La CUD débloque un financement d’urgence pour la voirie urbaine

Cameroun - Urbanisme. La CUD débloque un financement d’urgence pour la voirie urbaine

| Nous suivre sur facebook | Nous suivre sur twitter | Revoir un Programme TV | Grille des Programmes TV | Où Vendre au Cameroun | Où Danser au Cameroun | Où Dormir au Cameroun |

Le Conseil de communauté urbaine de Douala a autorisé le déblocage de 120.000.000 de FCFA le 26 juillet 2019 pour des travaux de colmatage de certaines artères de la capitale économique, sous réserve de la reprise effective des chantiers dès octobre 2019 relate Ecomatin.

Après la visite, le 6 août 2019, d’Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux publics sur le chantier de la pénétrante Est, précédée de la descente de Célestine Ketcha Courtès, la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (Minhdu), le 2 août 2019, les populations de la ville de Douala demeurent dans l’expectative. Malgré leur satisfaction affichée sur certains chantiers achevés ou entamés  (pénétrantes Est et Ouest, prolongement nord du Boulevard de la République, Ndogpassi, Bonaberi, Bassa, Nyalla château, etc.), les points de rupture de la circulation persistent: sur les axes Marché Sandaga-Rond-point Déido, Rond-point Déido-Feu rouge Bessengue, Carrefour maçon-Parcours Vita ou encore Kotto-Hôpital général, entre autres. Ces axes très fréquentés de la capitale économique présentent un visage hideux jonché de nids de poule géants, causant parfois de graves accidents au-delà des désagréments de circulation.

    Les projets routiers inscrits dans le portefeuille de la Communauté urbaine de Douala et du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique  (Planut) sont quasiment tous à l’arrêt

Les projets routiers inscrits dans le portefeuille de la Communauté urbaine de Douala et du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance économique  (Planut) sont quasiment tous à l’arrêt, malgré «une trésorerie abondante», selon le Dr. Fritz Ntone Ntone, le délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala (CUD). S’exprimant sur ce préoccupant sujet à l’issue de la session ordinaire du Conseil de la Cud consacrée à l’examen au 30 juin 2019 de son budget. Les grands conseillers de la Cud évaluent à 70% le taux de ralentissement des chantiers: «il s’agit d’un ralentissement artificiel qui rencontre un ralentissement naturel». Le délégué du gouvernement auprès de la Cud évoque, en réalité, des problèmes financiers couplés aux aléas pluviométriques que connaît la capitale économique.

Ce dernier a proposé et obtenu des grands conseillers de la Communauté urbaine de Douala, le vote d’une délibération portant déblocage d’urgence d’un montant de 120.000.000 de FCFA pour les travaux de réfection provisoire de certains axes de la ville de Douala. Sans surprise, l’organe délibérant a donné son quitus pour ce décaissement exceptionnel, dérogatoire, d’après le Dr. Fritz Ntone Ntone, de la rigoureuse procédure d’appel d’offres: «il s’agit de mesures urgentes. Nous avons déjà effectué l’inventaire de tous les points de rupture de circulation. La réfection provisoire débute immédiatement», a rassuré le délégué. Ce provisoirement définitif intervient à une période de forte pluviométrie dans la ville de Douala.

Argument repris par le Dr. Fritz Ntone Ntone pour annoncer la reprise des chantiers dès octobre 2019, correspondant au début de la saison sèche. Sont concernés principalement, les chantiers du Planut d’un montant de 50 milliards de FCFA, pour 50 km linéaires de pavés dont 25 déjà réalisés, et 60 km de routes imputés dans le budget propre de la Communauté urbaine de Douala.
 

Regardez Canal 2 | Canal 2 Movies | Equinoxe | STV | CRTV | BoomTV | LTM

Opinion