Cameroun - Finance. Les banques cachent leurs conditions tarifaires aux usagers

cameroun24.net Le 23 aout 2019 4207 Opinion Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale rappelle aux responsables d’établissements bancaires que les informations communiquées doivent être lisibles et exploitables informe Ecomatin.

C’est devenu monnaie courante pour les banques. Rendre publics des lots de documents dans des tabloïds sans les rendre véritablement  exploitables. Le cas des clients, ceux-ci égrènent un chapelet de plaintes « très souvent je vois des informations concernant ma banque dans les colonnes des journaux. Mais c’est tellement dense et petitement écrit que j’abdique à la première découverte ».

 A travers une étude de la Banque des Etats de l’Afrique centrale, le Gouverneur Mahamat Abbas Tolli,  fait un « rappel à l’ordre ».  A en croire l’institution, les banques doivent améliorer la lisibilité des informations communiquées. Ceci est une exigence du règlement portant diverses dispositions relatives au taux global et à la publication des conditions de banque dans la zone Cemac. L’on apprend  à cet effet que l’usager de la banque a le droit de savoir à intervalle régulier, quels sont les services que la banque propose et surtout de connaître les grilles tarifaires dans le but de pouvoir choisir l’option qui l’intéresse en fonction de ses besoins  et de ses capacités financières.

En revanche, l’établissement financier devrait fournir de informations complètes, les rendre disponibles à travers tous les canaux indiqués. Pour ce faire, la Beac formule primo la publication sur son site de ces conditions tarifaires. Secundo, elle propose un extrait standard de tarifs comprenant un nombre  limité des produits et services couramment utilisés par les clients « cet extrait se doit d’être court afin de faciliter la lisibilité et la comparabilité des tarifs pour les profanes » précise l’étude.

Lire aussi : Les sanctions applicables aux bureaux d’information sur le crédit fixées par la Beac
Lire aussi : Près de 22 milliards de FCFA virés dans les comptes d’agents publics décédés à recouvrir en 2020 par l’État camerounais
Lire aussi : Plus de 44 milliards de FCFA de fonds oisifs des projets logés dans les banques rapatriés dans le compte du trésor camerounais

 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Finance

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

CORONAVIRUS AU CAMEROUN
Confirmé : 5904
Décès 191
Guéri: 3568
Actif : 2145
Source MINSANTE
Mise à jour 30/05/2020 à 20:28:11

 

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • Achille Mbembe: «Être Noir aux Etats-Unis signifie être en danger»

    Dans une tribune parvenu à la rédaction de cameroun24, le philosophe et écrivain camerounais s'exprime sur le drame survenu aux Etats-unis et les manifestations en cours.

  • Vers la création du poste de vice-président au Cameroun

    L'avocat camerounais Me Christian Ntimbane Mbomo installé en France a fait une publication dans un sens.

  • La fille du milliardaire Fotso Victor dénonce la profanation de la mémoire de son père

    Dans une lettre ouverte adressée à l'ancien ministre Edouard Akame Mfoumou, une ponte du régime en place, Nadia Fotso dénonce la deuxième mort de son père. cameroun24 publie l'intégralité de la lettre.

  • Le coût des énergies renouvelables s'avère de plus en plus compétitif face au charbon

    D'après un nouveau rapport de l'IRENA, les coûts compétitifs de la production d'énergie rendent les investissements dans les énergies renouvelables très attractifs alors que les pays cherchent à redresser...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé