Cameroun - Consommation. Le prix du sac d’oignons à Yaoundé multiplié par 6

cameroun24.net Le 15 novembre 2019 5326 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Dans les marchés de la capitale camerounaise, se procurer l’oignon est devenu un luxe. Les revendeurs ont doublé, voire triplé, les prix. Interrogés sur cette augmentation, ces commerçants invoquent à leur tour le renchérissement du sac acquis auprès des grossistes.



Selon eux, le sac de 100 kilogrammes d’oignons se vend désormais à 120 000 FCFA contre un maximum de 20 000 FCFA, il y a encore quelques mois. Calculette en main, en l’espace de quelques mois seulement, le prix du sac d’oignons a été multiplié par six dans la capitale camerounaise écrit IC.

Les opérateurs de la filière mettent à l’index la fin de la période des récoltes pour justifier cette situation. Selon eux, l’oignon, cultivé principalement dans la partie septentrionale du pays, pourrait demeurer hors de prix jusqu’en mars-avril 2020, période prévue pour les prochaines récoltes.

BRM

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Consommation

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Le DG de l'ART accusé par le PCA de malversation financière

    Le premier accuse le second d’avoir détourné près de deux milliards de francs CFA

  • Le Néerlandais Hendrik Kasteel remplacé à la tête de MTN Cameroun d’ici mars 2020

    « Le directeur général de MTN Cameroun, Hendrik Kasteel (photo), quittera MTN fin mars pour des raisons personnelles. Il signifiera son avis au cours des deux prochains mois et un successeur sera annoncé… »....

  • Les accidents de la route tuent 937 personnes tuées en 2019

    Selon le ministre des Transports ce chiffre est en régression par rapport aux années antérieures. La prévention routière, le contrôle des véhicules dans les centres de visite technique sont quelques mesures qui...

  • Rien ne va plus entre le patronat camerounais et l’administration fiscale

    Célestin Tawamba, le président du Gicam, charge le directeur général des impôts dans une lettre adressée le 16 janvier au président Paul Biya. La réaction de ce dernier reste attendue relate le panafricain Jeune...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé