Cameroun : 2 ans avant la fin de la concession, la succession de Bolloré-APMT ouverte  sur le terminal à conteneurs du port de Douala.

Cameroun - Transports. Cameroun : 2 ans avant la fin de la concession, la succession de Bolloré-APMT ouverte sur le terminal à conteneurs du port de Douala.

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter |

Cyrus Ngo’o, le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), entreprise publique qui gère la plateforme portuaire la plus importante du Cameroun (en attendant la mise en service du port en eau profonde de Kribi), a lancé, le 12 janvier 2018, un appel public international à manifestation d’intérêt, en vue de la présélection des opérateurs portuaires devant participer à «l’appel à consultation restreinte, pour la rénovation, la modernisation, l’exploitation et la maintenance du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri».


«La gestion, l’exploitation et la maintenance du terminal à conteneurs de Douala-Bonabéri sont assurées, depuis le 1er janvier 2005, par l’entreprise Douala International Terminal. Le volume des conteneurs traités en 2015 est d’environ 380 000 EVP», souligne le document rendu public par le PAD, qui est ainsi sans équivoque sur une information plutôt relative à la création d’un second terminal à conteneurs au port de Douala-Bonabéri rapporte IC.

En clair, cet appel à manifestation d’intérêt consacre l’ouverture de la succession du consortium Bolloré-APMT, actionnaire majoritaire de Douala International Terminal (DIT), l’entreprise contrôlée à 10% par le PAD lui-même, et qui gère, depuis 2005, la concession du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri.

La particularité de cet appel à manifestation d’intérêt réside cependant dans le fait qu’il intervient à 2 ans de la fin de la concession (décembre 2019) attribuée au couple Bolloré-APMT, sur le terminal à conteneurs du port de Douala.

«Avant la fin de la concession, il y a déjà certaines choses qu’il faut corriger», confie laconiquement une source interne au PAD, pour justifier cette accélération dans l’ouverture du processus de sélection d’un opérateur du terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri.

Brice R. Mbodiam

Société