Cameroun - Santé. Le calendrier vaccinal élargi jusqu’à 23 mois au Cameroun

cameroun24.net Le 20 janvier 5467 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
La vaccination de routine passe de 9 à 23 mois, avec l’introduction de la deuxième dose du vaccin combiné rougeole-rubéole pour les enfants de 15 mois.


Le calendrier vaccinal de l’enfant ira désormais de 0 à 23 mois au Cameroun. Cet élargissement fait suite à l’introduction de la deuxième dose du vaccin combiné rougeole-rubéole pour les enfants de 15 mois dans le Programme élargi de vaccination (PEV).

La campagne d’introduction de cette deuxième dose a démarré le 15 janvier dernier dans tout le pays et va se poursuivre jusqu’en juin 2020. Objectif : faire vacciner  à la deuxième dose, tous les enfants qui auront l’âge de 15 mois sur cette période indique encore AT.

Dès juillet, tous les enfants de 0 à 23 ans recevront les deux doses du vaccin et les autres vaccins de routine. La première dose sera administrée à 9 mois, suivie de la deuxième à 15 mois, précise le PEV dont le rôle est de protéger tous les enfants et leurs mères de certaines maladies évitables par la vaccination.

Aussi, les parents sont-ils invités à se rendre dans les formations sanitaires pour faire immuniser leurs enfants selon le nouveau calendrier vaccinal. «L’introduction de la deuxième dose de vaccin contre la rougeole et la rubéole offre une occasion majeure pour renforcer l’immunité des enfants», indique le PEV.

C’est également une opportunité de «booster les stratégies d’amélioration des couvertures vaccinales». Raison pour laquelle le programme recommande aux parents de vacciner les enfants avec les deux doses du vaccin rougeole-rubéole. La vaccination étant le seul moyen de protéger les enfants contre ces deux maladies virales.

Pour y arriver, le programme compte sur le concours des médias pour notamment «motiver» les parents. D’où le briefing organisé à l’attention des professionnels des médias le 14 janvier dernier à Yaoundé.

Cette introduction intervient au lendemain d’une campagne de vaccination organisée du 4 au 8 décembre dernier en riposte à l’épidémie de rougeole dans le pays.  Laquelle a fait 14 décès.

Patricia Eock

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Santé

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Maurice Kamto libéré grâce à la pression de Macron

    C'est ce que l'on apprend ce matin du Président Français qui s'adressait à un activiste camerounais.

  • Boko Haram tue encore un militaire camerounais

    Le militaire voyageait à bord d'un véhicule civil apprend-t-on de notre confrère de l'Oeuil du Sahel.

  • L'ancien TPG Emmanuel Mbia Enguene écope de 15 ans de prison

    Il est reproché à l’ancien Trésoriers payeurs général d’avoir payé près de 7 milliards de FCFA à des magistrats civils et militaires sur la base de faux documents entre 2010 et 2013.

  • Pour les Camerounais confinés à Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus, le Cameroun débloque 50 millions de FCFA

    L’État du Cameroun vient au secours de ses ressortissants confinés à Wuhan, capitale de la province de Hubei en Chine, épicentre de l’épidémie de coronavirus depuis fin 2019.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé