Crise Anglophone. Camair-CO confirme l'attaque d'un de ses avions à Bamenda

cameroun24.net Le 1 décembre 2019 5484 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
L'intégralité du communiqué parvenu à notre réaction.



 INCIDENT SURVENU LE VOL QC202 EN PROVENANCE DE DOUALA POUR BAMENDA

Cameroon Airlines Corporation informe le public que le dimanche 1er décembre 2019 vers 10h40 minutes, son aéronef immatriculé TJ-QDB de type MA60, a essuyé des tirs d’arme à feu au moment de son approche pour l'atterrissage à l’aéroport de Bamenda à Bafut.

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée et grâce à la bravoure du Commandant de bord, l’appareil a pu atterrir sans heurt en dépit de l'impact observé sur son fuselage.

Suite à cet incident, l’aéronef a été immobilisé à l’effet de procéder, de concert avec les autorités techniques compétentes, à l’évaluation de l’impact.

En conséquence de cette situation, le programme des vols de la Camair-Co a été réaménagé afin de limiter les perturbations qui pourraient en résulter.

La Compagnie aérienne nationale saisit cette opportunité pour rassurer son aimable clientèle de la poursuite de son exploitation et la remercier pour sa confiance.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Des jeunes se mobilisent à Douala contre les propos de Macron

    Quelques jeunes camerounais ont été aperçu ce matin devant le consulat de France à Douala pour s'indigner contre les propos du président Macron à l'endroit du chef de l'Etat camerounais a appris cameroun24.

  • Une cinquantaine de jeunes manifeste à Yaoundé contre la France

    Depuis ce matin, ce petit groupe de jeunes aperçu devant l'ambassade de France à Yaoundé dit manifester contre les propos du président français à l'endroit du président camerounais a constaté cameroun24.

  • Human Right Watch affirme que l'armée camerounaise a massacrée à Ngarbuh en zone anglophone

    Cette accusation grave a été faite dimanche soir sur le plateau du journal de nos confrères de TV5 Monde par une membre de cette organisation qui siège aux Nations Unis.

  • La Guerre de succession est ouverte au Cameroun

    A Lire dans Jeune Afrique cette semaine

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé