Cameroun - Finance. Le ministre des finances demande aux entités publiques de clôturer sans délai leurs comptes domiciliés dans les banques commerciales

cameroun24.net Le 13 décembre 2019 2440 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze (photo), a adressé, le 3 octobre dernier, un courrier aux différents responsables en charge des organismes et projets publics au Cameroun. Objet : « Centralisation des ressources publiques dans le compte unique du Trésor (CUT) ».


Dans sa lettre, le Minfi constate que, « à date, les démembrements de l’État disposent toujours de nombreuses ressources dans les banques commerciales, qui échappent au circuit de collecte unique ». Toujours selon lui, une telle situation concourt à la dégradation du niveau de liquidité du trésor public et des correspondants, entraînant une raréfaction de la liquidité dans les circuits réguliers, à l’origine des tensions récurrentes de trésorerie et du non-respect des délais de paiement écrit IC.

« Toutes les entités publiques éligibles au compte unique du Trésor sont appelées à clôturer sans délai leurs comptes domiciliés dans les banques commerciales, et reverser les soldes au CUT ouvert à la Beac », conclut le Minfi.

L’article 79 de la loi n° 2018/012 du 11 juillet 2018 portant régime financier de l’État et des autres entités publiques dispose que : « (1) les ressources sont toutes, quels qu’en soient la nature et l’attributaire, encaissées et gérées par des comptables publics. Elles sont versées et conservées dans un compte unique ouvert au nom du Trésor à la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac). (3) les dépenses publiques sont payées à partir de ce compte unique sur ordre des comptables publics. (4) aucun compte ne peut être ouvert par une administration publique dans une banque commerciale, sauf autorisation expresse du ministre chargé des Finances dans les cas et dans les conditions déterminées par décret pris sur son rapport. (5) les fonds détenus par les comptables publics sont gérés selon le principe de l’unicité de caisse ».

SA
 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Finance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le siège du Reseau des Droits Humains en Afrique Centrale incendié

    Toutes les archives ont été détruites dans les flammes a appris cameroun24.

  • La Fonction publique enregistre seulement 47 candidatures pour 70 places de traducteurs-interprètes

    Pour permettre à plus d’individus de candidater au recrutement spécial d’interprètes et de traducteurs, le ministre de la Fonction publique, Joseph Le proroge le délai de dépôt de dossier et étend à 40 ans...

  • La Bicec sollicite ses actionnaires privés camerounais pour tripler son capital

    On en sait davantage sur l’augmentation annoncée du capital de la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale de la Marocaine Banque centrale populaire (BCP)relate IC.

  • L’activité de collecte journalière suspendu par CCA-Bank

    De sources concordantes, cette décision est liée au statut de banque que porte la structure depuis mai 2018 et au souci de rassurer les clients écrit Ecomatin.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé