tenu de nombreuses convocations non honorées par certains joueurs de l’équipe. Hugo Broos  s’était vu contraint de composer avec une équipe recomposée pour la circonstance. Grace à un collectif soudé sans une véritable star mais doté d’un mental d’acier, Benjamin Moukandjo et ses coéquipiers avaient mis en déroute tous les potentiels favoris croisés sur leur chemin afin d’atteindre le sacre final. Cette autre édition qui arrive se fera certainement avec de nouveaux acteurs dont l’ambition sera certainement de rééditer l’exploit de 2017. Puisque l’équipe a  connu quelques petits chamboulements comparativement à celle qui avait ramené le trophée à Yaoundé.

 Staff technique différent

C’est une nouvelle équipe technique qui chapeaute l’équipe  notamment, le sélectionneur national Clarence seedorf et son adjoint Patrick Kluivert tous deux des ex stars de la sélection néerlandaise reconvertis en entraineur de football depuis peu. Il est à noter que ça sera la toute première compétition continentale en qualité d’entraineur sélectionneur  à la tête d’une équipe nationale pour Seedorf car ayant auparavant fait des passages, au demeurant brèves, au Milan AC ou encore au Deportivo La corone. Quant à  kluivert,  il a été adjoint de Louis Van Gaal à la sélection néerlandaise  entre 2012 et 2014. Jean Alain Boumsong, Joël Epalle, Bill Tchato et Salomon Olembe tous anciens footballeurs professionnels font également partie de cette nouvelle équipe.

De nouveaux et des anciens pour conserver le titre ?

Dans les cages, André Onana absent de la dernière expédition doit certainement sa place de titulaire grâce ses performances remarquables depuis plus de deux saison   en club avec l’Ajax d’Amsterdam par ailleurs club avec lequel Seedorf et Kluivert ont été sacrés vainqueur de la ligue des champions en 1995.

Quelques réajustements se sont également opérés au niveau de la défense. Si Adolf Teikeu l’un des artisans de l’épopée gabonaise n’a pas eu les faveurs du duo néerlandais, c’est désormais Yaya Banana sociétaire de Panionios  club grec, qui assure aux côtés des habitués tels que  Michaël Ngadeu, Oyongo Bitolo et Fai Collins. Le grand absent  demeure et reste Nicolas Nkoulou, défenseur du Torino, qui s’est refait une santé dans le Calcio depuis son départ de la ligue 1 française, mais qui malheureusement avait décidé d’observer une pause avec l’équipe nationale juste après la CAN gabonaise. Son expérience pourrait manquer au groupe qui ira à la CAN.

Dans l’entrejeu, l’on peut noter l’arrivée de Pierre Kunde Malong évoluant en Bundesliga précisément à Mayence. Il n’a pas eu trop de mal à trouver ses marques dans cette équipe des Lions Indomptables. Le néo-sociétaire de Fulham Franck Zambo Anguissa, Arnaud Djoum et Christian Bassogog  par ailleurs meilleur joueur de l’édition passée, forment une véritable forteresse au milieu de terrain. Cependant les grands absents sont Sébastien Siani et l’ex-capitaine Benjamin Moukandjo qui n’avaient pas trouvé grâce aux yeux de Seedorf. Et l’ancien joueur de l’AS Monaco a préféré suivre les pas de Nicolas Nkoulou en prenant sa retraite internationale.

Du beau monde en attaque

L’attaque est certainement  le point faible des lions indomptables du Cameroun au regard des derniers statistiques obtenues  lors des matchs de qualification et amicaux. De nombreuses absences pour cause de blessures et d’indisponibilités de certains cadors  peuvent expliquer cet état de chose. Vincent Aboubakar sociétaire du FC Porto, Karl Toko Ekambi Joueur de Villareal et détenteur du prix Marc Vivien Foe obtenu l’an dernier avec son ancien club Angers à la suite d’une saison pleinement accomplie, ont par contre brillé par leurs nombreuses absences aux différentes convocations. Stephan Bahoken est certainement le novice sur qui Clarence seedorf pourrait compter. Non sans oublier des anciens tels que Eric Maxime Choupo Moting et Clinton Njie qui malgré de multiples péripéties en club sont capables d’user de leurs énormes expériences pour débloquer des situations difficiles. Ce fut par exemple le cas lors du dernier match de qualification contre les iles Comores. A côté, on pourra aussi compter sur Olivier Boumal qui a pris part au dernier match du Cameroun. Moumi Ngamaleu et Jean Pierre Nsame, sacrés en club avec les Youngs Boys, pourraient aussi amener la concurrence. Du beau monde dans ce secteur offensif auquel Seedorf devra certainement faire des malheureux.

 En attendant la liste officielle des 23 qui prendront part cette à cette Can égyptienne, on peut déjà se faire une idée de l’équipe du technicien néerlandais, si l’on s’en tient aux récurrences des joueurs convoqués. Surtout qu’il n’est pas un grand fan de grands changements, ou de grandes surprises.
 

F  PEPUNA BIENVENU

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion