Cameroun - Agriculture. En mi-octobre, le kilogramme du cacao est monté à 1200 FCFA

cameroun24.net Le 21 octobre 1072 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ministère du Commerce, producteurs, coopératives locales et sociétés spécialisées dans la commercialisation des fèves de cacao sont tombés d’accord sur ce prix vendredi 18 octobre 2019 à Mbangassina, un des plus grands bassins de production du cacao au Cameroun.

Selon le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le cacao camerounais ne cesse d’attirer les industriels grâce à la qualité de ses fèves. Et pour cause, les planteurs sont mieux imprégnés, non seulement des techniques de culture moderne mais aussi, ils ont la maîtrise de la fermentation et du séchage. Autant de raisons qui justifient la hausse du prix du kilogramme de cacao relate Ecomatin.

Vendredi dernier, à Biakoa dans l’arrondissement de Mbangassina (région du centre), Luc Malgoire Mbarga Atangana et les différents acteurs de la chaine de production et de commercialisation du cacao se sont accordés pour faire passer de 1 125 FCFA à 1 200 FCFA, le prix du kilogramme de cacao tout au long de la saison cacaoyère 2019-2020, lancée officiellement le 13 août dans la localité de Sangmélima. Soit une hausse de 75 FCFA par rapport au prix pratiqué jusque-là.  « A 1 200 F/Kg, ce n’est pas mal payé. Il y a de la place sur le marché international du cacao pour des produits de qualité. On assiste depuis quelques mois à une reprise des broyages en Asie, en Europe et en Amérique qui avaient pratiquement banni l’origine Cameroun. Ce qui signifie que les jeunes doivent se mettre dans la culture du cacao. Il y a aussi un marché intérieur dynamique. Notre capacité installée en matière de transformation locale couvrira en moyenne 40% de notre production », a indiqué le Mincommerce.

Avec ce prix, le Cameroun se targue d’avoir le cacao le mieux vendu en Afrique, devant la Côte d’Ivoire, le Ghana, les deux plus grands producteurs qui ont respectivement un prix stabilisé de 825 FCFA/Kg et 925 FCFA/Kg.  Pour mieux écouler, le Cameroun mise sur le partenariat avec la Confédération des chocolatiers et confiseurs de France avec qui il a un prix garanti de l’ordre de 1 650 FCFA/Kg.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Agriculture

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le chef sécessionniste Field Marshall donné pour mort revient défier le régime de Yaoundé

    Dix mois après l'annonce de sa mort, le mystérieux combattant sécessionniste vient de faire son grand retour en s’autoproclamant chef traditionnel d'Essoh-Attah, dans le Sud-Ouest du Cameroun relate le panafricain...

  • Le rachat de la BICEC par BCP contesté en justice en France

    Le Tribunal de commerce de Paris doit statuer, mercredi 13 novembre 2019, suite à la plainte déposée par un collectif d’avocats camerounais, laquelle conteste la cession de 68,5 % des actifs de la Banque...

  • En 2017, le Cameroun perd 314 milliards de FCFA de recettes dans le secteur pétro-gazier

    En 2017, le Trésor public camerounais a été privé d’au moins 314,6 milliards de FCFA de recettes dans le secteur des hydrocarbures. C’est ce qui ressort des rapports réalisés par la Société nationale des...

  • Suspension de 15 entreprises forestières pour exploitation illégale du bois

    C’est la substance d’un communiqué que vient de rendre public le ministre des Forêts et de la faune, qui sanctionne la plupart aussi pour exploitation hors des limites de l’assiette de coupe attribuée.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé