Afrique. Condamnation par six pays du changement de nom du franc CFA en ECO

cameroun24.net Le 17 janvier 2097 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Cinq pays anglophones d'Afrique de l'Ouest et la Guinée ont critiqué le changement de nom de la monnaie régionale, qui passe du franc CFA à l'ECO relate BBC.


L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), composée de huit anciennes colonies françaises et de la Guinée-Bissau, ancienne colonie portugaise, a déclaré en décembre qu'elle allait rebaptiser le franc CFA.

Le Nigeria, la Guinée, la Sierra Leone, le Ghana, le Liberia et la Gambie ont critiqué ce changement à la fin de la réunion de la Zone monétaire d'Afrique de l'Ouest (ZMAO) jeudi.

Ils ont déclaré avoir "pris note avec inquiétude" de l'annonce faite le 21 décembre "de renommer unilatéralement" le franc CFA en ECO d'ici 2020, rapporte l'agence de presse AFP.

Ils ont demandé la tenue d'un sommet extraordinaire des dirigeants de la CEDEAO - le groupe régional ouest-africain composé de 15 nations - pour discuter de la question, rapporte Bloomberg news.

Le changement de nom du franc CFA n'est pas "en accord avec les décisions de l'autorité des chefs d'Etat et de gouvernement de la CEDEAO pour l'adoption de l'éco comme nom d'une monnaie unique indépendante", selon Bloomberg news.

L'année dernière, la CEDEAO, qui comprend l'énorme économie du Nigeria, s'est également fixé pour objectif de créer une monnaie unique, et a également voulu l'appeler l'éco, rapporte l'AFP.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Afrique

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La version du gouvernement sur le meurtre d'un jeune par un militaire

    Pour le ministre camerounais en charge de la défense, le militaire qui a tiré n'a pas respecté les règles d'engagement.

  • Alerte : Executions extrajudiciaires !

    Un jeune homme abattu dans l’enceinte d’un hôpital par l’armée.

  • Cabral Libii dément avoir vendu ses suffrages au RDPC

    Le président du PCNR à travers sa porte parole, parle du chasse aux sorcières dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

  • Massacre de Ngarbuh : la version du gouvernement

    Le ministre la communication Réné Emmanuel SADI s'est exprimé devant la presse cet après midi. Cameroun24 vous livre l'intégralité de sa déclaration.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé