Cameroun - Elevage. Les éleveurs de l’Adamaoua ont payé des rançons pour plus de 2 milliards FCFA aux preneurs d’otages entre 2015 et 2018 au Cameroun

cameroun24.net Le 18 janvier 2019 510 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Selon l’Association Mboscuda, qui regroupe les Mbororos, une communauté de nomades au sein de laquelle l’on retrouve de grands éleveurs de bœufs, l’insécurité dans la région de l’Adamaoua, l’un des principaux bassins de production de la viande bovine au Cameroun, fait des ravages parmi les éleveurs écrit IC.



« De 2015 à 2018, une enquête menée par Mboscuda révèle que 311 personnes ont été prises en otage, 29 ont été libérées suite à l’intervention des forces de défense et des comités de vigilance. 212 otages ont eu leur liberté après paiement d’une rançon pour un montant global de 2,1 milliards de francs CFA », a révélé Oumarou Sanda, secrétaire général national de Mboscuda, au cours d’une réunion organisée à Ngaoundéré, le 12 janvier 2019, révèle le trihebdomadaire régional L’œil du Sahel.

En effet, depuis plusieurs mois, cette région de la partie septentrionale du Cameroun est prise en otage par des ravisseurs qui ciblent essentiellement des familles d’éleveurs, lesquelles sont généralement obligées de payer des rançons pour sortir leurs proches des griffes des kidnappeurs.

Selon l’Association pour la promotion de l’élevage au Sahel et en savane (Apess), ce phénomène est principalement le fait des incursions dans cette partie du Cameroun des rebelles centrafricains de la Seleka et anti-balaka, qui sévissent le long des frontières que le pays partage avec la République centrafricaine.

Brice R. Mbodiam

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Elevage

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Une amende de 5 millions de FCFA par opération instaurée par camwater contre ses agents validant les branchements des clients inconnus des Impôts

    Les agents de Camwater, l’entreprise publique en charge de la production et de la distribution de l’eau potable au Cameroun, s’exposent à une amende individuelle de 5 millions de FCFA par opération de...

  • Trois postes militaires dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun incendiés par Boko Haram

    Dans la nuit du 17 au 18 janvier 2020, des insurgés de la secte islamiste nigériane Boko Haram ont lancé une nouvelle attaque contre les positions militaires camerounaises dans la région de l’Extrême-Nord.

  • Le domicile de Sam Sévérin ANGO du MRC incendié

    Le drame a eu lieu ce jour a appris cameroun24 de sources concordantes.

  • La Bicec, prolonge la date des souscriptions de pour l'augmentation de capital

    Faisant référence à l’avis d’émission d’actions nouvelles, publié le 24 décembre 2019 à l’attention des actionnaires, Rémy Raffi, directeur général adjoint de la Banque internationale du Cameroun pour...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé