Nécrologie. KOBE BRYANT : Etole et symbole

cameroun24.net Le 27 janvier 11787 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Lorsqu’on marche sous les étoiles, on ne craint pas la nuit.



Lorsqu’on porte une étole sur ses épaules, on ne sent pas le poids des challenges qu’on affronte.

Lorsque chante l’aube des jours sans, on fait avec, avec entrain…

Les hommes trouvent leurs chemins en regardant les étoiles.
Les destins creusent leurs sillons en étant à l’école des étoiles.

On n’a pas besoin de rencontrer les étoiles, pour profiter de leur lumière.

On n’a pas besoin de toucher le ciel pour voir les étoiles.

On n’a pas besoin, pour briller, d’être né sous la bonne étoile.

KOBE BRYANT, au-delà du sport, du basket-ball, tu m’as appris et a appris aux femmes et hommes de ta génération dans les années 2000, à suivre les étoiles.

L’arrogance du talent. Spectaculaire sur les parquets !

Le culte du succès, absolu.

L’ingéniosité explosive.

De l’amplitude dans le jeu, de l’attitude dans les tirs à trois points, de l’altitude vers le panier.
A te regarder faire, parfaire sur les parquets, in avait l’énergie de voler vers l’impossible.
Parce que tu étais, au cours des matchs, un faiseur d’impossible.

Une étoile ne s’éteint pas, c’est juste une étole qui passe d’épaules. Dans le monde, d’épaules en épaules, cette étole d’excellence, d’explosivité créatrice passera, pour que les étoiles continuent toujours de briller.

Sous le saule pleureur, avec Solaar, je pleure. Pas longtemps.

Parce que lorsqu’on marche sous les étoiles, on ne craint pas la nuit.

François Bimogo

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Nécrologie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Culture

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Massacre de Ngarbuh : Le SDF mène sa propre enquête

    C'est ce que annonce le SDF dans un communiqué parvenu à cameroun24 signé du vice président de cette formation politique.

  • Non au Massacre des Camerounais.es !

    C’est indiscutable. Entre deux et trois douzaines de personnes ont été massacrées dans le village de Ngarbuh, département de Donga-Mantung dans la région du Nord-Ouest.

  • Eric Djemba Djemba revient sur le décès de Marc-Vivien Foé 17 ans après

    Marc-Vivien Foé quittait le monde des vivants le 26 juin 2003 sur un terrain de football. Lors des demi-finales de la Coupe des Confédérations opposant le Cameroun à la Colombie, l’ancien joueur de Manchester City...

  • Le verdict du litige qui oppose la FECAFOOT à Hugo Broos est connu

    L’ancien sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun Hugo Broos ne percevra que ses arriérés de salaires et non une compensation liée à la rupture de son contrat.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé