Cameroun - Corruption. En 2018, L’Agence nationale d’investigation financière a reçu 670 déclarations de soupçons de blanchiment de capitaux au Cameroun

cameroun24.net Le 1 mars 1590 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les parties impliquées dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme au Cameroun se montrent de plus en plus offensives. C’est du moins ce qui ressort de l’évaluation du dispositif national de lutte contre ces phénomènes, lancée le 25 février 2019, dans la capitale économique camerounaise.


En effet, alors que ces parties prenantes n’avaient transmis que 83 déclarations de soupçons à l’Agence nationale d’investigation financière (Anif) au cours de l’année 2008, le nombre de déclarations de soupçons reçues par l’Anif a atteint 670 en 2018, apprend-on officiellement.

En effet, selon les textes organisant son fonctionnement, l’Anif bénéficie de la collaboration des banques, établissements de microfinance, compagnies d’assurance et autres institutions assujetties. Au plan réglementaire, ces structures sont tenues de transmettre à la cellule de renseignement financier de l’Etat, des déclarations de soupçons en cas de transactions effectuées par leurs clients et portant sur des montants bien déterminés. Toute chose qui permet à l’Anif d’entrer en scène pour des investigations.

Le blanchiment des capitaux s’effectuant de plus en plus grâce à des investissements dans des secteurs tels que l’immobilier, apprend-on, l’Anif a également intégré les quincailleries dans la liste des structures et autres institutions assujetties à l’obligation de lui transmettre des déclarations de soupçons.

BRM

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Corruption

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Cameroun : Le 6 Novembre 1982

    De part le monde, certains hommes d’Etat naissent, pourvus d’une onction. Celle-ci les emmène à traverser leur époque en accomplissant des actions d’éclat. Ces actions peuvent être des actes glorieux ou...

  • Lettre ouverte à monsieur le professeur Maurice Kamto, Président du MRC et à monsieur Cabral Libii Lii Ngue, Président national du PCRN

    Messieurs les présidents et Chers compatriotes Vous êtes devenus incontestablement les plus grands leaders de l'histoire politique du Cameroun depuis l'avènement du multipartisme moderne.

  • Suppression des frais de roaming dès janvier 2020 en Afrique centrale

    D’un coût moyen de 689 Fcfa jusque-là, les appels sortants en itinérance ne seront plus facturés dans les six pays de la Cemac.

  • Les deux fonds d’investissement annoncés par la Sni toujours attendus !

    Annoncés depuis janvier 2017, ces instruments censés faire de cette société une véritable holding tardent à voir le jour.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé