Crise Anglophone. Condamnation à perpétuité de séparatistes camerounais

cameroun24.net Le 21 aout 2019 1920 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Un dirigeant du mouvement séparatiste camerounais, Sisiku Ayuk Tabe, et neuf de ses partisans ont été condamnés à perpétuité par un tribunal militaire de la capitale, Yaoundé.



Ils ont été reconnus coupables de rébellion, entre autres accusations.

Leurs avocats ont accusé le juge de partialité et se sont retirés de toutes les procédures judiciaires.

Les séparatistes anglophones font valoir qu'ils sont marginalisés par la bureaucratie et le système scolaire dans le pays majoritairement francophone.

Les accusés avaient été arrêtés au Nigeria en janvier 2018 et expulsés vers le Cameroun.

La session du tribunal qui a commencé le lundi, s'est poursuivie jusqu'à 05 : 30 (04 : 30 GMT) heure locale mardi matin, rapporte Leocadio Bongben de la BBC.

A ce moment-là, les avocats de la défense s'étaient déjà retirés de la procédure mais ont continué à rester dans la salle d'audience en tant que spectateurs.

L'avocat de la défense Joseph Fru a déclaré qu'il y avait eu des irrégularités dans la procédure mais le tribunal militaire a rejeté ses arguments.

La longue liste d'accusations comprenait les actes de rébellion, complicité de terrorisme, financement du terrorisme, révolte, insurrection, hostilité contre l'État, propagation de fausses nouvelles...

Le tribunal a également condamné les dix hommes à payer une amende de 250 milliards de francs CFA au gouvernement pour les dommages civils et 12 milliards de francs CFA pour les frais judiciaires.

Parmi les 10 personnes condamnées figurait Sisiku Ayuk Tabe, le chef du Conseil de gouvernement d'Ambazonie - le nom que les séparatistes ont donné aux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Les anglophones du Cameroun se disent marginalisés depuis des décennies par le gouvernement central et la majorité francophone.

La crise actuelle a commencé en 2016 lorsque les avocats et les enseignants ont déclenché une grève pour l'utilisation du français dans les tribunaux et les écoles.

En octobre 2017, les militants ont déclaré l'autonomie des deux régions anglophones - une décision rejetée par le président camerounais Paul Biya.

Certains ont pris les armes en 2017 et la crise a forcé plus de 500 000 personnes à quitter leur foyer.

Pourquoi le Cameroun a-t-il des anglophones et des francophones ?

    Le 1er janvier 1960, la colonie française du Cameroun accède à l'indépendance et devient le Cameroun.

    Le 1er octobre 1960, le Nigeria a obtenu son indépendance du Royaume-Uni.

    Le Royaume-Uni contrôlait également l'ancienne colonie allemande du Cameroun.

    A l'indépendance, ses citoyens ont eu le choix entre le Nigeria ou le Cameroun.

    Les Camerounais du Sud ont choisi de s'unir au Cameroun, tandis que les Camerounais du Nord ont rejoint le Nigeria.

Lire aussi : Bébé éventré en zone anglophone : Maurice Kamto demande une enquête
Lire aussi : Début de la reconstruction du NOSO sans accord de paix
Lire aussi : Le jeune maire de Manfé abattu par les séparatistes

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Crise Anglophone

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maurice KAMTO parle aujourd'hui à 20h00

    L'annonce a été faite ce jour par son porte parole qui annonce une importante communication du Leader du MRC au peuple camerounais dans un communiqué reçu par cameroun24.

  • L'ambassade des Etats-unis au Cameroun dément la rumeur sur le boycott de l'ambassadeur

    De fausses informations sur les réseaux sociaux faisant état de ce que l'ambassadeur des Etats-Unis est devenu persona non gratta à Etoudi ont circulé toute la journée d'hier dans les réseaux sociaux a constaté...

  • La gendarmerie camerounaise annonce le décès du colonel YEBO JEAN PAUL

    Dans un communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24, la gendarmerie camerounaise annonce le décès du patron du camp YEYAP à Yaoundé.

  • Un immeuble s’effondre à Douala

    Plus de cinq blessés sortis des décombres a appris cameroun24.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé