Can 2021. Charles Ndongo a-t-il tout dit sur la non retransmission du Match Rwanda-Cameroun ?

cameroun24.net Le 21 novembre 4642 Sport Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le directeur de la Cameroon Radio and Television (CRTV) a menacé par un communiqué de presse, de traduire les responsables de l’Union Africaine des Radiodiffusion (UAR) qui répond que le directeur de la Crtv est seul responsable de ses propos lit-on dans les colonnes du quotidien Mutations.

La rencontre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 qui a opposé l’équipe nationale du Rwanda à celle du Cameroun à Kigali le dimanche 17 novembre 2019 n’a pas été diffusée sur les ondes de la chaine nationale camerounaise. Ce qui a soulevé une vague de colère des Camerounais partout dans le pays. Avant même la fin de la journée du 17 novembre 2019 et jour de ce match (remporté 1-0 par le Cameroun), la toile est envahie par un communiqué du directeur général de la CRTV où on peut lire : « la CRTV n’a pas pu retransmettre la rencontre de football qualificative pour la Can 2021 opposant la sélection du Cameroun à la sélection du Rwanda ce dimanche 17 novembre 2019 en raison d’un refus des responsables de l’UAR et de la CAF de fournir, à la CRTV, les paramètres satellitaires nécessaires à cette diffusion. Cette décision unilatérale des autorités de ces deux instances en charge de la gestion des droits des compétitions de la Confédération africaine de Football intervient alors que la CRTV, à travers l’Etat du Cameroun, s’est acquitté de la somme de Un million neuf cent soixante mille euros (1960000), soit un peu plus d’un milliard deux cent quatre-vingts cinq millions de Fcfa ».

Joint au téléphone, le directeur général de l’UAR nous a envoyé un voice par whatsapp dans lequel il déclare : « C’est un tissu de mensonge de Monsieur Ndongo Charles. Ils n’ont pas diffusé ce match-là parce qu’ils n’ont pas payé leur dette. Il y a vraiment rien de secret làdessus. Mais, qui le connait doit on connaitre ses méthodes. Il veut salir les autres et paraître pour être l’ange. D’abord, la Crtv et le gouvernement n’ont jamais payé les qualifiers (qualifications, ndlr). Je ne sais pas à qui ils ont payé et à quel montant. Ils n’ont jamais payé la Can à 1 million neuf cent soixante mille comme il le dit. Je ne sais pas à qui ils ont payé et comment. En tout cas, nous avons des éléments, des factures et des contrats, aucun contrat ne le dit. Par contre, il a pris les images à l’UAR il y a quatre ans et jusqu’ aujourd’hui, il n’a jamais payé le moindre franc. Il a pris les qualifiers en 2017 à la Caf et il n’arrête pas de donner des faux rendezvous et quand on l’appelle, il ne prend pas le téléphone. On avait une réunion à Libreville pour parler de tout cela et il a refusé d’envoyer ses représentants. Donc c’est quelqu’un qui est comme ça, qui ne tient à aucun engagement et il veut entraîner avec lui tout le monde dans cette pratique là ce que nous refusons. Il doit respecter les engagements pris ».

Notre rédaction a bien voulu en savoir plus sur l’élément nouveau dont parlait Monsieur Grégoire Ndjacka, le directeur général de l’UAR en fin de son voice, sur la réunion de Libreville. Mactar Silla, le Président Directeur Général de MS Consulting groupe Label radio Tv, et seul membre du privé parmi les 10 du comité exécutif est celui en charge de la réception des autres à la réunion du Gabon. Sa réaction est celle-ci
: « Je viens de prendre connaissance de ce communiqué et d’être informé d’une telle situation. Je ne suis qu’un des 10 membres du Comité Exécutif de l’UAR représentant les membres privés récemment admis depuis l’AG de Kigali en 2018. J’ai eu le plaisir d’accueillir la session extraordinaire dudit comité le 13 novembre dernier à Libreville. A aucun moment il n’a été question de blackout ou quelconque mesure à l’encontre de la CRTV qui, du reste, y était attendue en tant que membre. Si la thèse du blackout se confirme, elle ne saurait être du fait de l’UAR qui justement avait à son ordre du jour l’optimisation et la protection des droits de ses membres au bénéfice des publics africains. J’informe la Présidente et le DG de l’UAR en les assurant ainsi qu’à la CRTV ma disposition personnelle à m’impliquer pour une solution diligente, satisfaisante et durable étendue à tous les membres, notamment ceux en règle parfaite avec leurs obligations ».

Décliner l’offre
Un communiqué de presse signé le 18 novembre 2019 par la présidente du conseil exécutif de l’UAR et portant la mention : la vérité des faits et chiffres vient expliquer les détails de l’affaire. La présidente du conseil, Keitirele Mathapi écrit en précisant un certain nombre de points : « 1 La CRTV n’a jamais acquis les droits de retransmission des qualifications 2021 dont le match Rwanda – Cameroun. L’offre envoyée à la CRTV le 10 octobre 2019 n’a toujours pas reçu la réponse du directeur général de la CRTV.
2 – Le gouvernement camerounais n’a jamais payé à la CAF ou à l’UAR la somme de 1.960.000 euros comme le prétend le communiqué du DG de la CRTV. Par contre, le gouvernement camerounais a payé pour l’acquisition des droits de retransmission de la CAN Egypte 2019 et autres compétitions CAF en dehors des qualifications, la somme d’un million cinq cent mille euros »…

La responsable Botswanaise, présidente du conseil exécutif de l’UAR a aussi tenu à préciser qu’une proposition d’achat des qualifications avait été faite à la direction générale de la CRTV au moment de l’acquisition des droits de retransmission de la CAN Egypt 2019. Selon la DG de l’UAR, la direction générale de la CRTV avait décliné l’offre. Entre autres détails sur les chiffres de la discorde, l’UAR par la voix du communiqué de Keitirele Mathapi indique « le refus de la CRTV d’honorer ses engagements depuis bientôt quatre ans au titre de l’acquisition des droits des Others FIFA Events 2016 pour un montant de
160.000 dollars US à verser à l’UAR et d’une somme depuis deux ans de cent quatre-vingtsix mille et vingt-six (186.026) euros à verser à la CAF ». Le communiqué précise aussi qu’à ce jour (18 novembre 2019, ndlr), malgré les multiples relances et promesses, aucun début d’exécution des engagements pris n’a été enregistré. L’UAR demande au directeur général de la CRTV de rendre publique toutes les preuves qui mettraient en mal leurs déclarations.

Depuis quelques jours, les Camerounais sont baladés ici et là par certains acteurs sur les plateaux de télévision et autres réseaux sociaux, par des analystes de tous bords qui veulent soutenir les responsables de notre chaîne nationale. Il est à préciser que Grégoire Ndjaka, le DG de l’UAR est un Camerounais, et a passé plus d’une décennie à la CRTV comme employé avant son poste à l’UAR. Madame Keitirele Mathapi a d’ailleurs tenu à rappeler qu’il « occupe aujourd’hui avec une réussite exceptionnelle le poste de directeur général. Le bilan bien élogieux de Monsieur Grégoire Ndjaka lui a valu sa réélection inédite un an avant la fin de son mandat ». En attendant les preuves du paiement par la CRTV des différentes factures énumérées par l’UAR, les Camerounais qui ont été privés des images de leur équipe fanion tant suivie se posent les questions sur la suite. Dans moins de trois mois, les Lions Indomptables seront encore sur la scène.

David Eyenguè, de retour de Kigali

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Can 2021

DANS LA MEME RUBRIQUE : Sport

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Record d’engagement dans les éliminatoires de la CAN féminine 2020

    Toujours dans l’attente d’un pays hôte pour la CAN féminine 2020, la CAF enregistre un record d’engagement dans les éliminatoires de la compétition.

  • Le camerounais André Onana parmi les finalistes du Ballon d’or africain

    La CAF a rendu publique la liste des 10 finalistes en lice pour le prestigieux titre de meilleur joueur africain de l’année.

  • Clément Arroga publie sa 2e liste des Lions A’

    Le sélectionneur des Lions Indomptables A’ a publié une liste de 35 joueurs qui prendront part au stage qui débutera le 9 décembre pour s’achever le 23 décembre.

  • Union de Douala continu sa descente aux enfers en Elite One

    En perdant à Bamenda face à PWD, l’Union de Douala a souscrit, pour la première fois, à une place dans la zone de relégation.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé