France. L'éducation sexuelle en primaire: la réaction de Booba !

cameroun24.net Le 4 septembre 2018 2667 Culture Imprimer Envoyer cet article à Nous suivre sur facebook Nous suivre sur twitter Revoir un Programme TV Grille des Programmes TV Où Vendre Où Danser Où Dormir au Cameroun
Booba: "Eh Omar mets Youporn vite fait pour voir 😂é



La mise à jour du programme scolaire à fait énormément parler d'elle avant même le jour de la rentré et tout particulièrement suite à l'introduction de l'éducation sexuelle dès le début de la primaire, ce qui a également choqué Booba qui n'a pas hésité à réagir sur son compte Instagram écrit HipHopSpirit.

En effet, encore plus actif que jamais sur les réseaux sociaux depuis sa sortie de prison, B2O a tenu à faire part de son avis suite au passage de la loi Schiappa sur l'âge du consentement sexuelle et l'éduction sexuelle à l'école dès la classe de CM1 en dévoilant une vidéo d'un reportage réalisé lors de l'un de ces futur cours d'éducation sexuelle accompagné du commentaire :


Bon dimanche à tous… Eh Omar mets Youporn vite fait pour voir 😂 #meuzeugang


 

Regardez

SUR LE MEME SUJET : France

DANS LA MEME RUBRIQUE : Opinion

Facebook

ENTREZ VOTRE COMMENTAIRE





Saisissez ce code CAPTCHA code dans la zone de texte ci-dessous

LES COMMENTAIRES

Les plus récents

Cameroun24 Sur Facebook

Lire aussi

  • La presse camerounaise retient son souffle avant la fin du Grand dialogue national

    Les journaux camerounais parus jeudi entreprennent de sonder les oracles, à la vielle de la fin du Grand dialogue national, destiné à trouver une sortie de crise pacifique au conflit sécessionniste anglophone.

  • Les enseignants du département de la Mifi ne veulent pas défiler avec le Photo de Paul Biya

    Ces derniers refusent d'obéir à une instruction du délégué départemental aux enseignement secondaires.

  • Les journaux camerounais font le procès du Grand dialogue national

    Les couacs du Grand dialogue national, appelé à trouver une solution à la crise sécessionniste anglophone, font les choux gras des journaux camerounais de ce mercredi.

  • Libération de 19 femmes enceintes de plusieurs «usines à bébés» à Lagos

    La police nigériane a libéré à Lagos 19 femmes enceintes détenues dans des maisons décrites comme des «usines à bébés» rapporte BBC.

  • Convertisseur

    Meteo Yaoundé