Cameroun - Mines. En 2018, le chiffre d’affaires cumulé des producteurs de ciment culmine à 191,9 milliards FCFA

cameroun24.net Le 11 avril 1984 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Les quatre producteurs de ciment, qui se battent depuis l’année 2015 sur le marché camerounais, ont réalisé un chiffre d’affaires global de 191,9 milliards de francs CFA au cours de l’année 2018, selon une compilation des chiffres révélés par le panafricain Jeune Afrique, puis confirmés par des sources internes à l’administration fiscale camerounaise.



Dangote Cement Cameroun, la filiale locale du groupe nigérian éponyme, a continué à dominer le marché, avec un chiffre d’affaires de 86,4 milliards de francs CFA en 2018, pour des ventes ayant officiellement culminé à 1,2 million de tonnes, comme ce fut déjà le cas au cours de l’année 2017 indique encore IC.

Cimencam, filiale locale de LafargeHolcim, numéro 2 du marché, qui s’est vu chiper le leadership en 2017, s’en tire avec un chiffre d’affaires de 70,7 milliards de francs CFA en 2018, apprend-on.

Cette performance devrait progresser au cours de l’année 2019 courante, l’entreprise s’étant lancée dans une opération de reconquête de son leadership perdu. Pour ce faire, Cimencam a inauguré, le 2 avril 2019, une nouvelle unité de production de 500 000 tonnes à Nomayos, dans la banlieue de la capitale camerounaise.

Selon Benoît Galichet, le directeur général de Cimencam, l’usine de Nomayos permet à ce producteur de ciment de se « rapprocher de la clientèle des marchés prometteurs » des régions du Centre, du Sud et de l’Est, puis de tirer davantage profit des opportunités qu’offrent les pays voisins tels que la République centrafricaine.

Avec un chiffre d’affaires de 28,5 milliards de francs CFA, réalisé au cours de l’année 2018, Cimaf Cameroun, entreprise contrôlée par le groupe marocain Addoha, est le 3ème acteur du marché camerounais du ciment, devant Medcem Cameroun, filiale du Turc Eren Holding, dont les états financiers affichent un chiffre d’affaires de 6,3 milliards de francs CFA en 2018.

Brice R. Mbodiam

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Mines

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La production de gaz domestique destinée au marché camerounais doublée par la SNH

    Selon la Société nationale des hydrocarbures (SNH), la production nationale de gaz au Cameroun, portée par les exportations de Gaz naturel liquéfié (GNL), s’élève à plus d’un 1, 8 milliards de m3 au 31...

  • L'électricien Eneo accuse l’État camerounais de l’enfoncer dans la crise

    La dette publique à l’égard d’Eneo avoisinerait 160 milliards de francs CFA (244 millions d’euros) relate le panafricain Jeune Afrique dans un article réservé aux abonnés.

  • Les entreprises ont perdu 800 milliards de FCFA au bout de trois ans à cause de la crise anglophone

    Le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) vient d’actualiser ses données sur la crise sociopolitique qui sévit dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis octobre 2016.

  • Voici les partis politiques dont les listes ont été rejetées pour les municipales

    Plusieurs partis politiques ont vu leurs listes rejetées pour les législatives et municipales 2020.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé