Cameroun - Transports. Grève des conducteurs de moto-taxi à Yaoundé

cameroun24.net Le 13 novembre 5510 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Ils ont érigé des barricades sur les routes pour protester contre l’arrêté préfectoral leur interdisant l’accès au centre-ville de la capitale.



Des conducteurs de moto-taxi ont érigé des barricades sur certains axes routiers de Yaoundé,  la capitale camerounaise, depuis ce mardi 12 novembre 2019. Ils entendent par là protester contre la mesure restreignant leur circulation dans la ville, notamment au centre-ville.

Vendredi dernier, le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, les a sommés de se conformer à la réglementation en la matière. Ils avaient jusqu’à ce lundi pour se mettre en règle, avant la phase répressive annoncée dès ce mardi. Cette mesure vise à mettre un terme au désordre urbain causé par les mototaxis, les conducteurs s’illustrant notamment par leur incivisme sur les routes indique encore AT.  

Selon l’autorité administrative, il est surtout question «d’assainir l’image de la ville» à la veille de la tenue du sommet des chefs d’Etat de la CEMAC, du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) et de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays organise respectivement en 2020 et 2021.

Patricia Eock

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Transports

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Pour aménager le Lac municipal de Yaoundé, le Cameroun va emprunter de 12,6 milliards de FCFA

    Paul Biya a signé deux décrets le 4 novembre, pour instruire le ministre de l’Economie de contracter deux crédits auprès de la Deutsche Bank d’Espagne.

  • La Charte africaine sur la décentralisation ratifiée par le Cameroun

    Le chef de l’État camerounais a entériné, le 31 octobre 2019 par voie de décret, la Charte africaine des valeurs et des principes de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local.

  • Les sites de Loumgouo et Latsit accueillent 181 familles après le drame de Gouatchie

    Les autorités locales ont entamé lundi 4 novembre l’installation de plus de 100 familles sur un espace de 17 hectares relate Ecomatin.

  • Maurice Kamto explique dans Jeune Afrique pourquoi son parti ne va pas aux élections

    L'intégralité de l'interview que le président du MRC a accordé au panafricain Jeune Afrique.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé