Cameroun - Energie. L’existence des anomalies sur les factures servies aux clients avoué par Eneo

cameroun24.net Le 7 aout 921 Société Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Le concessionnaire du service public de l’électricité affirme dans son rapport d’activité du mois de juin 2019, que les erreurs sur la facturation restent des points de mécontentement pour les clients. A cause notamment des taux et rythme de traitement des réclamations conséquentes qui restent en-deçà des attentes d’une clientèle de plus en plus exigeante écrit Ecomatin.

Néanmoins, Eneo Cameroon indique qu’il existe une meilleure disponibilité des factures, qui se traduit par une légère baisse du nombre de clients qui subissent le désagrément de ne pas en recevoir. D’ailleurs, rassure-ton, le déploiement en cours des compteurs prépayés est une réponse à ces problèmes. En plus, la qualité du service commercial s’est nettement améliorée, se vante-t-on. Pour plus de proximité, de célérité dans les réponses aux préoccupations, ainsi que le confort des clients, plus de 15 nouvelles agences commerciales et bases techniques ont été créées depuis 2014. Il y a quelques mois, celles de Banengo et Kena, à Bafoussam ont vu le jour, explique-t-on.

Les résultats d’Eneo Cameroon à fin juin 2019, selon cette entreprise, sont aussi meilleurs pour ce qui concerne l’offre en énergie électrique, avec une « couverture de la demande totalement assurée » et « les délestages sont en baisse ». Ces performances, explique l’entreprise sont les résultats de « la bonne stabilité des groupes des centrales hydro de Songloulou et Edéa, et aux travaux de maintenance réalisés dans certaines centrales thermiques, etc. ». Ainsi, la durée et la fréquence des coupures ont baissé en zones urbaines. « Comparé à 2018, les interruptions dues aux câbles défectueux diminuent de 49 % à Douala et à Yaoundé. Le taux global de transformateurs brûlés a réduit de 27 %, ce qui traduit une baisse du nombre de localités sans électricité », se réjouit Eneo Cameroon. Mais malheureusement, les performances en production sont ralenties du fait du rationnement suite à l’insuffisance de combustible dans certaines centrales thermiques ; les incidents enregistrés dans des centrales thermiques ; les travaux programmés dans les centrales de Songloulou, Ahala, Mape et Banyo. En zones rurales, les interruptions sont beaucoup plus fréquentes et durent plus longtemps à cause de la végétation, des câbles endommagés, la détérioration des poteaux, des dégâts et dommages divers. « Pour davantage rehausser la qualité de service rabaissée par les incidents dus à la végétation indique un cadre d’Eneo, les travaux de nettoyage au Bulldozer des corridors des lignes critiques vont se poursuivre à l’Ouest, dans la Sanaga- Océan et à Yaoundé ».

Aussi, le rythme de déploiement de  l’entreprise sur le terrain donne satisfaction. A fin juin 2019, Eneo dit avoir enregistré 45 000 nouveaux branchements installés au total depuis le début de l’année, soit une augmentation de 14,28 %, tandis que le nombre de clients actifs est passé à 1 305 782, en croissance de 7,12 % en comparaison avec la même période en 2018. Ces résultats, explique-t-on, sont en partie liés à l’amélioration des délais du règlement de service. Et dans ce domaine, Eneo dit avoir connu une hausse de 15,7 % sur le taux des branchements réalisés dans les délais.

Regardez

SUR LE MEME SUJET : Cameroun - Energie

DANS LA MEME RUBRIQUE : Société

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La justice camerounaise annule le Meeting du MRC prévu ce samedi à Douala

    Malgré l'interdiction, le directoire du MRC se dit déterminé à défendre ses droits à s'exprimer librement.

  • Drame : Le corps d’un étudiant retrouvé dans les eaux du Mfoundi !

    Selon les informations parvenues à la rédaction de CassaManga, le corps de Cédric Momo, étudiant en 7ème année à L’Institut supérieur de technologie médicale de Yaoundé (Istm) a été repêché des eaux du...

  • Les chiffres d’affaires des opérateurs MTN, Orange et Viettel seront audités par le régulateur

    Philemon Zo’o Zame (photo), le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications du Cameroun (ART) vient de lancer le recrutement d’un cabinet, en vue d’auditer les chiffres d’affaires...

  • Le MINSEP invite la Fédération camerounaise de football à proposer des barèmes des primes dues aux sélections nationales

    « Projet de barème des primes dues aux sélections nationales de football du Cameroun ». C’est l’objet de la correspondance que le ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi, a adressé le 22 octobre dernier...

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé